Anatomie des poissons

Citation : Il existe des poissons de toutes formes et de toutes tailles, les plus petit mesurent moins d'un centimètre et les plus grands peuvent atteindre environ 20 mètres. La morphologie gé...

Catégorie de l'article: Poissons

Botia Il existe des poissons de toutes formes et de toutes tailles, les plus petit mesurent moins d'un centimètre et les plus grands peuvent atteindre environ 20 mètres. La morphologie générale est dans l'ensemble la même pour toutes les variétés. Certains poissons ont adoptés des formes les plus insolites pour s'adapter à leur milieux, mais on retrouve chez tous les mêmes organes de base. Cichlidés

Les poissons de forme classique sont fusiformes, ce sont de bon nageurs en eau rapide (Brachydanio). Les poissons de forme comprimés latéralement (scalaire, discus) sont de moins bons nageurs, ils fréquentent les eaux calmes, leur corps profilé leur permettent de se faufiler entre les obstacles comme les branches ou racines d'arbres.
D'autres poissons ont le ventre plat et le dos légèrement bombé (Corydoras), ils sont parfois munie d'une ventouse buccale, ils vivent sur le fond.

Les poissons sont dotés de squelettes sur lesquels se rattachent les muscles. Cartilagineux chez les requins et les raies, ils sont osseux chez la plupart des poissons.

Les poissons tropicaux possèdent des couleurs assez vives dont l'origine est des cellules, sous la peau, qui contiennent des pigments. La coloration peut-être permanente ou temporaire suivant la situation dans laquelle se trouve le poisson. Des situations de stress, reproduction, camouflage ou maladie modifient leur coloration. Ces modifications de couleurs sont commandées soient par des hormones, soient par le système nerveux.

Anatonomie du poisson...Les nageoires assurent la stabilité des poissons (nageoires dorsales, ventrale, anale et pectorale). La queue ou nageoire caudale est utilisée pour la propulsion.
Chez certains poissons (Poecilidés, Anablepidés), la nageoire anale constitue un organe reproducteur appelé le gonopode. Dans d'autres familles, les nageoires ventrales ressemblent à des filaments, elles ont un rôle tactile (Gouramis, Scalaires). Les nageoires ventrales et pectorales ont des rôles de stabilisateur, de frein et parfois de ventilateur pour les oeufs.

La peau sécrète en permanence un mucus et produit les écailles. Les écailles se trouvent juste en dessous de l'épiderme. Il est déconseillé de prendre un poisson avec des mains sèches, on pourrait abîmer le mucus et ainsi favoriser la multiplication de maladie comme les mycoses. Toutefois, prendre un poissons avec les mains mouillées permet de protéger les nageoires qui pourraient se prendre dans les mailles d'une épuisette.

Barbillons de Corydoras...Les bouches des poissons nous renseignent sur leur habitude alimentaire, certaines sont grande et pourvues de nombreuses dents (les carnivores), d'autres bouches sont petites et munies de dents aplaties (les omnivores et herbivores) qui permettent de broyer les végétaux.
Les poissons ne possèdent pas de paupières, ils dorment les yeux ouverts! Ils possèdent un large champ de vision ce qui leur permet de voir avant d'être vus mais ils sont complètement myopes.

Les espèces de fond possèdent souvent des barbillons qui permettent de sonder le sol à la recherche de nourriture, ces barbillons ont un rôle tactile.


Coupe de la ligne latérale...La ligne latérale est un élément très important que tous les poissons possèdent. Cette ligne est plus ou moins visible, elle peut être courte ou longue et plus ou moins sinueuse.
Cet organe sensoriel sert au poisson à déterminer les variations de pression dans l'eau, la vitesse et les mouvements. La ligne latéral permet de détecter les obstacles ou un objet en mouvement. (prédateur, proie ...)



Les poissons disposent de branchies. Elles permettent aux poissons de capturer l'oxygène dissous dans l'eau. Les branchies sont faites de lamelles constituées de vaisseaux sanguins. L'eau est aspirée par la bouche, passe à travers des fentes branchiales puis traverse les branchies. Certains poissons qui vivent dans des eaux pauvres en oxygène vont capter l'oxygène directement à la surface de l'eau. On dit que ces poissons pipent l'air à la surface de l'eau.
L'air passe ainsi dans un organe spécial, le labyrinthe, qui est une sorte de cavité pulmonaire (cas des Belontiidés). Lorsque l'on possède ce type de poisson dans l'aquarium, il ne faut surtout pas recouvrir le bac d'une plaque de verre et laisser un espace libre et aéré de quelques centimètres au-dessus de la surface de l'eau sinon les poissons mourraient asphyxiés.

La vessie natoire (vessie gazeuse) est un organe très important pour le poissons car elle lui assure sa flottabilité. La vessie natoire peut-être comparée à un ballast d'un sous-marin. Elle assure la flottaison entre deux eaux. La vessie natoire sert à certains poissons de caisse de résonance pour rendre audibles des bruits émis.

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 09 Août 2008. Google+ Nicolas

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page