Un aquarium en bois

Citation : Mon expérience pour la fabrication d'un aquarium en bois suite a 2 réalisations.La première en 2010:Et la seconde en 2012C'est en forgeant que l'on devient forgeron, cet adage vaut pour toute les a...

Catégorie de l'article: Bricolage

Mon expérience pour la fabrication d'un aquarium en bois suite a 2 réalisations.

La première en 2010:
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-en-bois_a12231436_0.jpeg
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-en-bois_a12231436_1.jpeg

Et la seconde en 2012
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-en-bois_a12231436_2.jpeg
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-en-bois_a12231436_3.jpeg

C'est en forgeant que l'on devient forgeron, cet adage vaut pour toute les activités et je m’attable a la rédaction de cet article pour apporter aux lecteurs intéressés par ce type de conception d'aquarium, la façon dont j'ai procédé et les erreurs que j'ai commises.
J'ai lu pas mal d'articles a ce sujet, qui m'ont aidés a me lancer.
J'ai choisis les planches en pin que l'on trouve dans tout magasin de bricolage en 2m ou 2.50m et en 30, 40, 50 et 60cm de large et qui font généralement 18 mm d'épaisseur. Moins il y a de nœuds mieux c'est et sans plus de précautions je me suis attelé a construire une caisse.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-en-bois_a12231902_4.jpeg
Ci dessus l'aquarium en éclaté. Donc de la planche de 40cm pour le fond et les cotés, et de 50cm pour les faces avant et arrière.

Sur le schéma, j'ai colorié les points de contact. Pour facilité la mise en place des vis, il faut pré-percer (la vis doit glisser sans gêne) les cotés bien au milieu du point de contact et surtout bien droit. L'utilisation d'un pied pour perceuse est indispensable. Évitez de positionner des vis a moins de 2.5 cm d'un angle et prévoyez une vis au moins tous les 10cm. Pour faire disparaitre les têtes de vis prévoir un chanfrein.
Les traits rouge représente la ligne de perçage pour fixer plus tard les renforts ( tasseau de 3 cm x 1.6 cm ). Pour cet taille de bac, les renforts sur les cotés D et E sont superflu.
Avec le bois tout est permis. Vous pouvez prévoir des perçages pour la vidange, un trop plein, pour l'accès aux filtres, ou envisager une décante interne...etc

La partie plus délicate c'est la fenêtre d'ouverture pour voir dans votre aquarium. Je ne suis pas maladroit, mais je n'ai pas réussi une coupe parfaite. Pour un excellent résultat il convient de prévoir une ouverture plus grande d'1 cm, pour, par la suite lorsque le verre sera posé, venir coller une baguette plate de 5mm d’épaisseur par 20mm de large.
Autre possibilité, réalisez cette face avec des tasseaux... la finition serait parfaite, la conception plus simple. Cependant bien prévoir le passage de la glace après la pose des renforts.

Autre point que je corrigerais (si c’était a refaire) c'est de prévoir des la conception un guide pour la pose de la glace. J'ai prévu un recouvrement d'au moins 2.5cm à 3 cm sur le bois. Donc il suffirait de fixer une petite baguette en bas et sur les cotés aux cotes souhaitées. Ce système faciliterait la dépose du cordon de colle, améliorerait l'étanchéité, et surtout faciliterait la pose de la glace.

Pour le montage c'est assez simple. Le fond A posé sur une table droite, je viens poser le coté gauche D a l'aide de vis je le fixe sur le fond, puis le coté droit E et ensuite les autres faces en laissant toujours le fond A bien a plat sur la table.
Une fois assemblé, fixer les renforts. Contrôler l'aspect général, boucher d’éventuelle fissures (nœuds) a la pâte a bois et poncer pour obtenir une belle finition. Voila pour la construction de la caisse.

Avant de passer a la phase résinage, je conseille de commencer la protection et la décoration de la caisse extérieur.


