450 L : Du projet à la réalisation (partie I)

Citation : Le projetBonjour,Madame en ayant un peu marre de voir se multiplier les bacs dans la maison, elle cède finalement au printemps pour un « gros » bac de 450 l (150*50*60). Le but est bien sur d'y mai...

Catégorie de l'article: Techniques/Matériel



Le projet


Bonjour,

Madame en ayant un peu marre de voir se multiplier les bacs dans la maison, elle cède finalement au printemps pour un « gros » bac de 450 l (150*50*60). Le but est bien sur d'y maintenir des espèces de cichlidés du Tanganyika.

A ce stade du projet, je dois déjà décider entre plusieurs solutions techniques :

Achat d'un aquarium complet du commerce (meuble + bac)
Achat séparé d'un aquarium et d'un meuble
Achat d’occasion
Achat d'une cuve nue et fabrication maison d'un meuble.

Ce projet me tient à cœur, aussi je me décide pour la dernière option, de loin la plus évolutive et surtout la moins chère ;-).

Entrons dans le détail ...



L’aquarium


La cuve nue

La cuve nue fera donc 150*50*60.
J’ai longtemps hésiter à en prendre une un peu moins haute, mais les Cyprichromis que je souhaite maintenir nécessitent cette hauteur.
Pour vous donner un ordre de prix, cette cuve coûte 207.25 € (pour être précis).

Tout cela est bien beau, mais il faudra bien la remplir cette cuve ;-). Voyons la partie matériel désormais.

Dans ce genre de projet, on est toujours confronté à des choix, tellement les solutions techniques sont étendues et en règle générale, assez ingénieuses.

La filtration

Donc, pour ma filtration, encore plusieurs choix.
Je dois pouvoir filtrer 3 à 4 fois le volume net par heure. En comptant 400 l net (même si ce sera moins, pour le calcul de la filtration, mieux vaut prendre plus que moins), il me faudra donc 1600 l/h de filtration. Plusieurs choix donc :

- Filtre extérieur : à ce niveau de filtration, beaucoup trop cher pour moi
- Décante externe : à placer sous le meuble, le CAF en prend un coup (perçage de la cuve, du meuble, bruit de l’eau, etc …) donc pas possible
- Décante interne : Possible, mais il en faudra 2 pour garder un litrage de masses filtrantes suffisant (Merci Antho53 pour tes précieux conseils sur les décantes internes ;-) )

Donc le choix est fait, il faudra 2 décantes. J’achète donc deux pompes à eau, une de 1000 l/h, et l’autre de 670 l/h.

Les masses de filtration seront diverses et variées, reliquat de mes précédents aquariums. Le tout placé dans les bas de madame, au moins elle aura mis sa toucher personnelle dans la réalisation de l’aquarium ;-)

Le chauffage

Je décide donc d’équiper ces éléments avec 2 chauffages de 200 W (la différence de prix entre 100w et 200w est quasi négligeable), la pièce dépassant rarement les 20 °c.

Et bien voilà ! Il ne manque plus rien. Si ? On verra l’éclairage plus tard. Pour le fonctionnement standard de l’aquarium, on a tout ;-)
Parlons décoration maintenant.



Décor de fond


Le fond

Encore une fois, plusieurs choix possibles :

- Simple feuille de papier couleur scotchée derrière l’aqua
- Peindre la vitre du fond en noir
- Réaliser un décor à placer à l’extérieur de l’aquarium
- Réaliser un décore pour l’intérieur de l’aquarium
Comme l’aquarium est destiné à être dans le salon, j’opte pour la solution visuelle la plus belle à mon sens : Le décor résiné.

C’est ici qu’on attaque avec les photos ;-)

Le matos :

La décante dans son sarcophage de polystyrène de profil :

La même, de face :

Les 3 parties prêtes à fondre sous mon charme (enfin celui du décapeur plutôt :lol: )

Et le résultat :

A droite :

Après la première couche de résine :

Et après la dernière couche (sablée) :

Le décor de fond est donc en 3 morceaux, afin de faciliter la mise en place dans l’aquarium. Par mesure de sécurité, j’ai quand même demandé au magasin de ne pas me coller le renfort central, ce sera plus facile pour le décor. Je le recollerai après ;-) (faudra pas oublier)

Une fois mis en place, le pourtour du décor sera siliconé afin de ne pas laisser passer d’eau là où il ne faut pas. Si vous voulez plus d’infos sur la réalisation de ce décor, surtout n’hésitez pas à me mailer ou me joindre par MP ;-)



Décor intérieur


L’avantage du Tanganyika, c’est qu’au niveau décor, on a pas trop le choix. Cela dépend en fait des habitants que l’on souhaite maintenir. Dans notre cas, laissez-moi vous présenter les futurs habitants :

Neolamprologus Multifasciatus : Surnommé le plus petit conchylicole du monde, il vit en colonie de plusieurs dizaines d’individus !
Neolamprologus Signatus : Un autre conchylicole vivant plutôt en couple.
Altolamprologus Compressiceps « Shell » : Vivant dans les amas rocheux (on dit pétricole donc ;-) ), il vient de temps en temps se servir dans le garde-manger des alevins multifasciatus.
Julidochromis Transcritpus : Pétricole, il vit en couple uniquement.
Cyprichromis Letposoma : Cichlidé vivant en pleine eau.

Donc vous l’aurez compris, le bac devra respecter les différents habitats nécessaires aux habitants (donc 2 conchylicoles et 2 pétricoles).

Voici un schéma récapitulant les « zones » à créer :

En croisant les doigts pour que tout se passe bien !!!

Donc, comme vous le voyez, il nous faut :

Du sable,
Des pierres,
Des plantes
Les plantes, faudra les acheter, quoique j’en ai quelques unes dans mes 2 bacs actuels.

Voici le matos :

Les pierres sont des pierres de lave : Très légères, d’une belle couleur, les anubias s’accrochent très facilement dessus. Là y’a 70 kgs, mais j’ai du me planter dans mes calculs ;-)

Le sable est celui qui sert au bac à sable personnel ! J’insiste sur le personnel car celui pour les collectivités est apparemment traité (anti-fongique, anti-ceci, anti-cela …). 75 kgs, et je vais sûrement en mettre que 50kgs ;

Bon, ben on a tout non ???



Conclusion (temporaire)


D’ici quelques temps, je posterai les photos complémentaires de la mise en eau et des jours suivants ;-)

Vous pouvez aussi consulter l'article sur la réalisation du meuble prévu pour cet aquarium. Pour tous commentaires / questions / remarques, vous pouvez allez sur ce post

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 15 Juillet 2007.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page