Acantopsis choirorhynchos

La Loche à Tête de Cheval (Acantopsis choirorhynchos) est souvent présentée sous le nom "Loche à Long Nez" et vic...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Acantopsis choirorhynchos

Descripteur :
(Bleeker, 1854)

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Acantopsis choirorhynchos

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Fond

Difficulté à maintenir :
Débutant

Taille adulte :
Entre 15 et 25 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 120 x 40 x 40

    Volume minimal : 200 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 6

    Comportement : Pacifique avec tous

Région(s) :

Pays :

  • Birmanie
  • Malaisie
  • Thaïlande
  • Viêt Nam

Fleuve(s), Lac(s) ou Iles :

  • Bornéo
  • Sumatra
  • Java

Description :

La Loche à Tête de Cheval (Acantopsis choirorhynchos) est souvent présentée sous le nom "Loche à Long Nez" et vice-versa. En réalité, la loche a long nez est une espèce différente, Acantopsis octoactinotos. Les deux espèces se ressemblent mais la loche à long nez est plus agressive et n'hésitera pas à se nourrir de petits characidés ou de petits danios, et elle ne s'enterre pas. La loche à long nez ne présente pas l'inclinaison vers le bas particulière de la bouche de la loche à la tête de cheval. Aussi, la loche a la tête de cheval aime à s'enterrer et doit donc être placé dans un aquarium avec un sol de sable fin non tranchant (sable de Loire par exemple). Elle aime à filtrer le sable en le recrachant à travers ses ouïes à la recherche de nourriture ou de micro-organismes. c'est une espèce calme et paisible même avec de petits poissons dans un aquarium communautaire. L'Acantopsis choirorhynchos est un poisson au corps allongé et au ventre plat. Le museau long est caractéristique et orienté vers le sol à mi chemin entre les yeux et le nez. d'où la comparaison avec un équidé... Les yeux sont placés hauts et légèrement proéminents sur le dessus de la tête. le dos et les flancs sont beiges à brun clair avec divers taches et marquages, le dessous est clair et les nageoires sont beiges... Cette espèce est calme et très grégaire au stade juvénile. Une fois adulte, chaque individu défendra un territoire contre ses congénères, il conviendra donc d'avoir un grand bac pour les accueillir afin de pouvoir observer leur comportement social tout en offrant des zones de replis pour des poissons dominés.

Nourriture :

De régime omnivore, l'Acantopsis choirorhynchos accepte tout type de nourritures vivantes, congelée ou en granulées. il vaut mieux éviter les flocons et leur fournir une alimentation adaptée à la taille restreinte de leur bouche et à leur habitude de filtrer le sable. Ils aiment particulièrement les nauplies d'artémias, des petits tubifex ou daphnies ainsi qu'un apport végétale grâce à des petits bouts de concombre ou des comprimés de spiruline.

Reproduction :

Leur reproduction est mal connue, car les sujets ont besoin d'un grand bac et n'atteignent leur maturité sexuelle que tardivement. On suppose qu'elle se rapproche de celle du chromobotia macracanthus ou du pangio kuhli. Elle ne doit pas être impossible si on peut offrir un grand bac bien planté à un groupe de reproducteurs. Le dimorphisme sexuelle est discret, mais on reconnait les femelles à leur ventre plus plein et à une taille légèrement supérieure à celle des mâles, qui eux sont plus fluets.

Caractère :

Très sociable même avec de très petites espèces. Il aime un bac bien planté et ombragé avec des zones de sable où il peut s'enfouir et fouiller. (Il aime à s'enfouir en ne laissant dépasser que ses yeux) au stade juvénile ; il est extrêmement grégaire et a besoin de ses congénères au risque de dépérir, ils se suivent souvent à la queue leu leu. Une fois adulte, il est plus territorial même si c'est un poisson qui interagit avec ses congénères, d'où la difficulté en raison de sa grande taille, de lui fournir un bac approprié. Pour des jeunes un bac d'une centaine de litres est idéal, mais à partir de 8-10cm, on devrait pouvoir les héberger dans un bac bien planté avec de nombreuses cachettes d'au moins 500 litres afin que chaque individu puisse avoir un coin à lui. Bien que réputés de mœurs nocturnes, j'observe souvent les miens en journée ; je suppose que cela est possible si on leur fournit un bac à l'éclairage tamisé.

Commentaires :

Souvent, les juvéniles vendus en magasin sont maigres à faire peur, car lorsqu'il est assez jeune, il peut être délicat à nourrir si vous n'avez pas de plancton congelé ou de microgranules à lui proposer. n'hésitez pas à placer les individus que vous achèterez dans un bac à part avec juste un tout petit peu de sable et de brique creuse pour les sécuriser, le temps qu'ils se refassent une santé... C'est une très belle espèce qui mérite quelque sacrifices et qui vaut le détour si vous pouvez lui offrir un bac à sa convenance.

Photographie :


Acantopsis choirorhynchos par Pecky
Photo par :


Géographie :

Région d'origine de Acantopsis choirorhynchos
Origine et pays Viêt Nam de Acantopsis choirorhynchos

Liens :


Publicité

Retour haut de page