Interview de B. JONAS

Citation : Aquariophilie.org : Bonjour Benoît. Tout d'abord, pourrais tu te présenter (age, études...) ? ...Je m’appelle Benoît, je suis né le 24 septembre 1961 à 22h55, mes études (malgré un Q...

Catégorie de l'article: Reportages

Aquariophilie.org : Bonjour Benoît. Tout d'abord, pourrais tu te présenter (age, études...) ?

...Je m’appelle Benoît, je suis né le 24 septembre 1961 à 22h55, mes études (malgré un QI de 191 !?) ont été catastrophiques, dans le sens où je ne m’intéressais qu’a des matières n’ayant pas cours dans la pédagogie traditionnelle française (ou très peu), la zoologie, l’astronomie, la phytologie...
Mes centres d’intérêts étant toujours dans le sens de l’humain, surtout sa relation à la terre nourricière (la perte de ses racines lui faisant perdre tous contacts avec elle...), le manque de respect de l’homme pour ce qui lui permet d’être vivant, étant pour moi le pire avenir que nous puissions laisser à nos descendants.
Mes études(normales) se sont donc arrêtées à la 5ième, quelques années d’études technique (pour faire quelque chose), dans le tissage, la menuiserie,l’horticulture...
Mon travail étant technicien dans le théâtre (electro-machiniste, régisseur lumière ;et pyrotechnicien artificier ).

Aquariophilie.org : Depuis quand est tu aquariophile ? Comment tu as commencé ?

photo de Benoît Jonas - Xenotilapia sp. ochrogenis Ndole Je peux dire que j’ai commencé l’aquariophilie vers l’âge de 7 ans, mais pas dans le sens de la maintenance d’espèces exotiques. Je préférais (et ne connaissais que) les espèces "indigènes", tritons, grenouilles, crapaud,couleuvres, orvets, les insectes aquatiques, les poissons de nos eaux...
Elevant tout ceci tant bien que mal.
Pour les poissons multicolores, cela m’a pris lors de l’anniversaire d’un copain vers l’âge de 9 ans (sûrement un peu de jalousie aussi), j’ai encore en tête l’image de ses guppys et Danio qui plane parfois et me rappelle mes débuts.
Pour m’on anniversaire suivant je commandais des guppys et Danio...Mais un bac plusgros ;o)...
Depuis la passion a grandis, les espèces sont devenues de plus en plus rares... Pour arriver aux cichlidés (et non-cichlidés) du lac Tanganyika.
Il faut dire qu’il y a un peu plus d’une vingtaine d’années, des déboires terribles m’on fait arrêter l’aquariophilie, je n’ais repris que depuis 3 ans maintenant.

Aquariophilie.org : D'ou viens ton login ?

JTangany est en partie extrait de ma passion (Tangany étant, bien sur un diminutif deTanganyika), J étant l’initiale de mon nom.

Aquariophilie.org : Tu voyages souvent ? Quel était ton dernier voyage ?

Je voyage pas mal, mais surtout pour des raisons professionnelles, les feux d’artifice m’ayant fait visiter pas mal de pays et surtout en Europe...
Sinon j’ai visité la Martinique, le Texas, la Turquie, l’Espagne, la Suisse, l’Irlande, laBelgique, les Pays-bas, la Sardaigne, la corse.
Je ne suis jamais allé (pas encore) voir mon lac de rêves, mais cela est prévu pour fin 2003...

Aquariophilie.org : Aujourd'hui, tu as combien de bacs ? de Combien de litres ? Et l'entretien ?

Ayant donc re-commencé la cichlidophilie depuis, en fait, peu de temps, je possède 7 aquariums un de 60 l (pour les tout jeunes alevins, deux de 90 l pour isoler des couples de petites espèces (N. multifasciatus, N. brevis...),deux bacs de 120 l pour faire grandir les jeunes et parfois isoler un couple d’espèces plus grosses, un bac de 200 l peuplé surtout de salbulicoles (Xenotilapia ochrogenys "Ndole" et deux espèces rares (en aquarium) de pleine eau (les Microdontochromis tenuidentatus et rotundiventralis),et encore un autre de 450 l peuplé de lamprologini, ectodini, des Aethiomastacembelus ellipsifer (la plus grande mesurant près de 40 cm !)

