Mon aquarium et ses secrets

Citation : C'est avec plaisir que je vous présente mon aquarium, qui attire toute l'attention des visiteurs venus acheter a petits prix des plantes, des crevettes, ou des petits poissons. Ils sont sous le...

Catégorie de l'article: Aquarium

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05311925_0.jpeg



C'est avec plaisir que je vous présente mon aquarium, qui attire toute l'attention des visiteurs venus acheter a petits prix des plantes, des crevettes, ou des petits poissons. Ils sont sous le charme et pour les plus chevronnés surpris, étonnés, de constater une plantation luxuriante et d'avoir comme réponse que je n'utilise ni CO2, ni engrais, ni sol nutritif. Très souvent ils reviennent une, deux ou trois fois, peut-être plus pour me demander des précisions que pour reprendre quelques plantes ou crevettes.

La première particularité de ce bac c'est sa conception. Il est en bois, des banales planches en pin. Grâce a cet élément j'ai pu me permettre de le concevoir en L. Ses dimensions: 1.90m coté droit, 1.90m coté gauche, 44cm de profondeur pour une hauteur de 50cm. En fait cela fait un contenant plutôt modeste pour sa taille soit 700l mais avec une surface importante plus de 1.5 m². La partie central forme un cube de 44x44 qui relie les deux cotés. Deux tunnels en PVC de 100 permet aux poissons de passer dans la partie centrale.


photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312115_0.jpeg


L'expérience, m'a poussé a établir une méthodologie pour la conception d'un bac. Assurer la réussite de cet univers artificiel demande du doigté. Passionné, j'ai d'autres aquariums moins grand certes, qui m'ont permis de mieux interpréter les effets de mes actions et ainsi de déterminer les points essentiels indispensables. Je voudrais encourager le lecteur a y réfléchir...

La qualité de l'eau


Les nitrates et phosphates présent dans mon eau de conduite ont faillit un temps me décourager de pratiquer l'aquariophilie.
J'ai trouvé avec l'eau de pluie une solution acceptable mais contraignante.
Désormais tous mes aquariums sont alimentés par de l'eau 100% eau osmosée + sel preis + filtration sur tourbe
Je la prépare a l'avance dans un bidon de 200l, j'y ajoute du sel preis pour obtenir un GH de 10 et je la filtre 48h sur tourbe.
L'eau a une couleur claire et limpide car avec un KH de 0, 30cl de tourbe suffise a baisser mon pH entre 6 et 6.5.
Aucun autre apport, pas d'engrais, pas de conditionneur d'eau, pas de bactéries... Cette eau est parfaite pour les besoins des plantes, et parfaite pour les poissons Amazonien, Africain fluviatile, et d'Asie.

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312305_0.jpeg



Pour l'éclairage c'est un peu plus délicat.


Déjà, je me méfie de la lumière externe. Je ne met plus la lumière au dessus de l'eau, je prévois toujours un espace mini de 10cm entre l'eau et la source lumineuse tout en préférant la placer plus haut soit 25 à 30cm.
J'utilise en priorité des températures de couleurs comprise entre 6000 et 7500°K
Je suis toujours dans des puissances faibles. Au début ce bac était équipé de tube T8 type biolux soit pour la totalité du bac 4 tubes de 30cm et 4 tubes de 60cm soit moins de 200W...C'était un peu faible pour certaines plantes.
Maintenant il est équipé de 4 rampes leds de 27W chacune soit 108W... C'est un bon rapport qualité/puissance. Je n'ai pas l'ombre d'une algue. Cette source lumineuse est bien au dessus du bac. Une vitre de 4mm stoppe l'évaporation de l'eau

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312207_0.jpeg



Pour la filtration, j'ai 2 filtres externe de 600l/h. L'aspiration se fait dans la partie centrale, et le rejet a mi longueur un de chaque coté. Quand le débit se fait trop faible, tous les 2 mois la filtration fine sature, je les nettoie.
Le chauffage, 2 combinés de 250w accouplés a un thermostat. Ce dernier me permet de commander les deux résistances ensemble, et d’éviter de faire travailler plus l'une que l'autre. De plus si ce dernier vient a défaillir les thermostats des resistances prendraient le relai. Je chauffe un minimum mes bacs, mes poissons se contentent d'une T° de 23-24, ce qui ne les empêchent pas de se reproduire, et les plantes préfèrent.

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312301_0.jpeg



Ayant fait beaucoup d'effort pour obtenir une eau adaptée, je prends bien garde lors de l'introduction du sol et du décor a ne mettre que des éléments neutres.
Pour ce bac, le sol est constitué de 50% de sable de Loire et 50% de Manado (l'argile cuit) et rien d'autre. Un bon sol doit être épais, j'ai bien une moyenne de 9cm. Pour d'autres c'est 100% Loire ou un mélange Loire + Akadama.

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312328_0.jpeg



Voila, j'ai fait le tour de l’équipement. C'est sobre, économique et très satisfaisant.

L'entretien



Au fil du temps,(la mise en route date de janvier 2011) l'équilibre de l'aquarium s'améliore, et certaines plantes que je n'avait pas réussit a maintenir hier s'adaptent aujourd'hui. Il faut être patient, l'aquarium c'est comme le vin, il bonifie en vieillissant. Ce jardin aquatique évolue au grès des tailles et des introductions de nouvelles espèces.

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312343_0.jpeg



La faune d'un aquarium bien planté doit-être modéré. J'ai un faible pour les petits poissons (maxi 10-12cm), c'est un avantage.
Cela me permet d'effectuer des changements d'eau très modéré soit entre 100 a 120l par mois.(environ 20%)

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a05312354_0.jpeg



Tous les 30 à 40 jours, c'est la taille. Cette opération est indispensable, sinon les plantes hautes étouffent les plantes basse en les privant de lumière. Sur la photo ci dessus ces Cryptocoryne ont disparus privé de lumière par la Limnophila héterophylla. J'ai eut la chance de les voir repartir.
Pour ce bac je passe 4 à 5 h pour réaliser cette action. (arrachage, replantage, récupération des plantes et nettoyage de la pièce) Suivant le type de plante, j'ai adopté une stratégie. C'est la phase d'entretien la plus contraignante. En contre partie, n'ayant pas l'ombre d'une algues, il m'est aisé de vendre mes excédents.

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a06010010_0.jpeg




Je prends soin aussi de ne pas supprimer des plantes envahissantes. J'étais envahis de superbe Cryptocoryne balansae. Je m'en suis débarrassé. Puis j'en ai racheté pour un bac. Elle n'a pas tenue. L'adaptation d'une plante n'est pas toujours identique pour une même variété. Bien que cela ne soit pas facile, je maitrise l'envahissement par l'arrachage.
Les personnes a qui j'ai vendues des plantes constatent qu'elles s'adaptent facilement, ce n'est pas systématique lors de l'achat chez le détaillant.

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a06010044_0.jpeg



En conclusion, de la bonne eau, un éclairage adapté, un sol neutre, une faune modéré, des changements d'eau et une taille régulière m'apportent des résultats durables excellents. Alors chers aquariophiles, médités...

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mon-aquarium-et-ses-secrets_a06010948_0.jpeg



Publicité


Article réalisé par le , modifié le 01 Juin 2014.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page