Amatitlania nigrofasciata

La couleur de la robe est grise ardoise avec des zébrures verticales noires qui vont de l’arrière de la tête, jusqu&rsquo...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Amatitlania nigrofasciata

Descripteur :
(Günther, 1867)

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Cichlasoma nigrofasciatum
  • France Nigro
  • France Cichlasoma nigrofasciatum
  • Scientifique Heros nigrofasciatus
  • France Cichlidé zèbre
  • English Convict cichlid
  • English Zebra cichlid
  • Allemagne - Deutschland Blaukehlchen
  • Allemagne - Deutschland Grünflossenbuntbarsch
  • Allemagne - Deutschland Zebrabuntbarsch
  • Chine 九間始麗魚
  • Chine 九间丽体鱼
  • Espagne Mojarra convicto
  • Espagne Punto naranja
  • Scientifique Amatitlania nigrofasciatus

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Inférieure

Difficulté à maintenir :
Aquariophile amateur

Taille adulte :
Entre 12 et 15 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 100 x 40 x 50

    Volume minimal : 200 litres

Sociabilite :

    Comportement : Agressif avec tous

Région(s) :

Pays :

  • Guatemala

Description :

La couleur de la robe est grise ardoise avec des zébrures verticales noires qui vont de l’arrière de la tête, jusqu’à la base de la nageoire caudale. Les sexes sont facilement distinguables si on a des sujets en bonne santé non issus de croisements consanguins. Les mâles sont plus grands, les nageoires dorsale et anale sont effilées et ont parfois des reflets bleu vert, les plus vieux développent une bosse frontale. Les femelles, plus petites, présentent un abdomen d’un jaune doré éclatant, la base des nageoires dorsale et anale sont d’un bleu métallique avec quelques écailles dorées. Malheureusement, suite aux élevages consanguins intensifs, la plupart des poissons qu’on trouve dans le commerce, sont ternes, et ne possèdent pas ces reflets ce qui gâche un peu de leur beauté. Il existe aussi une forme xanthochromique, de couleur rose chaire, sans zébrures et aux yeux noirs. D'origine Amérique centrale : Guatemala (lacs Atitlan et Amatitlan) .

Nourriture :

Omnivore à tendance végétarienne, c’est un poisson vorace mais pas difficile à nourrir, une nourriture variée est recommandée pour des poissons plus vifs et plus féconds.

Reproduction :

C’est un poisson très prolifique qui se reproduit en permanence. Il est conseillé de prendre le couple dans deux animaleries différentes, ceux qui sont mis en vente sont souvent issus de la même portée. Le couple choisi un endroit sécurisé, en général une caverne, tous les poissons présents dans le bac sont maintenus à l’écart. Le couple creuse aussi des cuvettes un peu partout aux alentours, entre les roches, ces cuvettes serviront d’abris pour les futurs alevins. Le frais commence par une parade originale, le contraste des zébrures s’intensifie et la papille génitale de la femelle apparaît clairement signe que la ponte est proche. Cette dernière déposera entre 200 et 300 œufs adhésifs, en général sur une pierre plate bien protégée. Le nigro est un poisson très protecteur, la femelle prend soin des œufs tandis que le mâle garde les environs. Après 48 heures d’incubation (à 25°C), les œufs éclosent, les alevins sont laissés sur place si l’endroit est sécurisé, ou déplacés dans les cuvettes préalablement creusées. Au bout de quelques jours, le sac vitellin est complètement absorbé, et on voit une nuée d’alevins gravitant autour du couple, les parents n’hésitent pas à prendre en bouche les téméraires qui s’écartent du groupes pour les ramener. La nuit venue, tous les alevins sont regroupés dans une cuvette. On peut laisser les alevins avec le couple jusqu’à ce que ce dernier se prépare à frayer de nouveau. La croissance des alevins est rapide avec un bon apport de nourriture. Il faut cependant faire attention à la surpopulation, il n’y a aucun moyen d’empêcher le couple de frayer, sauf percer les œufs pour limiter le nombre d’alevins. Ce poisson est mal aimé par les aquariophiles et c’est difficile de trouver preneur. Il peut s’hybrider avec plusieurs espèces proches, telles que Cichlasoma meeki et Cichlasoma spilurum, l’hybridation est déconseillée, car elle met en danger la pérennité de l’espèce.

Caractère :

Cichlasoma nigrofasciatum ou plus communément appelé « nigro » est un poisson très agressif que ce soit envers ses congénères ou envers les autres poissons. Un couple peut s’approprier une partie du bac et défendra ce territoire jalousement surtout en période de frais. Un bac d’une centaine de litres peut convenir pour un couple, le plus important n’est pas le litrage mais la surface au sol. Il peut cohabiter avec d’autres poissons à la seule condition qu’ils soient de taille égale ou supérieure, ses attaques sont très violentes, les males présentent parfois des blessures sur le flanc. En période de frais, il n’hésitera pas à vous mordiller la main, ou à cogner contre la vitre du bac s’il se sent menacé. Le nigro est robuste et très tolérant à la nature de l’eau, il est élevé depuis longtemps en captivité, il faudra prévoir un bac peu planté avec plusieurs abris, des pierres plates et un débit de filtration assez important. Notre poisson passe sa journée à creuser le sol, il est donc déconseiller d’avoir du substrat sous le gravier car il peut creuser jusqu’à découvrir le fond du bac. Si on veut un bac bien rangé et bien planté, ce poisson n’est pas recommandé, il retourne ou bâtit en permanence et refait la décoration à sa convenance.

Commentaires :

Photos : 1) femelle nigro. 2) Couple, forme xanthochromique. Merci à Arnold, JoelBXL et Angels 76 pour les photos.

Photographie :


Amatitlania nigrofasciata par


Géographie :

Région d'origine de Amatitlania nigrofasciata
Origine et pays Guatemala de Amatitlania nigrofasciata

Liens :


Publicité

Retour haut de page