Interview de T. TORRES

Citation : Aquariophilie.org : Bonjour, pourriez-vous vous présenter ? Je m'appelle Thomas Torres, Tom est mon pseudo sur tous les sites d'aquariophilie sur lesquels je suis membre. Je suis étu...

Catégorie de l'article: Reportages

Aquariophilie.org : Bonjour, pourriez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Thomas Torres, Tom est mon pseudo sur tous les sites d'aquariophilie sur lesquels je suis membre. Je suis étudiant, et j'habite Labege, un village de la banlieue toulousaine. Mon centre d'intérêt principal est, bien sûr, l'aquariophilie, ainsi que l'informatique. Je suis éleveur amateur de vivipares.

Aquariophilie.org : Depuis quand êtes-vous aquariophile ? Comment avez vous commencé ?

Photo de Thomas TORRES : bac d'exposition planté Chez moi, l'aquariophilie est presque une tradition familiale : mes parents ont eu pendant une quinzaine d'années un aquarium, et mon frère aîné en a également eu un pendant quelques temps. C'est donc normal que je m'y sois intéressé. J'ai commencé à m'occuper d'un 120 L communautaire il y a environ 6 ans. Peu à peu je me suis tourné vers les vivipares, et me suis acheté quelques bacs supplémentaires pour pouvoir élever les alevins.

Aquariophilie.org : Pourquoi avoir choisi les Vivipares ?

J'avais un très bon souvenir d'un couple de platies marigold présent dans l'aquarium communautaire. J'ai donc peuplé tout naturellement mon deuxième aquarium d'une dizaine de platies. La facilité de reproduction, la robustesse, les diversités de formes, de couleur et de comportement m'a captivé et m'a fait m'intéresser de plus près aux vivipares. Je pense que c'est la seule catégorie de poissons qui permet de s'intéresser en même temps à l'hybridation, et au comportement d'espèces sauvages.

Aquariophilie.org : Comment avez vous commencé votre élevage ?

Avec ces quelques platies. J'ai ensuite acheté d'autres aquariums pour pouvoir élever les alevins.

Aquariophilie.org : Quels espèces maintenez vous ?

Photo de Thomas TORRES : couple de gouramis Que des hybrides pour l'instant. Je manque de place pour pouvoir maintenir des sauvages en même temps. J'ai donc des platies, platies variatus, guppies, véliferas, black mollies et xiphos (des ovovivipares en fait). Je possède aussi quelques non vivipares : des gouramis, ancistrus, corydoras et ampullaires.

Aquariophilie.org : Vous avez souvent des reproductions ?

J'ai très régulièrement des alevins des espèces de vivipares décrites ci-dessus. Il doit y avoir une vingtaine d'alevins environ à chaque portée, parfois 30.

Aquariophilie.org : Avez vous des conseils à donner pour la reproduction et la maintenance des Vivipares ?

Séparer les alevins des parents, puis les mâles des femelles pour garder une souche en bon état, et avoir une bonne hygiène avec des changements d'eau fréquent et une nourriture variée.

Aquariophilie.org : Comment les nourrissez vous ?

J'utilise beaucoup de nourriture en flocon de marque. En complément je distribue de la nourriture "fraîche" (épinards, salade, algues ...) et des artémias.

Aquariophilie.org : Pouvez vous nous décrire vos installations ?

