L'aquariophilie plus qu'une passion

Postez ici tous les sujets aquariophiles qui ne rentrent pas dans les autres catégories.
Avatar du membre
tyrano34
Oeuf
Oeuf
Messages : 32
Enregistré le : 13 août 2010, 17:09
Contact :

L'aquariophilie plus qu'une passion

Messagepar tyrano34 » 28 janv. 2017, 11:56

Bonjour je me présente Laurent partagé entre le monde professionnel de l'aquariophilie et du monde des passionnés , c'est difficile de faire le médiateur entre les deux mondes.

Depuis 10 ans j'ai partagé ma passion sur plus de quarante forums dans le monde dans différentes langues ce qui m'a permis de découvrir l'envers du décors de notre passion. Je suis le créateur du forum aqualifestyle-france où j'invité mes connaissances aquariophiles du monde partager avec nous. Déjà à l'époque nous avons essayé de lancer l'aquariophilie responsable.

Je vais vous parler de l'aquariophilie général , le marché aquariophile tout ce que vous devez savoir pour comprendre pourquoi nous devons évoluer vers le comportement de l'aquariophilie responsable. Je sais que c'est un long sujet et je vous remercie de votre lecture. C'est mon rôle de vous informer sur la réalité de notre monde.

****************

Connaissez-vous le marché aquariophile ?

- Parfois nous avons une attente de plus d'un an voir trois ans et plus pour revoir certaines espèces sur le marché aquariophile qu'elles soient amazoniennes ou bien asiatiques.

Pourquoi nous attendons autant de temps pour revoir certaines espèces sur le marché aquariophile.

Tout simplement que les pêches en milieu naturel ne se font pas tout le temps comme vous pouvez le penser, c'est des pêches contrôlés qui ce font sur des périodes saisonnières mais celle-ci se font de moins en moins, compte tenu que le pourcentage de poissons sauvages d'eau douce et passé en dessous des 10 % du marché mondial, attention je parle que des poissons d'eau douce.

Donc déjà les plus de 90 % d'élevage intensif nous montre que le prélèvement du poissons sauvages d'eau douce se fait de moins en moins. Ceux qui sont pour l'élevage sont content et continue de croire que leur action contribue à la survie de l'espèce.

Image

Hé bien vous avez tort !
Déjà vous devez comprendre comment fonctionne le marché, la première image que je viens de mettre c'est l'ensemble du marché eau douce et marin, sauvage et élevage.

Nous pouvons constater que l’Amérique du sud et à moins de 3 %, donc cela nous explique aussi pourquoi certaines espèces d’Amazonie sont moins présentes sur le marché vu le faible pourcentage. La plupart des magasins commandent les poissons via le marché asiatique et tout récemment le marché de l'Inde et du Sri Lanka qui a était élue pays de l'année sur le marché ornementale des poissons.

Donc nous retrouvons de moins en moins de poissons sauvages d'eau douce sur le marché aquariophile.

Les pêcheurs locaux ont donc moins de pêches et se reconvertissent dans un autre métier, comme bûcherons, agriculteurs, miniers ... D'autres pêcheurs qui continuent et qui arrivent à peine à se regrouper sont fasse à des problèmes que les personnes qui sont pour l’élevage n'ont pas conscience de la réalité de leur choix.

La réalité, c'est que toutes les semaines des biotopes d'eau douce souffrent du manque de communication de notre part, parce que nous avons oublié le vrai sens de cette passion et le pourquoi de faire cette passion.

Vous pouvez voir dans mon groupe qui est ouvert aux publics que de nombreux biotopes d’eaux douces sont en grand danger parce que le biotope n'a plus de valeurs financière pour contrecarrer la destruction de celui-ci : https://www.facebook.com/groups/Endange ... erbiotope/

Les lobbies du bien-être des animaux nous ont fait croire que l'élevage et la solution pour préserver les espèces.

Sauf que ces groupes ne prennent pas en compte de sauver le biotope. Tous ces lobbies du bien être des animaux qui vous demande de l'argent pour tel associations ou pour une cause et qui sont de plus en plus rapproché des députés européens, est-ce qui vous parle de la destruction des biotopes?

