multiplication végétative

Citation : Reproduction Végétative Déf. : multiplication d'une plante qui se fait par un élément de l'appareil végétatif (marcottage, bouturage, greffage, etc.) Il existe plusieurs métho...

Catégorie de l'article: Plantes

Reproduction Végétative

Déf. : multiplication d'une plante qui se fait par un élément de l'appareil végétatif (marcottage, bouturage, greffage, etc.)

Il existe plusieurs méthodes suivant le type de plante. Le bouturage pour les plantes à tige, la séparation du rhizome pour les plantes possédant une tige rampante souterraine appelée rhizome, les stolons, les rejets ou le marcottage.


Le bouturage est la méthode de reproduction la plus simple pour les plantes à tiges. Ces plantes forment des tiges droites en position mmergée et des tiges rampantes en position émergée. Elles se divisent au niveau des noeuds. Des pousses latérales sont souvent pourvues de racines adventives. Ces tiges latérales sont facilement taillées et repiquées dans le sol, elles deviennent des boutures.
Certaines plantes ne produisent pas de pousses latérales, il faut alors les sectionner avec un ciseau ou cutter à quelques centimètres du sommet d'une des tiges. La tige de la plante est ainsi séparée en deux parties. La partie sectionnée doit être pourvue de 3 à 4 noeuds, elle est ensuite plantée dans le sol.
N'écrasez pas les boutures quand vous les taillez, chaque bouture de tige doit mesurer 17 cm en moyenne. Je vous conseille de retirer les feuilles des noeuds inférieurs qui vont être plantées afin d'éviter tout risque de pourrissement sauf si la plante n'arrive pas à s'ancrer dans le sol. Certain aquariophile utilise des hormones de synthèse pour accélérer la bouture, mais cette technique est réservée aux initiés.

bouturage


Les plantes qui se bouture le plus facilement sont Cabomba, Hygrophila, Limnophila, Ludwigia, Myriophyllum ...


La séparation du rhizome (tige souterraine prolongeant la tige principale). Le rhizome est une réserve nutritive qui permet à la plante de vivre pendant la période de repos végétatif, il se ramifie souvent.
Aux extrémités de ces ramifications se forment des jeunes plantes que l'on peut séparer du pied mère. La jeune plante doit posséder plusieurs feuilles et avoir atteint la moitié de la taille de la plante mère. Il faut sectionner le rhizome avec un cutter ou un couteau (si possible stériliser l'outil avec de l'alcool).

séparation du rhizome


Les stolons (tiges adjacentes au pied de la plante mère) sont des rejets de la plante mère, il se forme de jeunes plantes le long de ces stolons. Il ne faut pas séparer trop tôt les stolons, la jeune pousse doit avoir atteint la moitié de la plante mère. Les plantes qui utilisent des stolons sont le plus souvent les Vallisneria

séparation des stolons


Les rejets, se développent en plusieurs points de la plante mère (bords des feuilles, bourgeons, noeuds ...). Ces jeunes plantes se détachent toutes seules quand la feuille/tige mère s'étiole et deviennent rapidement des plantes indépendantes.

Les espèces souvent rencontrées sont Hygrophila, Microsorium, Nymphéa ...
Pour en savoir plus sur les plantes aquatiques, faites votre choix en cliquant ci-dessous

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 09 Août 2008. Google+ Nicolas

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page