Photo de Thomas TORRES : un exemple de bac de reproduction J'utilise des bacs allant de 30 à 120 L suivant les espèces et la taille des poissons. J'ai 2 bacs d' "exposition" pour les adultes que je garde, avec gravier et tubes d'éclairage. J'utilise un filtre à décantation pour le bac d'exposition de 120 L. Pour celui planté de 50 L, que je destine à des sauvages dans un futur proche j'utilise un petit filtre interne à moteur. Comme matériau j'emploie de la mousse, ainsi qu'un morceau de calcaire soluble pour le 120 L. Pour les bacs de repro, la mousse utilisée est une mousse creusée (Rena) et cylindrique dans laquelle j'introduis un diffuseur à air.
Les autres aquariums sont filtrés à l'aide de petites mousses reliées à une pompe à air centrale, et n'ont pas de décor, pour faciliter l'entretien. L'éclairage est naturel pour les bacs de grossissement (soleil). J'utilise des combinés thermostat-résistance indépendants pour chaque bac, ce qui est couteux, mais je dois pouvoir maitriser la température en cas de maladie. Je dispose de quelques grilles de séparation bricolées avec des bouts de moustiquaire pour pouvoir séparer les sexes. Le nettoyage des bacs se fait presque entièrement à la main, toutes les semaines.
Je ne fais que moyennement confiance aux pompes utilisées par beaucoup d'éleveurs pour effectuer les changements d'eau. Mais ce type d'installation peut être dangereuse en cas d'absence, de dysfonctionnement ou de coupure d'électricité .... Je préfère tout faire à la main pour être sûr de tout maîtriser, et pour ne pas avoir à vérifier le fonctionnement du matériel constamment. De plus, ce genre de système est assez moche et coûteux ;o)

Aquariophilie.org : Traitez-vous vos bacs avec des produits lors de la maintenance des poissons ?

Non, j'utilise seulement de l'engrais liquide à base de fer pour un bac d'exposition planté. J'essaie de ne pas utiliser de produits chimiques quand je le peux, car ils font souvent plus de mal que de bien.

Aquariophilie.org : Avez vous des maladies dans vos bacs ? Si oui, que faites vous pour les traiter ?

Très rarement. La maladie la plus fréquente est l'ichtyo, lorsqu'elle se déclare j'augmente la température vers 28°C, et j'ajoute du sel dans l'eau. Je mets une bonne pincée de sel pour 50 L. En cas de maladie plus graves, l'unique solution est souvent l'euthanasie, pour ne pas risquer de tuer tous les habitants du bac. La maladie la plus "grave" que j'ai eu était une exophtalmie chez un platy tuxedo.

Aquariophilie.org : Quels sont vos conseils à donner aux aquariophiles débutants ?

D'être patient, et de bien se renseigner avant d'acheter un poisson. Et pour cela Internet, et notamment les forums, sont un excellent moyen d'information. Attention également lors des achats car beaucoup de vivipares vendus dans le commerce sont consanguins, ce qui provoque des scolioses lorsqu'ils arrivent à l'âge adulte.

Aquariophilie.org : Avez vous participé à des concours ?

Photo de Thomas TORRES : platys Non, pas encore mais j'espère y participer bientôt. Je développe en ce moment mes "champions" : des guppies à voile delta.

Aquariophilie.org : Faites vous des échanges, ventes ou don de poissons ? Si oui, comment fait-on pour vous contacter ?

Oui, je vends ou échange la plupart des poissons que je reproduis. Vous pouvez me contacter par mail : tom.aquariophile@wanadoo.fr , ou en passant par l'A.F.V. (Association France Vivipare) dont je suis membre.

Aquariophilie.org : Votre site Aquatom existe depuis combien de temps ? Comment a t-il évolué ? Que propose t-il ?

Tout d'abord, le site se nomme Passion Vivipares ;-). Il est en ligne depuis environ 2 mois et a pour ambition de rassembler les éleveurs de vivipares amateurs ou professionnels francophones du monde entier (si vous avez des vivipares à vendre, échanger ou à donner n'hésitez pas à vous inscrire gratuitement), ainsi que les divers articles consacrés aux vivipares. Un forum est également disponible, qui compte déjà plusieurs centaines de membres.

Libre expression :

N'hésitez pas à vous inscrire à l'A.F.V. si vous croyez que vivipare veut forcément dire guppy et platy ;-).

Interview réalisé par Nicolas, janvier 2003.

Découvrez le site de Tom : Passion Vivipares

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 01 Janvier 2003. Google+ Nicolas

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page