Système BIO-CO2 à base de pulvérisateur de jardin

Citation : Pourquoi ?Vous trouverez sur ce site un tuto pour réaliser votre propre système BIO CO2, le plus aboutit que j'ai utilisé jusqu'à maintenant, que vous trouverez ici: CO2 artisanal avec gel, que je...

Catégorie de l'article: Bricolage

Pourquoi ?



Vous trouverez sur ce site un tuto pour réaliser votre propre système BIO CO2, le plus aboutit que j'ai utilisé jusqu'à maintenant, que vous trouverez ici: CO2 artisanal avec gel, que je vous recommande de lire avant de lire celui-ci (on ne met pas la charrue avant les bœufs).
Merci à Damien son auteur au passage, car c'est l'article le plus complet que j'ai réussi à trouvé sur le net.

photo http://www.aquariophilie.org/bricolage/images/_co2gel12.jpg



Un autre article propose la solution du pulvérisateur, mais sans l'astuce du flacon de lavage intégré, vous pouvez y jeter un oeil, par exemple pour les sécurité supplémentaires (valve anti-retour, vane etc...) systeme evolution.

Inconvénients du bricolage bouteilles de production + bouteille de lavage:
    - Fuites au niveau des bouchons (au moins 2 pour la bouteille de lavage, et un pour chaque bouteille de production sauf à utiliser les bouchons dennerle)
    - Beaucoup de bouteilles
    - Beaucoup de tuyaux
    - Autonomie faible (2 bouteilles denerle font entre deux et trois semaines)
    - Bouteilles difficiles à nettoyer quand il reste de la gelée car petit goulot...


Avantages solution pulvérisateur
    - Un système complet (production et lavage)
    - Un seul tuyau
    - Aucun raccord bricolé ou presque (meilleure étanchéité)
    - Volume de production 10 fois plus important que celui d’une bouteille denerle
    - Nettoyage plus facile
    - Plus sûr grâce à la soupape anti-surpression
    - MOINS CHER !!!! (pour ma part car j’avais bricolé un flacon de lavage en PVC)



Matériel


    - Scie à métaux
    - Petit chalumeau (un chalumeau pour crème brûlée suffit, le briquet un peu juste)
    - Pistolet à colle (ou colle “colle tout”)
    - Cutter ou ciseaux
    - De la colle PVC
    - [Scie à chantourner]
    - [Perceuse de modélisme]

    - Un pulvérisateur manuel
    - 10 cm de tube laiton D4-5mm (rayon profilés hez brico/casto...)
    - Un bouchon PVC (attention le bouchon doit avoir son pas de vis à l’intérieur) d’un diamètre proche de celui du haut du corps de pompe du pulvérisateur (50mm pour moi).



    photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_b03112018_1.jpegBON x)

    PAS BON x(photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_b03112018_2.jpeg



    Pour les tests:
    - Du vinaigre blanc
    - Du bicarbonate de soude


Mises en garde


    - Lorsque vous chauffez du plastiques, assurer vous d’être dans un endroit bien ventilé, les vapeurs sont toxiques.
    - Attention à vos doigts lors des découpes et utilisation du chalumeau ou du cutter.
    - Je vous recommande de lire tout l'article avant de commencer quoi que ce soit. Je l'ai rédigé après avoir fini, je n'avais donc pas les photos dans le bon ordre, c'est plus une marche à suivre...



0. Principe

    Le principe est assez simple, le réservoir sert de fermenteur, l'équivalent des bouteilles de soda (à vider par vos soins ^^), le plus, c'est d'utiliser le corps de la pompe manuelle du pulvérisateur comme récipient de nettoyage, En plus d'un "gain de place", niveau fuite c'est mieux, car aucun tuyau entre la production et le nettoyage, s'il y a une fuite, pas de perte de gaz puisse que le gaz "s'échappe" dans le flacon laveur, en cas de mousse, la fuite ne devrait pas permettre à la mousse de court-circuiter le nettoyage, et donc d'aller vers l'aquarium.

    photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_b03111848_1.jpeg


    Clic droit sur l'image > afficher pour afficher en plus grand.


      En rose foncé: le gel sucré
      En jaune : l'eau avec les levures
      En rose pâle: le CO2 "sale"
      En vert: le Co2 "propre" !

    Le seul endroit du montage ou des fuites de gaz peuvent apparaitre, c'est au niveau des joints (en marron clair sur le schéma). Il y en a deux, un entre le corps de pompe et le réservoir, rendant étanche le réservoir, et un sur le bouchon du corps de pompe (ajouté). A priori, sauf qualité très moyenne, ceux de la soupape et du tuyau de sortie devrait tenir la route.


