Démarrer avec un bac de 60 à 96 litres

Citation : Introduction :Cet article a été réalisé dans le but de rassembler en un point unique toutes les informations importantes pour un débutant ainsi qu’une estimation du prix pour démarrer en aquariophi...

Catégorie de l'article: Débuter

Introduction :



Cet article a été réalisé dans le but de rassembler en un point unique toutes les informations importantes pour un débutant ainsi qu’une estimation du prix pour démarrer en aquariophilie avec un bac de 60 à 96L
Bonne lecture


1ère partie - les notions de bases :



Ci-dessous vous trouverez des informations utiles sur les règles de bases de l’aquariophilie, ainsi que des articles afin de vous aider à mieux démarrer.

Les articles pour mieux comprendre les poissons :

L'anatomie des poissons
Nourrir ses poissons

L’équilibre dans un aquarium :

Le rôle des plantes
Le cyle de l'azote
Tester son eau

Démarrer son premier aquarium :

Installation d'un aquarium
Démarrer son aquarium en photo
Peupler un bac de 60 à 96L (en cours de rédaction)


Le choix du matériel:

Le filtre:

La filtration est indispensable pour éliminer une partie des déchets de l'aquarium.
Le brassage de l’eau créée par le débit du filtre permet l’oxygénation des bactéries.
L’oxygénation est indispensable à la vie des bactérie et donc à la bonne maintenance du bac.


Le chauffage:

Le chauffage reste également un élément indispensable en bac d’eau douce tropicale : il s'agit d’une résistance électrique thermostable qui se met dans le bac, et qui permet de garder l’eau à une certaine température.
La puissance du chauffe-eau est proportionnelle à la capacité du bac : environ 1 watt par litre d’eau.
A noter qu’en cas de canicule, il est inutile de débrancher le chauffage s’il est en bon état de fonctionnement, car celui-ci ne chauffe que lorsque c’est nécessaire et évite tout écart de température dans le bac.


L’éclairage:

La lumière est un facteur de grande importance en aquariophilie, il faut bien choisir son éclairage en fonction des besoins de l'aquarium (poissons et plantes). Les plantes tropicales nécessitent une durée d'éclairement entre 10 et 12 heures journalières - la durée maximale d'éclairage est de 15 heures, au delà les plantes ont besoin d'une période de repos.


2ème partie – le matériel pour bien démarrer :



En règle générale, il vaut mieux débuter avec un bac tout équipé, ce qui veut dire que dans votre aquarium vous aurez :
- La cuve
- Le couvercle et l’éclairage intégré
- Le chauffage
- Un filtre (décante ou filtre externe suivant les modèles)

Les tarifs pour un bac sont assez variables en fonction de l’équipement (et de la marque) le coût moyen est d’environ 70€ pour un 60L et 100€ pour un 96L.

Vient ensuite le meuble : soit vous disposez d’un meuble, ou vous souhaitez avoir un ensemble, le prix variera nettement entre un meuble avec ou sans portes (nota : il est très facile de rajouter des portes à un meuble simple). Le prix moyen est de 45€ pour un meuble sans portes et de 100€ pour un meuble avec portes.

Ensuite, il vous faut investir dans le matériel et les accessoires indispensables :

- Une mallette de tests en gouttes comprenant PH, GH, KH, NO2 et NO3 => 50€
- Un thermomètre (à alcool coloré et uniquement en Celsius de préférence pour une meilleure lisibilité et précision) => 2€
- Une épuisette => 2€
- Un aimant => 8€
- Du substrat pour plantes si vous souhaitez avoir un bac bien planté => 10€
- Du gravier (pour un bac de 60L il vous faut 14kg (9Litres) pour un 96L il vous faut 18kg (12Litres) => 15€ les 15kg (le sable de Loire convient à la plupart des espèces, contrairement au quartz qui peut se révéler coupant)
- Des décorations => coûts variables estimés à 30€
- Un poster de fond (noir ou avec photo, pour un petit bac choisissez un décor avec des petits feuillages et de petites branches pour conserver l’esthétique et les proportions) => 5€
- Des plantes (en prenant pour base 5 plantes au démarrage) => 25€
- Une plaque de polystyrène => 5€
- De la nourriture pour poissons => 8€
- Un seau ou un bidon pour les changements d’eau => 5€

