L'eau de pluie et aquariophilie

Citation : L’eau de pluie de nos jours doit-être chargée de polluant de toutes sortes. N’ayant aucun moyen de contrôle je ne peux m’étaler sur la question.Nous savons bien que la pollution n’a pas de frontièr...

Catégorie de l'article: Techniques/Matériel

L’eau de pluie de nos jours doit-être chargée de polluant de toutes sortes. N’ayant aucun moyen de contrôle je ne peux m’étaler sur la question.

Nous savons bien que la pollution n’a pas de frontière, il n’en demeure pas moins que des régions sont plus polluées que d’autres. Si votre logement borde le périphérique Parisien et que vous voyez les cheminées d’usines de vos fenêtres, ou si vous êtes entouré de champs de culture céréalière ou vigneronne parcourus par la ronde des tracteurs des exploitants, il semble sage de se tourner vers l’osmose.

Dans les régions plus calmes la méfiance reste de mise. Les chanceux vivants dans des pavillons peuvent se poser des questions en regardant l’état de l’éponge qui a nettoyée le salon de jardin.

Toutes ses petites gouttelettes de vie se retrouvent souillées par l’air puis sur votre toit recouvert d’une poussière douteuse et votre récipient se remplit d’une eau jaune impropre à l’aquariophilie.

Si malgré ses avertissements vous vous entêter, vous allez devoir vous entourer de précautions, non seulement pour la récupération mais aussi pour le stockage.

L’eau de pluie ce n’est pas la simplicité : des règles de récupération s’imposent…

1) Ne pas récupérer des pluies faibles. Les 5 premiers mm ne servent qu’à rincer l’air et le toit.
2) Les gouttières doivent être contrôlées (accumulation de déchets)
3) Le récipient doit être propre. Ne croyez pas que vous pouvez laisser le récipient même fermé dehors avec de l’eau.
4) Quand vous juger l’eau apte a être récupérée, vous la filtrée sur une mousse avant de la stocker.

Ne connaissant pas toutes les techniques de conservation de l’eau de pluie je ne peux que vous livrer mes observations avec la méthode que j’emploie.

1) L’eau stockée est transvasée et de nouveau filtrée sur mousse et perlon dans des récipients. (très propre de 200L )
2) Dans le fut de 200L j’installe un filtre interne avec charbon actif qui tourne pendant 48 heures puis il est retiré
3) Ce fut est fermé et stocké dans une pièce sombre et relativement fraiche (sous-sol)
4) L’eau est utilisée dans les 2 mois et ses caractéristiques ne bougent pas (ammoniaques 0, nitrite 0 et nitrate entre 0 et 12 suivant prélévement)
5) Une fois vide, je retrouve au fond des traces de poussière noir, le fut est rincé avant un nouveau remplissage.

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 21 Septembre 2009.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page