:shock:

Savez-vous que les vrais défenseurs des animaux sont assassinés et tous les mois pour preuve nous avons une liste de personnes qui se rajoutent chaque année :'(

https://news.mongabay.com/2014/11/endan ... GtdLw.dpbs

Tous ces morts, humains, poissons autres animaux sont victimes de la destruction des biotopes.

Posez-vous la question pourquoi ces biotopes d'eau douce sont détruits?

Pourquoi les médias nous cachent la vérité sur la destruction des biotopes?

Qui profite de ce manque de communication?

Qui a intérêt que la diversité dans nos aquariums diminue?

Pourquoi les lobbies du bien-être des animaux qui sont très proches de la communauté européenne ne parlent pas de la destruction des biotopes d'eau douce?


Pourquoi, lors de la cop21 aucune information n’est arrivée jusqu'à nos oreilles pour parler du massacre d'un peuple amazonien tout ça pour que de riches industriels étrangers aux pays s'installent.

Voici un exemple de lobbies du bien être : le groupe Peta qui s'attaque à notre passion en 2015 (youtube a mis en place un système pour traduire les sous-titres , si vous avez une vidéo avec un sous-titre allez dans les options et changer la langue ).

https://www.youtube.com/watch?v=GgrKuM3qgKI

Mon rôle n'est pas de vous apporter les réponses à ces questions mais de vous guider vers celle-ci, afin que vous même vous fassiez votre propre jugement.

Nous avons tous un rôle à jouer , l'aquariophilie c'est le yin et le yang , il faut du prélèvement sauvage et de l'élevage , il faut des novices et des passionnés , il faut du partage , comprendre que notre passion va au-delà de l'aquarium, chaque poisson est une espèce qui a une histoire , chaque histoires est donc différentes.

Pour lire les sujets anglophones utilisaient google chrome qui traduira automatiquement ou alors copier le lien et mettre dans google traduction : https://translate.google.com/#en/fr/ . Ce n'est que le début du sujet merci de votre patience ;)

Ne vous fiez pas à la liste rouge, fish uicn est complètement dépassé Freshwater Fish Specialist Group : https://www.facebook.com/FreshwaterFishSpecialistGroup/

Les informations sur la liste rouge ne sont plus bonnes car elle date de trop longtemps, vous avez de nombreuses espèces qui sont présente dans le marché aquariophile en élevage intensif, elles sont présentes dans vos aquariums mais l'espèce est en grand danger parce que des grands groupes industriels profitent de notre manque de communication au sujet de l'information récente qui parle de la destruction des biotopes (qui soit eau douce ou marin).

Tout simplement, nous avons oublié le vrai sens de cette passion.
Quel est le sens de cette passion :


"Chaque aquariophile doit être conscient des conditions qui affectent les milieux naturels qui sont la source d'une grande diversité de poissons qui sont disponibles aujourd'hui.
Nous devrions tous travailler ensemble pour préserver le monde naturel, ce qui rend possible notre passion, mais aussi qui soutiennent les peuples autochtones."

En savoir plus sur http://fish.mongabay.com/preface.htm#W2 ... M1gRwqX.99

Les peuples autochtones ont besoin de nous et pour cela nous devons comprendre que le prix d'un poisson justifie tout ce qui se trouve derrière. Je vous partage un sujet ;)

***************

https://www.facebook.com/brian.perkins. ... 0086390880

Nous travaillons avec les communautés locales telles que San Juan de yanuyacu, une communauté autochtone près de nauta, Pérou.

Nous sommes d'abord allés dans leurs terres faire l'inventaire des poissons qui sont disponibles. Alors maintenant, nous travaillons avec les pêcheurs les plus compétents dans la communauté afin de déterminer les poissons plus intéressants pour vendre dans le marché aquariophile.

Alors nous avons construit un abri et mis des simples réservoirs pour eux pour qui puissent collecter et prodiguer des soins pour les poissons tout en respectant les quantités suffisantes.

