Cycle Azote

Citation : L'aquarium reste un lieu clos dans lequel des êtres vivants rejettent des produits toxiques : ce sont des composés azotés dont les concentrations doivent rester extrêmement faibles. ...

Catégorie de l'article: Eaux

L'aquarium reste un lieu clos dans lequel des êtres vivants rejettent des produits toxiques : ce sont des composés azotés dont les concentrations doivent rester extrêmement faibles.

Pour nous aider, des bactéries présentes dans les masses filtrantes et le gravier se chargent de décomposer ces substances azotées, comme suit :

Cycle de l'azote, dénitrification en aquarium
Illustration réalisée par E.P. Pecky.

1. Absorption des protéines végétales.
2. Décompositions des déchets organiques, création d'azote.
3. Oxydation par les bactéries Nitrosomonas.
4. Bactéries Nitrobacter.
5. Réduction par les bactéries.
6. Déchets organiques.
7. Assimilation par les plantes.

Les bactéries

La mise en place de ces bactéries nécessite un certain temps. C'est pourquoi il ne faut jamais insérer de poissons dans un bac neuf, avant la légendaire poussée de nitrites (environ 3 semaines, selon le bac).

Pour accélérer le cycle de l'azote au démarrage du bac, il existe plusieurs méthodes, qui reviennent, finalement, toutes au même : le but du jeu est d'insérer "de force" les bactéries :

  • mettre une poignée de gravier en provenance d'un aquarium ancien, dans lequel le cycle de l'azote est déjà établi, dans le bac neuf.

  • même méthode avec des masses filtrantes.

  • ajouter des bactéries en vente dans le commerce.

Les mesures

Ces méthodes ne font qu'accélérer le processus, mais ne vous dispensent absolument pas de mesurer le taux de nitrites, nitrates et/ou autres composants azotés de votre bac, tous les jours, jusqu'à ce que vous constatiez une poussée de nitrites, puis une chute spectaculaire de ce taux. C'est seulement à partir de ce moment là que vous pourrez acheter des poissons.

Les matières azotées

Il est important de limiter au maximum les matières azotées, à tous les niveaux du cycle. Pour cela, il est conseillé d'appliquer les règles suivantes :

  • Ne pas surpeuplé: environ 1 cm de longueur de poisson adulte par litre d'eau pour des petits poissons.
    Par exemple un aquarium de 100 litres : 100 cm de poisson soit environ 20 poissons de 5 cm de longueur (cardinalis, tétra ...)

  • Placer suffisamment de plantes dans l'aquarium: elles possèdent un pouvoir auto-épurant loin d'être négligeable!

  • Ne pas suralimenter, toute la nourriture doit être consommée en 1 ou 2 minutes.

  • Siphonner régulièrement les déchets et matières organiques (lors des changements d'eau obligatoire), notamment les surplus d'aliments et éventuellement les cadavres des juvéniles.

changement d'eaux aquarium avec siphon

Les changements d'eau

Vous l'aurez sans doute compris, ce cycle nécessite des changements d'eau régulier pour éviter l'accumulation de nitrates dans l'aquarium.

Voici une base optimale pour un peuplement "normal" : 20 à 25% de l'eau tous les 15 jours, suivant la population du bac. A savoir que plus les poissons sont gros, carnivores et pollueurs, plus le peuplement est élevé et plus l'aquarium est petit, plus les changements d'eau doivent être importants.

Des changements d'eau moins espacés sont préférables à de gros changements d'eau : ainsi, mieux vaut changer 25% de l'eau toutes les semaines que 50% tous les quinze jours.

En cas de problème majeur, ne jamais changer plus de 50% de l'eau du bac d'un seul coup ! Cela entraînerait certainement des déséquilibres, et changerait les paramètres de l'eau, ce que les poissons ne supporteraient probablement pas !

C'est au cours de ces changements d'eau que vous pourrez ajouter l'eau optimale pour vos poissons, et changer ainsi les paramètres tels que le pH ou le TH.

La filtration

Entretenir le filtre biologique, en ne nettoyant que la moitié des masses filtrantes (toutes les 2 semaines), l'autre partie permettant de conserver une certaine quantité de bactéries nécessaires à la continuité du cycle. Elles re-coloniseront la partie nettoyée.

Brasser l'eau de l'aquarium pour une bonne oxygénation sauf en présence d'un distributeur de CO2 ou si vous souhaitez avoir de belles plantes. (l'échange air/eau favorise l'échappement d'une grande quantité de CO2 très précieux pour la croissance des plantes)

Si vous avez des poissons qui sont des grands consommateurs d'oxygène et très pollueurs (Cichlidés), un fort brassage de l'eau est obligatoire, en contre partie, dans ces milieux, la végétation aquatique est presque inexistante, le décor est constitué principalement de roches. Vous l'avez compris, il faut faire un choix !

  • un bac communautaire plus ou moins planté avec un mélange d'espèces de poissons de toute la planète.
  • un bac bien planté avec des petites espèces. Bacs régionaux d'Amazonie, d'Asie, etc.
  • un bac avec une végétation limitée ou les poissons sont mis plus en avant pour leur comportement, leur attitude. Bacs régionaux des grands lacs Africains ou d'Amérique centrale avec des Cichlidés.

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 23 Janvier 2016.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page