Latimeria chalumnae

Latimeria chalumnae est une espèce actuelle de Cœlacanthe. Cette espèce de poisson a été baptisée en l&rsq...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Latimeria chalumnae

Descripteur :
Smith, 1939

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Coelacanthe
  • English Coelacanth
  • Allemagne - Deutschland Komoren-Quastenflosser
  • Allemagne - Deutschland Quastenflosser
  • Chine 矛尾魚
  • Chine 矛尾鱼
  • Espagne Celacanto
Espèce protégées :

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau de mer - récifal

Espèce pour aquarium :
NON adapté à la vie en aquarium

Taille adulte :
Entre 150 et 168 cm

Eau :

Sociabilite :

    Comportement : Pacifique avec tous

Région(s) :

Description :

Latimeria chalumnae est une espèce actuelle de Cœlacanthe. Cette espèce de poisson a été baptisée en l’honneur de la naturaliste Marjorie Courtenay-Latimer et des eaux dans lesquelles elle a été retrouvée en 1938, celles de l'estuaire de la Chalumna River en Afrique du Sud.

Le cœlacanthe est un poisson pouvant dépasser les deux mètres souvent qualifié de dinosaure des mers ou de fossile vivant, évoluant près des côtes d’Afrique de l’Est et de l’Indonésie.

Longtemps l’espèce a été définie comme éteinte depuis des millions d’années jusqu’à ce qu’une jeune naturaliste en découvre un spécimen dans un filet de pécheur en 1938. Aujourd’hui, les biologistes ont identifié deux espèces : Latimeria chalumnae et Latimeria menadoensis toutes deux très discrètes puisque les observations de ces poissons dans leur milieu naturel se compte sur les doigts d’une main.

L'analyse du génome du cœlacanthe confirme ce que les chercheurs suspectaient depuis longtemps : les gènes de ce très vieux poisson évoluent plus lentement que ceux de tous les autres poissons et vertébrés terrestres.

Les chercheurs font l'hypothèse que les cœlacanthes n'ont peut-être pas besoin d'évoluer, ils vivent en profondeur dans un milieu où relativement peu de choses ont changé au cours des millénaires.

Le génome du cœlacanthe permet également aux scientifiques d'aborder la question de l'évolution des premiers vertébrés terrestres à quatre pattes, les tétrapodes. Le cœlacanthe possède en effet des éléments anatomiques communs avec les tétrapodes : des ébauches de membres sur quatre de ses nageoires et une poche d'air qui serait le commencement d'un poumon primitif.

Source : Wikipédia / Joël Ignasse Sciences & Avenir

Photographie :


Latimeria chalumnae par Coelacanthe Laurent Ballesta / Andromede Oceanologie
Photo par : Coelacanthe Laurent Ballesta / Andromede Oceanologie


Géographie :

Région d'origine de Latimeria chalumnae
Origine et pays  de Latimeria chalumnae

Liens :


Publicité

Retour haut de page