I. Le pulvérisateur

    Le seul problème qui peut nous importer avec un pulvérisateur premier prix, ce sont les joints, qui sont de qualité très moyenne. Mais quitte à racheter des joins, le modèle premier prix à 7€ + deux jeux de joints vous reviendra toujours 3 fois moins cher que le modèle du dessus à 35€... Et puis ce modèle là est juste à la taille pour rentrer à côté de mon filtre =).

    photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_b03111848_2.jpeg


    J’ai donc opté pour ma part pour le modèle premier prix 5L utiles de castorama, équipé d’une pompe manuelle sur le bouchon, d’une sortie HAUTE et d’une soupape de sécurité.
    Très important, pour réaliser ce système, il faut absolument que la sortie soit située en haut du réservoir, afin de récupérer le gaz et pas le mélange de production... Et la soupape de sécurité apporte une sécurité (Oô), et permet d’éviter tout risque d’explosion du réservoir en cas d’obstruation de sa sortie.



II. Modification du pulvérisateur

    Il va maintenant falloir modifier le pulvérisateur pour qu’il réponde à nos besoin.

    a. “Bouteille” de lavage

      - Démonter la pompe du bouchon, pour mon modèle, le corps de pompe est vissé dans le bouchon.

      - Retirer le piston (à priori vous pouvez le jeter), et ne gardez que le corps de la pompe, qui servira de système de lavage.

      - Sciez le bas du corps pour retirer la valve (je l’ai raccourcie de 4 cm environ, pour éviter qu’à terme, ça se promène dans la gelée).

      - Prendre le bout de tube en laiton et le plier à 90°: le coincer dans un étaut ou sur une planche avec un serre-joint, le chauffer un moment avec le chalumeau, et après 15-20 secondes, le plier doucement avec une pince.
      > Pourquoi le laiton: résistant à la corrosion

      - Percer un trou du diamètre du tube à 8 ou 9 cm du haut du corps.

      - Placer le tube dans le trou; pour qu’il y tienne, j’ai au préalable donné quelques coups de lime au bout du tube, et une fois dans le trou, donné un coup de briquet sur le plastique pour que celui-ci fonde autour du tube et le bloque à peu près grâce aux rainures de la lime.



      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111836_0.jpeg

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111836_1.jpeg


      - Dévisser l’embout de sortie du réservoir, et récupérer le tuyau en plastique semi-souple qui sert normalement à récupérer le liquide en fond de cuve (pas notre intérêt). En couper la moitié, et percer un trou dans le corps de pompe (2 cm au dessus de celui du premier) au diamètre de ce tuyau.

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111836_2.jpeg


      - Fixez le tuyau au corps de pompe comme vous pouvez (serre-fils pour moi), et essayez de rendre le passage dans le corps de pompe aussi étanche que possible (pas besoin de l’être parfaitement, mais plus ça l’est mieux c’est). Pour ma part, une grosse dose de pistolet à colle.



      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111836_3.jpeg

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111836_4.jpeg


      - Découper un “bout de quelque chose de dur”, au diamètre du bout scié du corps de pompe pour pouvoir le refermer (ex: plexis 2-3mm). Et le coller avec de la colle (ex: PVC soudure à froid).

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111836_5.jpeg


      - Si comme moi, le corps de la pompe se visse dans le bouchon, limez le pas de vis en question, en prenant garde à ne pas abîmer la gorge du joint. Faire de même avec le pas de vis correspondant dans le bouchon du réservoir, en faisant attention cette fois à ne pas abîmer celui permettant de le visser sur le réservoir, c’est là que j’ai utilisé la perceuse de modélisme, avec un rouleau abrasif grosse granulométrie.
      > Mais pourquoi faire? Si vous ne faites pas ça, vous ne pourrez plus fermer votre réservoir. Soit vous allez visser la pompe dans le bouchon et risquer d’enrouler votre tuyaux autour du corps de pompe en fermant le réservoir, ou alors vous retrouver bloqué à vouloir visser le bouchon du réservoir alors que la pompe n'est pas vissé dedans.



      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111859_6.jpeg

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111859_7.jpeg


      - Sciez la partie mâle du bouchon PVC. juste à raz de la collerette. Et limez ensuite pour obtenir que la surface de la collerette soit la plus lisse possible. Le but est en gros de retirer la partie rouge sur l'image ci-dessous (désolé, je n'ai pas de photo du bouchon une fois coupé).

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111901_8.jpeg


      - Collez ensuite le bouchon en haut du corps de pompe. Vous devriez obtenir quelque chose de semblable à la photo ci-dessous.

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111914_9.jpeg


      - Limez si besoin pour que la collerette ne dépasse pas trop du corps de pompe. J’ai rajouté au passage un peu de colle PVC tout autour, pour éviter les fuites.

