Bien nourrir des Discus: symphysodon ou poisson pompadour.

Citation : La nourriture des discus doit être à la fois riche et variée. Dans la nature les poissons se nourrissent principalement de larves d’insectes, d’insectes adultes, de dépôts d’algues et de végétaux, ...

Catégorie de l'article: Poissons

La nourriture des discus doit être à la fois riche et variée. Dans la nature les poissons se nourrissent principalement de larves d’insectes, d’insectes adultes, de dépôts d’algues et de végétaux, de petits crustacés etc, qu’ils trouvent en abondance et à la demande.

Dans un aquarium, la nourriture est fournie par l’homme à des horaires précis et généralement à une fréquence imposée. La difficulté est d’apporter une nourriture adaptée, de qualité et en quantité raisonnable afin de ne pas engendrer non plus trop de pollution dans le bac ce qui nuirait à l’équilibre de l’écosystème.

Par nourriture adaptée on entend la facilité d’assimilation de cette nourriture par leur système digestif et la taille adéquate des aliments fournis.

Le symphysodon possède une petite bouche qui est disproportionnée par rapport à la taille de son corps. Par rapport à de nombreux autres poissons, le discus préfère chercher, attraper et ramasser la nourriture au sol plutôt que la collecter à la surface de l’eau. Il attrape bien volontier la nourriture disponible au milieu du bac. Ce n’est ni un poisson de fond ni un poisson de "surface".

Ces caractéristiques limitent donc le choix du type d’aliment à donner et le conditionnement ou la formulation des produits (les paillettes ne sont pas adaptées).

Au niveau de la fréquence de distribution de la nourriture, un discus adulte doit être alimenté deux à trois fois par jour. De jeunes discus (en pleine croissance) seront nourris 6 à 8 fois par jour. La totalité de la nourriture distribuée doit être consommée assez rapidement, d’une part pour ne pas polluer inutilement l’aquarium (risques sanitaires et de pics de nitrites ou nitrates) et d’autre part, cela permet d’effectuer un dosage assez précis des quantités nécessaires (on déduit la quantité utile par rapport à l’appétit des poissons c’est-à-dire le temps mis pour absorber toute la nourriture distribuée en une fois).

Le discus est un poisson assez vorace qui ne chipote pas sauf lorsque la nourriture ne lui convient pas ou lorsqu’il n’est pas bien. Il défendra sa place au moment de la distribution de nourriture et saura se faire respecter (sans trop d’agressivité) dans la hiérarchie du groupe.

Au niveau du choix des aliments, il existe quatre grands types de nourriture que l’on peut donner aux discus, il va falloir utiliser ces différents aliments dont nous disposons pour varier le choix au maximum.

Chaque jour, on alternera avec un aliment différent afin de varier les possibilités et l’alimentation. On alimente toujours ses discus jusqu’à la satiété c’est à dire la quantité maximale d’aliment qu’il est susceptible d’ingérer, jusqu’à l’observation du premier refus. Il s’agit d’observer une satiété momentanée car il faut un nombre suffisament important de repas pour atteindre la satiété réelle sur la journée. Le nombre de repas dépendra de la formulation de l’aliment, de la taille du poisson..

Copyright: www.infodiscus.com

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 04 Octobre 2008.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page