Pour le résinage de la caisse intérieur:
j'ai utilisé la résine système AQUAPOX pour ma 1ère réalisation: http://www.neovents.fr/list.php?path=70
Et pour la seconde réalisation la résine epoxy (référence R123 de chez Soloplast®)
Bien que les deux conviennent, je préfère celle de chez Neovents, je la trouve plus fluide.

La résine peut freiner l'ardeur d'un non initié, voici donc quelques infos.
Je n'ai pas utilisé de tissu fibre de verre ni de rouleau ébulleur. Je l'ai appliqué directement sur le bois dépoussiéré ( a l'éponge humide) et sec. Cette résine se comporte pour la pose comme un vernis épais. Une fois le mélange effectué (résine/durcisseur) vous disposez d'un temps d'application limité de 30 à 50 minutes suivant température. Préparer la quantité en fonction de temps d'application. En aucun cas vous ne serez gêné si vous réalisez votre couche en 2, 3 ou 4 fois. Comme votre résine chauffe, il se peut qu'elle recouvre un trou dans le bois sans y pénétrer, l'air emprisonné chauffe, se dilate et crée une bulle... Percer et ré-appliquer la résine afin qu'elle pénètre bien dans le trou. ( Une bonne finition minimise ces problèmes ). Une surcharge de résine entraine des coulures et je pense, n'améliore pas la qualité de l’étanchéité.
Pour la seconde couche vous avez 2 solutions:
1: Vous attendez le séchage complet et vous devez poncez et nettoyez pour appliquer la couche suivante.
2: Dès que la résine est sèche au toucher vous appliquez la couche suivante.
Pour moi qui est testé les deux, aucune hésitation la 2ème est la plus facile.

Moi, j'ai procédé ainsi:
1ère étape: J'ai résiné tous les angles
2ème étape: Des que les angles sont secs au toucher, application de la 1ère couche angle compris.
3ème étape: Des que la première couche est sèche au toucher, application de la seconde couche.
Assurez vous que tous les trous pour les passes parois sont toujours opérationnels.

Pour ma première réalisation, j'ai trouvé la couleur du bois bien fade comme décor de fond. Pour la seconde je l'ai sablé avec du sable noir. C'est mieux, mais le noir c'est trop sombre. Par contre cela fait un excellent support pour la mousse de Java ou même pour le Microsorum. Je vous conseille donc un sable dans un ton plus clair. Plus celui-ci sera fin, mieux ce sera; je pense. Attention, une fois sablé plus possible de fixer une ventouse pour le chauffage par exemple.

4ème étape: Attendez que se soit bien sec au toucher, appliquez la couche et sablez la partie arrière et si besoin les cotés. Contrôlez qu'il n'y a pas de sable sur la partie ou la vitre sera en contacte. (si besoin faites une 5ème étape)

Après quelques jours de séchage.

La pose de la Glace.

Attention, dans le cas d'aquarium plus grand avec renforts sur les petits cotés et si vous avez réduit au maximum la partie bois de la face
avant, assurez vous que la glace peut encore passer.

Déposez généreusement votre cordon de colle (silicone pour aquarium) et posez votre glace. Ne pas appuyer, le poids de cette dernière suffit.
Une fois le tout bien sec, une mise en eau pour contrôle d’étanchéité, et cela permettra aussi, de rincer le bac.

En conclusion, la réalisation d'un aquarium en bois (pin ou contreplaqué), demande beaucoup plus de travail qu'un aquarium traditionnel en verre, mais offre des possibilités plus vastes, tel ma première réalisation en angle, autorise des perçages faciles, est moins sensible aux chocs... Le coût est très intéressant pour des aquariums hors série.
Les deux bacs que j'ai construit ont, grâce au renforts, subit aucune flèche sur les faces avant et arrière. Pour des grands volumes quels seraient les conséquences produites par la flexion des faces ? Avant toutes réalisations une réflexion sur le projet s'impose.


Publicité


Article réalisé par le , modifié le 24 Décembre 2013.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page