      Le système de lavage est maintenant terminé, reste à l’intégrer au réservoir.


    b. Réservoir

      - Il va falloir agrandir le trou du bouchon de réservoir (prévu initialement pour le manche de la pompe), pour que la vis du bouchon PVC puisse passer. Pour ça, prenez les mesures de la vis, un trais au marqueur sur le bouchon. Et pour la découpe, à vous de voir, moi j’ai fait ça à la scie à chantourner, rapide et précis.

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111917_10.jpeg


      - Normalement, comme l’épaisseur du bouchon du réservoir s’ajoute à celle de la collerette, vous ne devriez plus pouvoir visser complètement le bouchon PVC. Pour y remédier, lime ou scie, coupez 2-3mm du bouchon de façon à réduire la longueur du pas de vis, attention à ne pas y aller trop vite, si vous en retirez trop, le bouchon ne se vissera plus bien.

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111910_9.jpeg


      Il ne reste plus qu’à relier la sortie du récipient de lavage avec celle du pulvérisateur. Pour cela, un bout du tuyau du pulvérisateur devrait convenir (tuyau réservoir > pistolet).



      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111910_10.jpeg

      photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111920_13.jpeg


      Et voila le travail ! C'est pas plus classe qu'une bouteille de coca? =D


III. Test d’étanchéité

    Pour tester l’étanchéité, on ne va pas prendre le temps de préparer un mélange de production à levure.

    photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03111912_11.jpeg


    - Mettez un bon litre d’eau dans votre réservoir, une bonne cuillère à soupe de carbonate de soude (pharmacie, carrefour...) et un demi verre de vinaigre blanc (ou pas blanc), ou de citron
    > astuce: si votre pulvérisateur a une soupape qu’il est possible de dévisser, vous pourrez ajouter le vinaigre après, ça évitera de perdre du gaz).

    - Remettez le récipient de lavage en place, refermez le réservoir.

    - Remplissez le récipient de lavage d’eau jusqu’à 1 ou 2 cm en dessous du coude du tuyau métallique.

    - Vissez le bouchon PVC.

    - Brancher un tuyau PVC (type air pour aquarium, attention au silicone qui est perméable au CO2).

    - En plongeant la sortie du tuyau dans un verre, vous devriez pouvoir voir les bulles sortir du tuyau, au même rythme que celle que vous devez entendre passer dans le récipient de lavage.
    > si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a peut être une fuite, vérifiez les joints, et remettez éventuellement un peu de colle autour de la collerette du bouchon PVC. Autre chose, pour améliorer l'efficacité des joints, vous pouvez les graisser, de la vaseline (pire de l'homéoplasmine... pour moi) marche assez bien.

IV. Mise en fonction

    C'est maintenant que je vous invite à faire un tours sur l'article cité au début: CO2 artisanal avec gel pour la recette de la préparation. Pour mon pulvérisateur de 5 L, j'ai multiplié la recette par 5 (1L d'eau, 1.5Kg de sucre etc...), ce qui donne un poil plus de 2L de gelée. Compléter avec 2 litres d'eau et un sachet de levure entier, ce dosage devrait permettre une bonne autonomie (dès que j'aurai un chiffre, j'éditerai l'article).

    > Lancé le 11 mars 2013 (à suivre)
    > EDIT:
    System arrêté et rechargé avec un gel à base de agaragar, plus agréable à utiliser que la gélatine animale (moins d'odeur).
    Conclusion donc quant à l'autonomie du système: presque 1 mois et demi. Au bout de trois semaine j'ai seulement enlevé un peu du mélange de levures, rajouté de l'eau osmosée et un demi sachet de levure.
    Plutôt satisfait donc, et c'est repartit pour un mois et demi avec l'agaragar, sur conseil d'Anomalie, membre du site.




    photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03112009_15.jpeg

    photo http://www.aquariophilie.org/images/article/Systeme-BIO-CO2-a-base-de-pulverisateur-de-jardin_a03112009_16.jpeg



    J'ai placé le bidon sous l'aqua, près du filtre et du ballast d'éclairage, histoire de le garder au dessus de 25°C, la température optimale pour la levure de boulangerie étant 30°C.

    Piste à explorer: intégrer un thermo plongeur dans le mélange pour le stabiliser à 28-30°C.

    Astuce: pour permettre au mélange de démarer plus vite j'ai ajouté deux sucres dans l'eau, en même temps que la levure, résultat: 1 bulle toutes les une à deux secondes au bout d'une demi heure.


Faites moi part de vos remarque et succès/échecs ou je l'espère, d'améliorations =)

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 28 Avril 2013.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page