Modifier la galerie d'éclairage d'un aquarium en kit

Citation : Pourquoi une modification ? La grande majorité des aquariums en kit sont livrés avec un éclairage sous dimensionné. La plupart du temps, il faut multiplier par 1,5 à 2 la puissance installée. La ...

Catégorie de l'article: Bricolage

Pourquoi une modification ?

La grande majorité des aquariums en kit sont livrés avec un éclairage sous dimensionné. La plupart du temps, il faut multiplier par 1,5 à 2 la puissance installée. La fameuse règle des 1 Watt pour 2 Litres (valable uniquement pour les tubes T8), ou 30 à 40 Lumens par Litre. Pourquoi respecter cette règle ? Tout simplement pour que vos plantes s'épanouissent correctement au profit des algues. Il y'a plusieurs solutions pour augmenter le flux lumineux...



Les réflecteurs

Contrairement à ce que les constructeurs peuvent inscrire sur les emballages, les réflecteurs permettent de gagner 20 à 30% de flux lumineux en plus renvoyés vers la surface, et ce, à condition qu'ils soient propres ! Un réflecteur recouvert d'algues ou de calcaire ne servira pas à grand chose... Son utilité est donc assez limitée. Il pourra être utile lorsque le manque est relativement faible. Par exemple, un bac de 180L qui est équipé de 2 tubes de 36W (1W/2,5L) pourra être équipé de réflecteurs. Le gain de 20% permet d'avoisiner 1W/2L.



Ajouter un tube

Cette solution est la plus efficace pour augmenter le flux lumineux à moindre coût. Elle consiste simplement à ajouter un autre tube à l'installation existante. On trouve dans le commerce des kits comprenant un boitier externe (ballast et starter) et 2 douilles étanches qu'il ne reste plus qu'à fixer. Ces kits permettent l'ajout d'un tube le plus simplement et rapidement possible. Ceux qui préfèrent faire le montage eux même, devront se procurer des douilles étanches, et faire le branchement électrique hors du bac. On peut dans ce cas utiliser du matériel de récupération ou un ballast électronique.

Il y aura tout de même des inconvénients : 2 systèmes d'éclairage différents, le montage peut s'avérer difficile voire quasi impossible dans certaines galeries. Il faut également prévoir l'accessibilité, donc, le nouveau tube devra pouvoir s'enlever et se remettre facilement en place, et si possible sans enlever les douilles à chaque fois.

Si l'espace disponible ne permet pas un montage aisé, la solution suivante est la mieux adaptée...



Remplacer le système d'origine

C'est personnellement ce que j'ai fait sur mon bac de 120L... Le coût est un peu plus élevé que la solution précédente, mais la mise en place, et la facilité d'utilisation sont déconcertantes. Je prendrai donc comme exemple mon bac de 120L que j'ai modifié.


A l'origine, ce bac est livré avec décante interne, et galerie thermoformée de 25W.



Autant dire que l'éclairage n'était pas au top... 25W pour 120L d'eau, soit 1W/4,8L qui est plus qu'insuffisant. N'aimant pas trop les filtrations internes, j'ai retiré la décante... Ce qui me permet de gagner au passage quelques cm pour pouvoir passer à des tubes de 30W. Enfin, le principal défaut des galeries intégrées, c'est leur échauffement particulier. Bref, plein de conditions réunies pour mettre au placard la galerie actuelle.

Ayant acheté ce bac d'occasion, le prédécesseur avait déjà mis au placard cette galerie pour mettre 2 tubes de 25W grâce à un kit double. Il filtrait par contre avec la décante. Comme je l'ai dit plus haut, j'ai enlevé cette décante... Cela m'a permis de refaire l'installation de la nouvelle galerie a mon gout. De plus, les tubes de 25W sont bien moins populaires que les 30W.


Le kit en question ! (livré sans tubes)



La première étape a été de fabriquer un support amovible facilement fixable sur le bac... Le plus simple a été de solidariser les douilles d'une même extrémité via une petite baguette en PVC. Une fois les tubes emboités, ce support de fortune ne bouge plus. Ma première motivation était de faire un système le moins ennuyeux lors d'intervention dans l'eau... J'ai au début pensé fixer les tubes sur le couvercle, mais j'ai abandonné pour plusieurs raisons :

  • Les tubes auraient été trop hauts,
  • Le couvercle est onéreux à manipuler,
  • L'impossibilité d'éclairer le bac sans le couvercle (notamment l'été en cas de forte chaleur).


Détail de la fixation des douilles. Remarque : la longueur des baguettes permet à l'ensemble de se loger correctement sur le bac en étant maintenu.




Le système mis en place.




Zoom sur le positionnement de la baguette support.



Mes 2 tubes sont donc complètement désolidarisés du bac... C'est alors un jeu d'enfant pour enlever le support ou le remettre... Cela a l'avantage de pouvoir mettre hors proximité de l'eau les tubes pour patauger tranquillement dans le bac sans avoir besoin d'avoir un oeil rivé sur la galerie en branle bas au dessus du bac parce que l'on ne peut pas la mettre ailleurs... Ce genre d'aventure se traduit généralement par un piqué un jour ou l'autre des tubes dans l'eau... Ce qui serait très regrettable pour vous et vos poissons.

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 01 Mai 2005.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page