Alors les emmener et les vendre sur le marché soit national ou international.
La communauté des gardes et protège les zones de pêche de bûcherons, des mineurs et des braconniers et en même temps réaliser le revenu de cette ressource renouvelable.

Nous allons commencer à offrir des poissons provenant de la collectivité pour nos clients à l'étranger à partir de 2017, en les appelant "Yanuyacu pour leur donner une marque".
Une façon unique d'être solidaires aux communautés locales qui à son tour de protéger leurs terres ancestrales. Je suis aussi un ingénieur forestier et je vais aussi les aider avec mettre en place des projets de reboisement.

Tout ceci va vers multi-usage durable et, finalement, la préservation de l'écosystème forestier où vivent ces gens. Alors faites attention aux poissons bientôt la marque communautaire. Il indiquera un engagement à long terme des idéaux de la santé des écosystèmes qui profite à tout le monde.

*****************

Hé oui, derrière une espèce sauvage issue d'une pêche contrôlée et durable il a des gens qui œuvrent pour la survie du biotope.

Arrêter de croire toutes ces enseignes qui vous font croire que l'élevage intensif protège les espèces. Surtout que maintenant, les propriétaires de ces jardineries sont de riches milliardaires qui ont leurs petits papiers à la communauté européenne.

D'années en années, ils réduisent la diversité dans les rayons aquariophiles, ils ont recruté de plus en plus de vendeurs issus du commerce et les vrais vendeurs soigneurs sont parties chez des grossistes ou vers des aquariums publics, ou se sont résignés à ne vendre que des poissons classiques issus d'un élevage très intensif.

Groupe ou les vendeurs et les passionnés parlent de l'avenir de la passion : https://www.facebook.com/groups/rayon.aquariophile/

Groupe pour les professionnels pour parler de l'avenir du métier : https://www.facebook.com/groups/profess ... riophilie/

De nombreuses personnes novices se sont retrouvées face à ce rouleau compresseur de commerce intensif, où le chiffre d'affaire du panier et devenue le seul mot d'ordre et ils n'ont pas compris que la pérennité du novice est important et que la partage de l'aquariophile passionné équilibre le tout ;) .

Le novice reste dans ce que nous appelons le 20-80 (les 20 références de poissons classiques qui représente les 80 % du chiffre d'affaires) et malheureusement dans quelques années cela deviendra un 10-90 soit dix espèces qui représenteront les 90 % du chiffre d'affaire du magasin.
Ce que disais l'ex président de l'ofi sur l'avenir du marché aquariophile, mon ami qui a crée un sujet sur aquamag n°32 page 72 ;) bonne lecture .

Pendant ce temps-là , les vrai aquariophiles passionnés ont arrêté la passion ou arrêté de partager voir même de s'occuper des novices parce que le flot de novices mal informés et tellement important que cela à créer une lassitude et comme ces passionnés ont de plus en plus de difficultés à diffuser leurs espèces rares ou recherchées parce que les novices sont formaté par ces jardineries, les passionnés diminuent leurs espèces et comme il a de moins en moins de passionnés , l'aquariophilie commerciale des jardineries commence à s’installer.

De l'autre côté les clubs aquariophiles disent aux membres de ne pas acheter de poissons dans les magasins , de passer par des particulier et de temps en temps d'organiser un voyage pour aller chercher des espèces.

Seulement cela ne fait pas vivre les gens qui pêchent les poissons.
Nous pourrions représenter cette image comme le serpent qui mange sa queue et qui avance sans se rendre compte de ce qu'il fait.

Pendant ce temps-là, les lobbies du bien-être des animaux martèlent la passion en disant que c'est pas bien, qu'ils veulent nous imposer des listes positives ... Heureusement que la fédération allemande d'aquariophilie https://www.facebook.com/VDA.Aquaristik.Terraristik/ (VDA) nous défend et aide la fédération européenne, par chance les jardineries en Allemagne ne sont pas énormément présente comme nous en France, mais dans d'autres pays européens cela se fait de plus en plus ressentir.