Ce qui fait un total pour :
=> Un 60L sans le meuble de 235€
Avec le meuble de 280€

=> Un 96L sans le meuble de 265€
Avec le meuble de 320€

Vous pouvez aussi démarrer avec du matériel d’occasion ce qui pourra réduire la facture totale de 50%, mais n’omettez pas de bien tester l’étanchéité du bac dans ce cas de figure.

Le cout d’entretien annuel :

- Des masses de filtrations => Perlon : 8€, nouilles céramiques ou substrat propice à un bon support bactérien, tourbe (si nécessaire)
- Néon : 15€ par tube
- Nourriture : 40€
- Tests en gouttes (recharges) : 30€
- L’eau et l’électricité (non chiffrés)


3ème partie – FAQ du débutant :



Je viens d’acheter un aquarium d’occasion ?

La 1ère chose à faire est de vérifier l’état des joints, s’ils sont durs il faut les refaire entièrement, si les joints sont souples, on le remplit à vide afin de tester l’étanchéité des joints et vérifier qu’il n’y a aucune fuite, auquel cas il faudra les colmater avec du silicone spécial aquarium (les autres silicone prévus pour les salles de bains contiennent des antifongiques et autres éléments nocifs à la vie aquatique).

Mon vendeur m’a proposé un produit magique pour que je puisse mettre mes poissons dans une semaine, est ce vraiment efficace ?

Le produit magique proposé est des bactéries, le souci c’est que dans 90% des cas les bactéries vendues sont mortes et donc n’apporteront rien au bac. Il est préférable d’attendre au minimum 3 semaines que le cycle de l’azote se mette en place et en plus ça ne vous coutera rien, hormis un peu de patience : le maître mot en aquariophilie.

Je viens d’installer mon bac et je ne sais pas comment orienter le rejet du filtre.

L’idéal est de diriger la sortie du filtre dans le sens de la plus grande longueur du bac, cela va permettre de bien brasser l’eau et d’éviter d’avoir des zones non brassées (zones mortes) où les déchets risquent de s’accumuler et donc en se décomposant générer des nitrates qui sont à l’origine des algues.
Si vous avez un bac peu ou pas planté vous pouvez placer le rejet au dessus du niveau de l’eau ça permettra d’oxygéner l’eau (par contre ce système est bruyant), vous pouvez aussi équiper votre rejet d’un système venturi qui permet d’oxygéner l’eau tout en positionnant votre rejet sous l’eau.
Deux cas particuliers : si les poissons que vous souhaitez maintenir sont des poissons de type combattant qui n’aiment pas le courant et sont de piètres nageurs, il faudra orienter le rejet vers la vitre pour casser le courant.
Si vos poissons nécessitent un pH inférieur à 6, il faut obligatoirement que le rejet soit placé sous l’eau, car sinon le brassage en surface risque de dégazer le CO2 et d’augmenter votre pH.

Pourquoi tester ses paramètres en goutte ?

Hormis le fait qu’il est primordial de tester son eau et connaître ses paramètres il est indispensable de tester son eau par le biais de test en gouttes qui permettent la plus grande précision possible au niveau des résultats obtenus, alors que les tests en bandelettes sont souvent faussés et imprécis et comportent des marges d’erreurs importantes. Si votre budget ne vous le permet pas, vous pouvez tester votre eau dans certaines animaleries gratuitement.

Mon eau est trouble et blanchâtre?

C’est tout à fait normal au lancement d’un bac et ceci est la manifestation d’une explosion de bactérie.


Cette explosion se produit durant le cycle de l’azote : soit pendant le 1er mois de mise en route.
Si toutefois vous voyez toujours un dépôt blanchâtre après un mois, c’est qu’il s’est passé un dérèglement de l’équilibre : faites tous les tests nécessaires ( PH – GH – KH – NO2 – NO3 )

L’eau en surface est grasse et blanchâtre ?

