Neolamprologus ocellatus

Le Neolamprologus ocellatus possède une tache noire sur l'opercule suivi d'une zone bleutée. Son dos est brun et sur son ventre on distingue des re...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Neolamprologus ocellatus


Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Ocellatus jaune
  • France Ocellatus jaune

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Inférieure

Difficulté à maintenir :
Débutant

Taille adulte :
Entre 5 et 6 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 80 x 30 x 40

    Volume minimal : 100 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 6

    Comportement : Pacifique avec tous

Fleuve(s), Lac(s) ou Iles :

  • Tanganyika

Description :

Le Neolamprologus ocellatus possède une tache noire sur l'opercule suivi d'une zone bleutée. Son dos est brun et sur son ventre on distingue des reflets de couleur bleue argenté, vert et rosé.
La femelle possède un liseré blanc sur l'arrière de la nageoire dorsale. Il existe une espèce (assez rare) de couleur or.

Nourriture :

Petite proie vivante (daphnies, artémias), flocons, granulés, crevettes, petites moules.

Reproduction :

La ponte a lieu dans la coquille d'escargot, les oeufs puis les alevins sont protégés dans cette forterresse ! Les parents protégent les alevins et attaquent toutes personnes sans approchant.
Pour protéger les alevins des autres espèces, on peut mettre la coquille avec les parents dans un bac spécifique.

Caractère :

Ce poisson est conchylicole, il vit sur des fonds sabloneux dans des coquilles d'escargots. Il est important de fournir pour chaque N. ocellatus une coquille vide assez grande (par exemple des gros escargots de bourgogne, bulot, coquilles marines).
Il aménage sa coquille, il peut l'enfoncer dans le sable pour ne laisser apparaitre que l'ouverture et fait le ménage pour en faire sortir les grains de sable.
Comme tous les Cichlidés, il faut le maintenir en couple et si possible en banc de six individus dans un bac de 100 litres minimum. Le mâle peut avoir plusieurs femelles. Ils défendent leurs coquilles contre toutes invasions.
Si la place vient à manquer dans l'aquarium (à cause d'une surpopulation), N. ocellatus devient agressif envers ses congénères.
L'aquarium peut comporter quelques plantes, et une ou deux autres espèces si le bac fait au moins 200 litres.

Photographie :


Neolamprologus ocellatus par


Géographie :

Liens :


Publicité

Retour haut de page