Betta splendens

Notre poisson sait se faire remarquer grâce à ses couleurs marquées et ses nageoires volumineuses qui ne semblent en former qu'...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Betta splendens

Descripteur :
Regan, 1910

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Siamese fighting fish
  • France Combattant
  • France betta
  • Allemagne - Deutschland Siamesischer Kampffisch
  • Chine 五彩搏魚
  • Bresil Peixe de briga
Espèce protégées :

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Milieu

Difficulté à maintenir :
Débutant

Taille adulte :
Entre 5 et 6 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 40 x 25 x 25

    Volume minimal : 25 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 1

    Comportement : Pacifique envers les autres espèces, agressif avec ses congénaires

Région(s) :

Pays :

  • Thaïlande
  • Cambodge
  • Laos
  • Malaisie

Description :

Notre poisson sait se faire remarquer grâce à ses couleurs marquées et ses nageoires volumineuses qui ne semblent en former qu'une... Ceci est sûrement une cause de son succès. La forme de son corps, allongée et plutôt mince et recouverte d' écailles donnant l' impression que son corps est recouvert de perles. La tête prolongeant le corps reste assez petite avec une bouche dirigée vers la surface. Le Combattant est capable de "gonfler" ses ouïes et ses nageoires lors d'un combat ou pour attirer la femelle, ce qui est très impressionnant. Pour sa maintenance, il est conseillé de le maintenir en solo dans un petit bac spécifique relativement planté mais avec des espaces pour qu'il puisse se reposer.


Attention que selon l'amplitude des voiles (qui en font un piètre nageur) les plantes peuvent le blesser. Il est donc important de surveiller votre Betta dans son nouvel habitat. en cas de blessure, n'hésitez pas à retirer les plantes.

Nourriture :

Le Combattant est un poisson carnivore qui apprécie les petites proies vivantes tel que les artémias ou les daphnies. Évitez quand même les vers de vases car ce poisson attrape sa nourriture à la surface. Vous utiliserez des flocons et des granulés comme nourriture principale ou encore des flocons "spécial Combattants" qui favorise sa coloration et ont une vertu calmante.

Reproduction :

Pour la reproduction, on introduit la femelle dans le bac du mâle. La femelle a les nageoires moins développées que celle du mâle et est donc facilement repérable. elle est aussi plus ronde, a de plus petites pelviennes et présente une papille génitale (afin de ne pas la confondre avec un mâle plakad - à nageoires courtes -).


Avant l'introduction de la femelle beaucoup de gens présentent la femelle au mâle. C'est à dire qu'ils sont tous les deux dans un bac différent et l'un à coté de l'autre pour qu'ils puissent se voir. Si ils se mettent à parader ensemble et que la femelle se strie en se pendant vers le bas, plus d'hésitation... ils sont fin prêts pour tenter une reproduction.


Lors de l'accouplement le mâle s'enroule autour de la femelle en lui pressant l'abdomen afin de lui faire expulser les oeufs. Au préalable, le mâle aura construit un nid de bulle à la surface du bac. (petit conseil plante: mettez un peu de plante flottante afin de faciliter la préparation du nid de bulle par le mâle. un couvercle plastique flottant à la surface de l'eau peut aussi faire l'affaire).


Une fois la ponte effectuée, le mâle s'occupera de ramener les oeufs dans le nid de bulles et s'occupera de les ventiler. Par contre il sera vivement conseillé de retirer la femelle et de la remettre dans un autre bac. En effet, le mâle risque fort de la pourchasser pour protéger les oeufs. Mâle et femelle ne restent donc ensemble que le temps de la ponte. Si jamais la ponte n'a pas lieu et que le mâle "ennuie" trop la femelle, il est important de les séparer afin de ne pas perdre la femelle (ou le mâle) quitte à retenter l'expérience plus tard. Lors de la surveillance des oeufs, il arrive parfois que le mâle mange ses oeufs... si c'est l'une de ses premières reproductions, cela peut-être dû à un manque d'expérience... s'il renouvelle ce comportement à plusieurs reprises... le vice est en lui malheureusement...