Aquariophilie.org : Quels poissons maintiens tu ?

photo de Benoît Jonas - Microdontochromis rotundiventralis Je ne maintient que des espèces de poissons du lac Tanganyika et en particulier des cichlidés, depuis peu j’ai obtenu une souche de guppys sauvages.

Aquariophilie.org : Tu as déjà eu une reproduction ?

Oui bien sur, lorsque je choisi une espèce, j’espère toujours obtenir des reproductions,voulant pour mon site pouvoir faire des articles complets et traitant des poissons de A à Z, donc de leur arrivée, au départ des premiers jeunes.

Aquariophilie.org : Comment nourrit tu tes poissons ? Tu as une recette maison ?

Je n’ais pas de recette maison, je varie les repas c’est tout, du congelé (surtout cyclops et mysis) , du vivant (j’ai des élevages de drosophiles, de micro-vers, et de daphnies) et également paillettes.

Aquariophilie.org : Et ton site existe depuis combien de temps ? Comment a t-il évolué ? quel langage utilise- tu ?

L’idée de ce site est né d’une frustration ; ayant de l’inspiration pour l’écriture,je "souffrais" des délais pour voir paraître un de mes articles sur la RFC et autres sites..., j’ai donc décidé de m’y mettre d’abord avoir un PC, puis savoir (un minimum) m’en servir, trouver des logiciels et les comprendre, avoir un projet et le mettre en oeuvre...
Le site est né le jours de mes 40 ans (le 24/09/2001), mis en ligne quelques jours plus tard après des mises au point, et pas mal d’explications et de conseils d’EricGenevelle ( http://tanganyika.netliberte.org).
Mon site évolue donc depuis, des mises à jour, beaucoup de mon temps libre passant(encore) dans l’apprentissage et la compréhension des logiciels, le traitementd’images, le html, etc.
Le site étant construit sur la base de MS Front page 2002, je n’ais pas trop à mesoucier du codage, mais j’ai des livres très complet sur le sujet au cas où.

Aquariophilie.org : Quels sont tes conseils à donner aux aquariophiles débutants ?

photo de Benoît Jonas - Microdontochromis tenuidentatus Si j’avais à conseiller un débutant, mes explications serais plus métaphoriques que techniques et me prenant en exemple.
Je diraisqu’il faut commencer simplement et humblement...
D’abords savoir que l’on ne commence pas la course automobile en conduisant une formule un, ou à gagner au tennis en jouant directement contre Yannick Noah...
Donc la base est avant tout, non pas les poissons mais l’eau ! (paramètre trop souvent oublié par les commerçants et autres vendeurs), viennent ensuite les poissons, les espèce faciles à maintenir tel que Brachydanio, Tanychtis, Poecilia (tous les ovovivipares), suivent les labirynthidae, les cichlidae faisant généralement partis de la dernière étapes des poissons maintenus pour l’eau douce.
Ma passion m’a immanquablement dirigé vers les cichlidés en démarrant par le tout venant "Cichlasoma" nigrofasciatum, Pelvicachromis pucher,Steatocranus casuarius... Mon premier cichlidés des grands lac fut le Iodotropheus sprengerae, suivit par les coups de foudre comme Neolamprologus savoryi,Tropheus moori et duboisi, etc.
Actuellement j’ai repris l’aquariophilie surtout en maintenant des lamprologiens du lac Tanganyika.
En substance je dirais qu’il vaut mieux aller lentement comme ceux qui vont loin que faire un sprint en ne pouvant faire qu’un cent mètre...
La quintessencede l’art aquariophile ne se captant pas du jour au lendemain, je fais encore (beaucoup trop) d’erreurs.
Pour commencer ne voyez pas trop grand, disons qu’une base de deux cents litres est bonne. Jamais je ne conseillerais un petit bac, car les paramètres de l’eau restent toujours plus stables dans un grand volume que dans un petit, ne pas surpeupler, et nourrir parcimonieusement ses pensionnaires.
Voici un résumé de ma vision de cette passion qui enrichie et la ressource qu’est l’aquariophilie.

Interviews réalisé par Vincent, juillet 2002.

Découvrez le site de Benoît Jonas : Destination Tanganyika lake

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 01 Juillet 2002. Google+ Nicolas

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page