Le bac - aquarium

Citation : Pour débuter, et même si l'on n'est pas trop sûr de vouloir continuer l'aquariophilie après un essai infructueux (ce qui n'arrivera certainement pas si vous lisez l'intégralité de ce site ;...

Catégorie de l'article: Aquarium

Pour débuter, et même si l'on n'est pas trop sûr de vouloir continuer l'aquariophilie après un essai infructueux (ce qui n'arrivera certainement pas si vous lisez l'intégralité de ce site ;-) ), mieux vaut opter pour une cuve de 100 litres minimum.

Pourquoi ?


Aquariums En fait, l’eau et ses composants chimiques réagissent plus ou moins violemment à différents facteurs chimiques ou bactériologiques.

Or, il s’avère que plus la cuve est grande, plus la qualité de l’eau (acidité, taux de divers composés chimiques) reste stable. Sachant que les poissons sont très sensibles aux changements de ces divers paramètres, il est aisé de comprendre qu’un volume minimum est indispensable pour leur bonne santé.

Il est donc déconseillé de descendre en dessous du volume de base signalé plus haut pour un bac principal.

Vous pourrez toutefois installer un aquarium de taille plus modeste (60 litres minimum), non décoratif, en vue de le transformer en bac hôpital, ou pour maintenir les éventuels alevins.

D’autre part, avec un volume trop faible, vous arriverez vite à saturation au niveau du nombre de poissons, et vous serez « brimés » dans votre élan. Et vous commettrez rapidement l’erreur de nombre de débutants : la surpopulation.

Celle-ci est la source de nombre d’échecs, car trop peu prise en compte par les aquariophiles débutants, et encore moins par certains commerçants, qui ne sont là que pour vendre.

Aquariums Enfin, certains poissons réclament beaucoup de place, en raison de leur morphologie ou de leur comportement. Les installer dans un bac trop petit, c’est courir au devant d’inextricables problèmes qui risquent de vous décourager.

Il est donc conseillé de prendre un bac aussi gros que vos moyen financiers vous le permettent : les cichlidés, par exemple, sont très territoriaux, et réclament beaucoup d’espace.
Nombre d’entre eux nécessiteront 200 litres minimum, voire 400 litres pour certains d’entre eux. Et ces poissons étant, et de loin, les plus intéressants de part leur comportement, pour l’aquariophile averti, vous y viendrez certainement un jour ou l’autre !

On trouve dans le commerce des cuves aux formes de plus en plus variées, mais évitez les bacs dont la hauteur est disproportionnée par rapport à la profondeur.

Il sera en effet plus facile d’aménager un bac profond qu’un bac haut. D’autre part, un bac plus profond que haut (on n’en trouve que très rarement dans le commerce) ont pour avantage de favoriser le contact air/eau, ce qui facilite l’oxygénation du bac.

En bref :
Prenez le bac le plus gros possible, avec comme limite minimum une centaine de litres. Une bonne capacité pour débuter étant le 120 litres, que l’on trouve couramment chez les détaillants.

Cette photo d'aquarium encastré à été envoyée par Reynald Etienne.
Crédit photographique : Reynald Etienne pour l'Association Aquariophilie.org Copyright 2004

Article réalisé par Vincent B. avec la collaboration de Cédric Amay.

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 14 Août 2008.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page