La vrai passion est de plus en plus en danger, pourtant nous avons eu de l'espoir en 2015 , pendant l'aquarama qui est un des plus grand salon de l'aquariophilie en Asie.
http://www.petproductnews.com/September ... al-Waters/

Fish uicn (liste rouge) et des chercheurs et des représentants du marché aquariophile

ofi , oata et le projet Piaba : https://www.facebook.com/Project-Piaba-332179033504804/

Ont pu démontrer que le marché aquariophile des poissons sauvages d'eau douce (-10 % du marché) préserver les biotopes et ce groupe de protection a créé un nouveau groupe pour travailler sur le sujet http://www.iucnffsg.org/about-ffsg/home ... sub-group/


Mais de vous à moi, cela fait un an que j'essaye de leur faire comprendre que pour faire cette mission, il faut inclure l'aquariophile responsable.

Je vous donne mon ressentis, j'ai l'impression que ce groupe ne peut plus avancer. Depuis un an, nous avons vu la destruction des biotopes eau douce augmenté, sans parler de nombreux sites et forums fermé parce que les gens oublient le vrai sens de cette passion, certes l'apparition des réseaux sociaux contribue mais si on c'est les utiliser nous pouvons acquérir une multitude d'informations pour nous aider dans cette tache et grâce à nos forums nous pouvons laisser une trace pour la futur génération.

Si nous voulons sauver notre passion et l'avenir de nombreux biotopes eau douce, il faut lancer un mouvement celui de l'aquariophilie responsable.

L'aquariophile responsable prend conscience du rôle qui doit jouer dans la pérennité de l'espèce.

Il faut relancer la machine pour remettre le poisson sauvage d'eau douce sur le marché, de ce fait nous allons nous rapprocher des autochtones afin de l'aider pour défendre les biotopes d'eau douce, arrêtons de fermer les yeux sur cette réalité. Tout le monde peut prendre une demi-heure dans sa journée pour discuter avec un autochtone ou faire des recherches sur l'actualité récente qui concerne le biotope de nos poissons.

Essayer de discuter avec les vendeurs aquariophiles afin de voir si le passionné existe encore, si il existe demandait lui une stock liste de la diversité qui pourrait avoir.

Surtout arrêtez de croire ses lobbies du bien-être des animaux, d'ailleurs poser leur la question, vous faites quoi pour leur habitat, leur biotope ...

Savez-vous que le terme "animaux exotiques" que mentionnent souvent ces lobbies dans leurs écritures englobent les poissons exotiques, comme le scalaire , le Corydoras autrement dit presque toutes les espèces de poissons.

Un jeune vendeur qui sort avec son diplôme à un certificat de capacité domestique pour votre information il n’a que 5 espèces de poissons qui sont reconnue comme animaux domestique.

Donc si les lobbies du bien-être des animaux parvenaient à englobés nos poissons exotiques dans leur programme, nous n'aurions que du poisson rouge, du guppy, de la carpe koï, du Betta et du Danio, tous les autres espèces de poissons ne peuvent êtes fournis que à un vendeur capacitaire non domestique. :hein33:

Si le vendeur capacitaire non domestique n'a pas mentionné sur sa liste l'espèce que vous voulez, il ne peut pas la commander.

Pour votre information, la direction départementale de protection des populations anciennement direction service des vétérinaires réduit les listes des vendeurs aquariophiles, ce qui se passe c'est qu'ils ne peuvent plus commander de la diversité.

Donc si vous trouvez un vendeur qui est capacitaire non domestiques qui a encore la possibilité de commander de la diversité dont des poissons sauvages, choyez le, montrez lui que vous êtes passionnés, expliquez à vos amis et vos proches que la diversité existe dans ce magasin et que le poisson sauvage a besoin de nous. :accord8:

Bien entendu nous n'allons pas diriger monsieur tout le monde vers des poissons sauvages, sans le former, sans lui expliquez ce que sait un équilibre biologique.

