Julidochromis dickfeldi

Le corps a une forme allongée de couleur beige-brune (variable en fonction de l'humeur du poisson ou encore du décor de l'aquarium no...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Julidochromis dickfeldi

Descripteur :
Staeck, 1975

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Julidochromis dickfeldi
  • France julidochromis
  • France dickfeldi
  • France dickfelds
  • France schlankcichlide
  • Allemagne - Deutschland Dickfelds Schlankcichlide
  • Chine 迪氏尖嘴丽鱼
Espèce protégées :

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Inférieure

Difficulté à maintenir :
Aquariophile averti

Taille adulte :
Entre 8 et 10 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 100 x 30 x 40

    Volume minimal : 120 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 2

    Nombre minimal de femelle(s) à maintenir pour 1 mâle : 1

    Comportement : Pacifique envers les autres espèces, agressif avec ses congénaires

Région(s) :

Fleuve(s), Lac(s) ou Iles :

  • Tanganyika

Description :

Le corps a une forme allongée de couleur beige-brune (variable en fonction de l'humeur du poisson ou encore du décor de l'aquarium notamment la couleur des roches). Trois lignes noires traversent le corps de la tête jusqu'à la nageoire caudale. Les nageoires sont blanchâtres-beiges avec sur le contour de chaque nageoire un liseré bleu électrique.

Reproduction :

Distinguer visuellement le mâle d'une femelle n'est possible que par l'observation des orifices génitaux (long et fin chez le mâle et arrondi et large chez la femelle). Les poissons se choisissent naturellement pour former des couples (posséder un mâle et une femelle ne donnera pas la garantie d'avoir un couple un jour bien au contraire … des conflits risquent de survenir qui entraîneraient la mort d'un des poissons et avec cette espèce ça peut aller très très vite). La meilleure méthode consiste à maintenir un petit groupe de 5-6 juvéniles dans un aquarium annexe d'environ 200 litres. Les couples vont se former naturellement. Il ne restera plus qu'à séparer les poissons en couple et les introduire dans l'aquarium. Il s'agit d'un pondeur sur substrat caché, la femelle " colle "ses œufs (entre 50 et 100) au plafond d'une grotte dans la zone pétricole et invite le mâle à féconder ces derniers. Les œufs éclosent après 4-5 jours et le sac vittelin est consommé au cours des 4 jours suivants. Les jeunes peuvent être nourris à l'aide de nauplies d'artémias dès le stade de la nage libre.

Caractère :

Julidochromis Dickfeldi est clairement le plus " agressif " des julidochromis. Les relations intra spécifiques sont très virulentes. Pas plus d'un couple (formé naturellement UNIQUEMENT) par aquarium. Une maintenance spécifique pour un couple formé peut se faire dans un aquarium de 120 litres avec une importante surface au sol. Pour un bac communautaire, il vaut mieux introduire des J. Dickfeldi dans des aquariums de minimum 300-400 litres. La cohabitation se passe, en règle générale, très bien avec des conchylicoles (qui nichent dans des coquilles de gastéropodes) pas trop timides et sachant tenir tête à ce poisson. Dans le cas de cohabitations avec d'autres espèces pétricoles (qui vivent dans les rochers) les conflits peuvent être très importants car il y aura une compétition pour les territoires. Voilà pourquoi il faudra prévoir de grands volumes pour un bac communautaire.

Photographie :


Julidochromis dickfeldi par JoelBXL
Photo par :


Géographie :

Région d'origine de Julidochromis dickfeldi
Origine et pays Tanganyika de Julidochromis dickfeldi

Liens :


Publicité

Retour haut de page