Poecilia reticulata

Le guppy que l'on trouve couramment en animalerie est une forme sélectionnée voir sur-sélectionnée de la forme sauvage....

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Poecilia reticulata

Descripteur :
Peters, 1859

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Guppy
  • France guppy
  • France Acanthophacelus guppii
  • France Acanthophacelus reticulatus
  • France Lebistes poeciloides
  • English Million fish
  • Allemagne - Deutschland Wilder Riesenguppy

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Milieu

Difficulté à maintenir :
Débutant

Taille adulte :
Entre 4 et 5 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 60 x 30 x 30

    Volume minimal : 54 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 5

    Nombre minimal de femelle(s) à maintenir pour 1 mâle : 3

    Comportement : Pacifique avec tous

Pays :

  • Venezuela
  • Guyane Française

Description :

Le guppy que l'on trouve couramment en animalerie est une forme sélectionnée voir sur-sélectionnée de la forme sauvage. Les mâles sont extrêmement colorés et dans des palettes de couleurs très vastes. Il y en a littéralement de toute les formes et de toutes les couleurs. La dorsale comme la caudale apparaissent en de nombreuses formes différentes (longue, courte, en drapeau, en cercle, etc ...). La femelle guppy est généralement plus proche de la forme sauvage, son corps n'est pas coloré et garde la pigmentation blonde ou brune. Seule sa queue se colore, mais pas dans des coloris aussi variés et travaillés que les mâles. Une légère irisation peut apparaitre sur sa queue.

Nourriture :

Le guppy est un poisson omnivore très facile, de simples paillette peuvent former sans problème la base de son alimentation. Bien qu'il soit omnivore, son régime alimentaire doit être sur une base beaucoup plus herbivore que carnivore. Ainsi, si vous le nourrissez avec de la pâtée maison 75% doit être constituée de végétal et seulement 25% de source animale. A noter que les guppy se nourrissent également de vers de vase (vivants ou congelés).

Reproduction :

Vers ses 1 mois, le guppy commence à se sexuer, ainsi sa nageoire anale diminue de taille et apparait comme une tige qui part vers l'arrière en suivant la queue, la femelle elle garde une nageoire triangulaire. Dès l'apparition de ce gonopode chez le mâle il peut se reproduire (avant même d'atteindre sa taille adulte et d'avoir ses couleurs définitive) d'où l'arrivée très rapide de nombreuses génération.


Une fois la reproduction faite entre le mâle et la femelle, celle ci garde les œufs dans son abdomen environ un mois (plus ou moins selon la température de l'eau). Elle met au monde des alevins qui nagent librement en quelques secondes après leur expulsion du corps de la femelle. Une fois les alevins mis au monde la femelle ne s'en occupe pas, il peut même arriver qu'elle les mange. Il faudra penser à mettre dans l'aquarium des paillettes broyées en miettes (les alevins mangent directement des paillettes) pour les alevins. Une femelle peut stocker les spermatozoïde des mâles avec lesquels elle s'est reproduit. Il peut donc arriver que dans un aquarium ne contenant que des femelles il y ait des gestations et des alevins.


Les guppys sont très prolifique, ainsi dès qu'ils ont mis des alevins au monde et après avoir repris des forces, une femelle peut de nouveau tomber enceinte et mettre au monde un nombre incroyable d'alevins en peu de temps. Ceci constitue leur technique de défense dans leur milieu naturelle.

Caractère :

Le guppy est un poisson dont le comportement intra-spécifique basé sur une vie en colonie est très intéressant à observer. Bien qu'il soit tentant, compte tenu de leur aspect prolifique, de ne maintenir que des mâles afin de profiter de leurs belles couleurs, ceci est déconseillé car cela peut entraîner des troubles du comportement chez les mâles... Lorsque des femelles et des mâles sont maintenus ensemble, les mâles se comporteront en "solitaires" par rapport aux autres et iront régulièrement harceler les femelles (harcèlement qui peut aller jusqu'à la mort de la femelle si le ratio 1 mâle pour 3 femelle au minimum n'est pas respecté). A noter qu'il y aura également une dominance entre mâles si plusieurs mâles sont maintenus dans le groupe. Les femelles lorsque elles sont maintenues sans mâle laisseront place à leur comportement naturel, elles formeront un ou des bancs serrés et resteront calmes, elles ne se sépareront qu'à l'heure du repas ou pour mettre au monde des alevins (alevins qui ne feront pas partie du banc, ils resteront dans leur coin caché jusqu'à atteindre un peu plus d'1cm pour commencer petit à petit à entrer dans le banc.

Commentaires :

A côté des espèces du commerce souvent de grande taille et aux coloris très variés, on trouve aussi différentes souches sauvages certifiées auprès de l'AFV. Ces espèces sont souvent plus petites, de coloration plus discrète mais néanmoins attrayante. Les souches sauvages sont robustes si on leur fournit les paramètres d'eau adéquats. Certaines espèces sont adaptées à des eaux plus ou moins acides ou alcalines : de quoi ravir tout le monde. (une photo de Poecilia reticulata "Rio Téfé", sauvage d'eau douce et acide du Rio Téfé en amazonie, en illustration).

Photographie :


Poecilia reticulata par RichardC
Photo par :


Géographie :

Région d'origine de Poecilia reticulata
Origine et pays Guyane Française de Poecilia reticulata

Liens :


Publicité

Retour haut de page