Peut-être qu'il partira sur des poissons d'élevages mais ce n’est pas grave car le plus important c'est qu'il parle de l'actualité récente du biotope de ces poissons. Autrement dit de ce que nous avons partagé avec lui. C'est notre mission de le guider.

C'est toute la machine qui faut remettre en route et changer notre regard sur nos poissons, c'est avant tout comprendre comment il est arrivé jusqu'à nous, quel est son histoire, que puis-je faire pour son espèce ;)

Les magazines aquariophiles français commencent enfin à parler de l'avenir de notre passion alors que les magazines allemands le font depuis un bon moment. Il serait peut-être temps d'évoluer.

Je rajoute une petite image pour ceux qui pensent toujours que le poisson sauvage est mal, Aquarama 2016 Heiko Bleher nous explique les raisons du déclin de notre passion https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =3&theater

Campagne de l'OFI & Oata : http://www.ornamentalfish.org/wild-caught-fish

C'est un peu long mais fallait bien résumer pour vous apporter des réponses, encore je n’ai pas tous mis.

Comme l'action que les aquariophiles d’Europe ont mené pour montraient que nous existons parce que le congrès européen se passer sans nous et nos représentants faisait juste partie du public et non des orateurs, qui eux était les lobbies du bien-être des animaux avec le cites.

Nous avons attendus que le créateur du groupe IAS https://www.facebook.com/groups/800115073428771/ nous envoie le sujet sur lequel nous avons menés une campagne d'information pour leur expliquer que l'aquariophilie et lié aux biotopes des poissons.

Nous avons envahis le concours de la communauté européenne comme vous pouvez le voir : ils avaient de la terrariophilie et l'aquariophilie.
Concours européen : https://www.facebook.com/europeanparlia ... cation=ufi

Merci de votre lecture,nous essayons de lancer le mouvement francophone de l'aquariophilie responsable https://www.facebook.com/groups/aquario ... sponsable/

L'idée est de retravailler sur les statuts des poissons avec nos contacts dans le monde pour comprendre pourquoi les espèces sont en danger. Après que des statuts seront complétées cela pourra être partagé sur tous les forums.

Vous avez aussi le groupe anglophone que vous pouvez partager à vos amis dans le monde : https://www.facebook.com/groups/responsible.aquarist/
Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser, maintenant vous êtes au courant de ce qui se passe dans notre passion commune.

Je vais vous montrer quelques exemples

un exemple : Apistogramma macmasteri : http://www.fishbase.org/Country/Country ... 0&id=46660

Cela fait plusieurs années que nous avons de moins en moins d'arrivage de la Colombie , ceux qui possèdent ce poisson peuvent parler de son biotope : https://www.youtube.com/watch?v=XU-MVFn0c6I

Et comme vous pouvez le voir avec l'outil google recherché avancé vous pouvez retrouver de l'actualité récente sur le biotope de ce poisson : http://www.periodicodelmeta.com/index.p ... n-los-rios

Tout le monde peut prendre un peu de temps pour parler du biotope de ses poissons ;) En utilisant l'outil de recherche : https://www.google.fr/advanced_search

Comment faire pour prendre contact avec des autochtones?

Alors par le passé je l'avais fait via avec les forums dans le monde mais maintenant nous pouvons prendre contact via facebook. Certains forums ont disparu de la toile mais c'est une passion tenace et les administrateurs ont continué via facebook : exemple le forum du Pérou : https://www.facebook.com/AcuaristasPeru

Un autre exemple j'avais lancé des annonces sur un site d'annonce olx en version indonésienne et c'est là que j'ai fais la connaissance d'un Papou qui habite aussi en Sulawesi et depuis des années que je lui parle de la préservation des biotopes , il a décidé de franchir le cap et il a créer sa page https://www.facebook.com/SaveAyamaruLakes/

Je vous parlerai après mangé de cette rencontre merci pour votre patience
l'aquariophilie c'est le yin et le yang , il faut de tous pour faire un monde.

Retourner vers « Discussions aquariophile »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité