Forums eau douce - récifal
Grand Prix du Génie Ecologique pour l'opération Récifs PRADO

Grand Prix du Génie Ecologique pour l'opération Récifs PRADO

http://www.aquariophilie.org/images/immersion-recif-operation-PRADO.jpgLa rade Sud de Marseille a été particulièrement impactée par les activités humaines. Pourtant, au-delà de 25m de profondeur, plusieurs indices témoignent de la présence passée d’un herbier de posidonies vaste et bien implanté. La ville de Marseille a souhaité réhabiliter cette zone grâce à une opération innovante d’immersion de récifs artificiels.

L'opération Récifs PRADO a permis de restaurer la vie des fonds marins de la rade sud de Marseille par l'immersion de 27 300 m3 de récifs artificiels. Cette opération vient d'être distinguée dans la catégorie « génie écologique au service de la préservation des écosystèmes marins ».

Ce projet a un triple objectif :
recréer un espace de production biologique via une approche écosystémique ;soutenir et développer l’activité économique de la zone côtière, notamment la pêche artisanale ;favoriser la continuité écologique entre les espaces rocheux environnants et le site.
Depuis 2008, des récifs artificiels sont immergés en baie du Prado, entre les îles du Frioul et la corniche Kennedy. Il s’agit du plus grand site de récifs artificiels en Méditerranée et en Europe. 401 récifs artificiels (27 300 m3) de six types différents sont répartis sur une zone de 220 hectares, par 25 à 30 mètres de profondeur.

Les récifs sont regroupés par zones, et connectés entre eux par des corridors écologiques eux aussi composés de récifs. Ils se prolongent également vers l’extérieur de la zone jusqu’à des zones d’herbiers et de zones rocheuses peu profondes, afin de permettre la mobilité des juvéniles et la circulation des individus.

Une attention particulière a été portée à la diversification des formes de récifs afin de favoriser la biodiversité. Les modules ont également été éco-conçus.
Image

Source : Sauvonsleau.fr
Publicité

Les revenus publicitaires contribuent à 60% du financement de l'association. Nous soutenir.
Retour haut de page