Rien de très grave puisque ce dépôt est simplement dû soit a un excès d’engrais ou de nourriture.
L’excès d’engrais est nocif pour vos plantes et l’excès de nourriture peut conduire a une montée des nitrates. Ce voile blanchâtre est surtout contraignant par la barrière qu’il crée en surface et qui empêche la lumière de vos néons de pénétrer correctement dans votre bac. En orientant le rejet de votre filtre vers la surface cela va générer des remous et supprimer ce voile blanchâtre, mais ça ne supprimera pas la cause.

Ma racine ne coule pas – colore mon eau ?

Si votre racine ne coule pas c’est parce qu’elle n’est pas assez gorgée d’eau et remplie d’air. C’est pour cela qu’il est important de la bouillir plusieurs fois par tranche de 30/60mn. Cependant, après plusieurs bains, certaines racines ne coulent toujours pas. Dans ce cas, pour la maintenir au fond du bac, vous pouvez soit poser une pierre sur la racine, soit accrocher une pierre sous la racine avec du fil de pêche et dissimuler la pierre dans le gravier. Il est à noter que certaines racines ne coulent jamais.
La racine colore l’eau car elle relâche du tanin qui est bénéfique pour les poissons et les plantes. Cette coloration va s’atténuer avec les changements d’eau.

Une espèce de mousse blanche colonise ma racine et mon sol ?

Cette mousse est de la moisissure. Elle apparaît quand vous avez intégré un élément extérieur ( type racine venant d’une forêt ) et ne l’avez pas fait bouillir. Elle n’est pas nocive et vos poissons s’en régaleront, mais vous pouvez si vous le souhaitez ressortir la racine et la faire bouillir pour éliminer cette moisissure inesthétique, avant de la réintégrer.

Mon GH a augmenté brutalement après y avoir mis des pierres ?

Une des éventualité est que ces mêmes pierres sont calcaires et donc augmentent la dureté de votre eau. Pour être sur que vos pierres ne soient pas calcaires, versez du vinaigre dessus et voyez si elles moussent et/ou font un petit bruit a la surface – si c’est le cas vos pierres sont calcaires.

Je suis envahi de petits vers blancs qui nagent ?

En général ces petits vers ne sont pas nocifs et serviront de casse-croûte à vos futurs habitants.
Vous remarquerez qu’en essayant de les attraper vous les couperez en deux et vous aurez droit à deux petits vers blancs !

Je vient de mettre en route mon aquarium et j’y ai mis des plantes, est ce que je doit mettre de l’engrais ?

Non, durant les 3 premiers mois, il faut éviter de mettre de l’engrais car cela risque de provoquer une prolifération des algues. Passé ce délai de 3 mois, on commencera à ajouter de l’engrais si cela vous semble nécessaire, de manière progressive afin que les plantes absorbent tout les nutriments.
Par contre, si vous avez un système CO2 vous pouvez le mettre en route dès le démarrage du bac : ça aidera les plantes à s’établir.

Je suis envahi d’algues en tout genres ?

Pas de panique ! Durant les 6 premiers mois du lancement de votre bac il est très fréquent que vous soyez envahis d’algues le temps que votre bac s’équilibre. Malgré tout, certains facteurs peuvent être déclencheurs de l’apparition des algues, dont les principaux sont :
* Taux de PO4 ( Phosphate ) ou Fe ( Fer ) trop élevé ( > 1mg/L )
* Néons trop vieux ou temps d’éclairage trop important ( >12H / jour )
* Taux de NO3 ( Nitrates ) trop élevé a cause d’un surplus de nourriture.
* Nourriture congelé( artémias – daphnies ... ) mal ou pas rincée.


D’autres questions réponses sur la FAQ aqua :
http://www.aquariophilie.org/faq/


Merci à Pecky pour son aide et la précision apporté sur certains points

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 18 Mars 2013.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page