Caractère :

Le Combattant est connu pour la particularité de son comportement. Il est surnommé ainsi car 2 mâles ne peuvent pas cohabiter dans un même bac sous peine de se battre à mort.


Le poissons existe sous différents coloris bleu; rouge; multicolore. Lorsqu'il est excité ou prêt à combattre, notre poisson déploie complètement ses nageoires et gonfle ses ouïes, et il est important d' observer notre anabantidé lors de son introduction car s'il commence à s' attaquer aux autres locataires (cas rare mais à signaler), vous devez immédiatement le retirer de votre bac et le placer seul dans un bac adapté !


La COHABITATION avec de petits invertébrés comme les CREVETTES est en général A PROSCRIRE, car le combattant, de sélection, et comme tout ses homologues sauvages est un prédateur.

Commentaires :

A l'origine du splendens, il y a le splendens sauvage qui est une forme sauvage et naturelle et à nageoires courtes, de couleur bleue et rouge, aujourd'hui elle est quasiment introuvable dans le commerce et est menacée dans son milieu naturel. Grâce à la reproduction sélective de ce poisson depuis plus de deux cent ans dans son pays natal (et dont il est l'emblème : la Thaïlande), on a d'abord développé son agressivité pour le combat, puis on a fini par l'élever pour ses formes et couleurs et cela fait désormais l'objet de nombreux shows très populaires à travers le monde.


C'est pour cela que de nombreuses formes et couleurs à nageoires courtes et longues existent dorénavant pour tous les goûts (vous verrez ainsi des noms comme plakad - nageoires courts - QD - queue double VT - queue de voile - HM - halfmoon etc...). A noter aussi que le splendens est nettement plus belliqueux qu'à l'origine. Hormis dans un grand volume avec de nombreuses cachettes, il est donc fortement déconseillé de faire cohabiter mâle et femelle si vous n'avez pas de bac de secours en cas de souci (et bien sûr des mâles ensemble sont en général à proscrire, et parfois certaines femelles ne peuvent également ne pas supporter leurs consœurs).


La plupart des éleveurs ne mettent donc les couples en présence que lors de la repro en prenant certaines précautions : telles que présenter la femelle dans une bouteille, et attendre qu'elle se strie et penche sa tête vers le bas... ce qui indique qu'elle est prête à se reproduire. Les mâles à grandes nageoires sont souvent mal à l'aise dans de grands volumes car leur voilure gêne leur nage et ils peuvent facilement l'endommager dans les plantes ; mais ce sont des petits bijoux pour un petit volume planté ou non qui leur convient tout à fait...


Il faudra veiller à maintenir une hygiène rigoureuse avec des changements d'eau réguliers car ils sont sensibles à la pourriture des nageoires. Les sujets à nageoires courtes pourront apprécier un grand volume car ils nagent avec beaucoup plus d'aisance et ne s'abîment pas les nageoires dans les décors...


Dans tous les cas, il ne faut pas de courant violent dans leur bac pour respecter leurs besoins et leur biotope d'origine, une filtration de 3 fois le volume par heure en évitant les remous est ce qui convient le mieux... et pour un sujet voilé, il ne faut pas dépasser 30cm de hauteur d'eau pour éviter qu'il s'épuise car ce poisson respire de l'air atmosphérique grâce à son labyrinthe (organe respiratoire qui leur permet aussi de faire leurs nids de bulle) et il effectue des allés retours vers la surface de l'eau tout au long de la journée...


En respectant ces précautions, vous devriez vous assurer que votre Betta vive longtemps et en bonne santé.

Photographie :


Betta splendens par


Géographie :

Région d'origine de Betta splendens
Origine et pays Malaisie de Betta splendens

Liens :


Publicité

Retour haut de page