Trichopodus leerii

Cette superbe variété de gourami peut être placée dans un bac général cependant assez grand pour sa taille...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Trichopodus leerii

Descripteur :
(Bleeker, 1852)

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Trichogaster leerii
  • France Trichopudus leeri
  • France Ophsromenus trichopterus
  • France Trichopus leeri
  • France Gourami perlé
  • Scientifique Trichogaster leerri
  • English Pearl gourami
  • English Diamond gourami
Espèce protégées :

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Surface

Difficulté à maintenir :
Aquariophile averti

Taille adulte :
Entre 11 et 15 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 100 x 40 x 50

    Volume minimal : 200 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 3

    Nombre minimal de femelle(s) à maintenir pour 1 mâle : 2

    Comportement : Pacifique avec tous

Région(s) :

Pays :

  • Malaisie
  • Thaïlande
  • Indonésie

Fleuve(s), Lac(s) ou Iles :

  • Bornéo

Description :

Cette superbe variété de gourami peut être placée dans un bac général cependant assez grand pour sa taille adulte. Le Gourami Perlé apprécie les abris à la surface de l’eau, offrez lui donc des plantes flottantes comme le Riccia fluitans, Salvinia spp. Naja spp, les fougères flottantes… Evitez lui la compagnie de poissons agressifs et nerveux sous peine de voir votre protégé stationner au fond du bac et perdre ses couleurs par peur des colocataires ! Le gourami perlé (ou tout autre de la famille des gouramis) a comme particularité d'avoir un labyrinthe, ce qui lui permet de respirer l'air à la surface afin de compenser l'insuffisance de sa respiration par les branchies. Grâce à cela, le gourami peut vivre dans des eaux très pauvres en oxygène, mais doit avoir la possibilité d'atteindre la surface sous peine de mourir d'asphyxie. On note aussi des pelviennes qui se terminent en longs filaments, ses nageoires ont un rôle d’organes tactiles. D'origine Malaisie, Bornéo et Sumatra, plus particulièrement dans les cours d’eau à la végétation dense.

Nourriture :

Ce poisson mange pratiquement de tout, qu’il s’agisse de flocons secs, de petits granulés ou de proies vivantes ou congelées et des végétaux.

Reproduction :

Adultes les gouramis perlés sont facilement sexables, le mâle plus grand, peut atteindre une quinzaine de centimètres. Il se reconnait également par une dorsale en forme de pointe de flèche et de nombreux rayons aux nageoires impaires présentant des extensions filamenteuses. De plus sa gorge est d’un joli rouge qui s’intensifiera en période de reproduction La femelle qui est donc plus petite, dans la douzaine de centimètres, présente des flancs rebondis lorsqu’elle est mature et une dorsale arrondie et plus petite Pour réussir une reproduction, il faut prévoir un bac d’une centaine de litres, sans substrat , avec des plantes flottantes et une surface calme. Le bac doit être couvert mais pas complètement afin d’augmenter le taux d’humidité à la surface, et d’éventuel choc thermique. La température de l’eau doit être portée a 28-29° tandis que l’eau devrait avoir un PH proche de la neutralité (7) avec un GH assez faible Il faut baisser le niveau d’eau à environ 12 cm de hauteur, le gourami construit un nid de bulles parmi les plantes. Quand la femelle est prête elle va délicatement taper les flancs du mâle qui l’entoure alors pressant ses flancs contre les siens. Après la ponte des oeufs, le mâle ramasse les œufs qui ne coulent pas car ils contiennent une goutte d'huile faisant office de flotteur et chasse la femelle (par sécurité il est préférable de retirer la femelle du bac). Le mâle soigne seul le nid jusqu' à la naissance des alevins qui éclosent entre 24 et 48 heures.

Caractère :

Le gourami perlé est de nature paisible et possède une nage plutôt calme, mais parfois il pourchasse vivement ses congénaires , il reste le plus souvent dans la partie supérieure du bac pour pouvoir respirer de temps à autre. Un aquarium de 200L est minimum pour maintenir un couple, de plus il doit être bien planté et possédé des plantes de surfaces. Si vous voulez avoir plusieurs pensionnaires il faudra impérativement prendre un bac plus grand. Les mâles sont souvent très agressifs entre eux et peuvent même pourchasser les femelles. Pour atténuer l’agressivité des mâles envers les femelles, on pratiquera la configuration en trio (1 mâle pour 2 femelles) et en prenant soin de prévoir des cachettes pour les sujets dominés. Le gourami perlé étant un poisson calme il est préférable de le faire cohabiter avec des poissons ayant même caractère, pas de locataire agressif ou trop vif. Sinon pas vraiment d’incompatibilité particulière avec les autres poissons. Mise a part envers d’autres espèces de gouramis dans quel cas il faudrait un bac de 400 a 500 L minimum pour les faire cohabiter …

Commentaires :

Les alevins : Après l’incubation (24 à 48 heures), les larves éclosent et se collent grâce à leur glandes adhésives entre les bulles ou les feuilles proches. Le mâle va passer son temps maintenant a récupérer les larves et les replacer dans le nid (qui devient avec le temps beaucoup moins bien construit qu’au début) Dans les trois jours plus tard les larves nagent et se déplacent lentement à la recherche de nourriture. Le mâle n’est plus utile (mais n’est pas un danger pour eux) mais pour éviter tout geste de l’épuisette qui pourrait être fatal aux larves, on attendra 48h de plus pour le retirer. Les alevins vont trouver leur première nourriture grâce aux cératophylles et autre plantes flottantes, il faut encore attendre environ 5 jours pour que les alevins commencent à absorber les nauplies d’artémia, au bout de 10 ils le feront sans soucis. Il faut absolument faire des changements d’eau quotidien pour conserver un environnement sain, au moins 10% et de préférence au goutte-à-goutte pour éviter tout choc thermique. Au bout de la cinquième semaine date à laquelle se forme le labyrinthe, les jeunes « labyrinthidés » vont absorber l’air atmosphérique pour la première fois il faut bien faire attention d’avoir son bac couvert mais pas complètement afin d’augmenter le taux d’humidité à la surface, et empêcher les éventuels chocs thermiques Et ce n’est pas avant l’age de 10 mois que les jeunes gouramis perlés sont matures … donc patience.

Photographie :


Trichopodus leerii par Alexander Siering (CC BY-SA 3.0)
Photo par : Alexander Siering (CC BY-SA 3.0)


Géographie :

Région d'origine de Trichopodus leerii
Origine et pays Indonésie de Trichopodus leerii

Liens :


Publicité

Retour haut de page