Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Saihô-ji / Koke-dera-ji : le Temple des mousses

Sondages


DSC_1375.JPGCe n'est pas un billet tout à fait aquariophile, mais j'ai pensé vous faire profiter du plaisir de cette escapade et de quelques photos...
Après tout, nous plantons nos bacs, nous aimons l'écologie et les aquascapeurs sont nombreux à manier des mousses dans leurs plantations...

J'inaugure donc ici une nouvelle catégorie sur le blog : les Carnets de voyage. Si cela vous plaît, n'hésitez pas à commenter, et je vous relaterai ici d'autres escapades en photo à l'avenir. et, la semaine prochaine : encore une surprise !
... en attendant je me ferai un plaisir de vous faire mariner et d'essayer de deviner ce que je vous concocte... (^-^)

Dimanche 22 Avril 2012


Je suis au Japon.
Je séjourne dans le Kansai à Osaka, et aujourd'hui j'ai l'immense honneur de visiter le temple Saihô-ji, souvent surnommé Koke-dera Ji - littéralement, le temple des mousses - à Matsuo (et non pas à Kyoto comme vous pourriez le penser en faisant une recherche internet, car Matsuo se trouve tout de même à 1h de bus de Kyoto).
Saihô-ji est un temple zen classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est notamment célèbre pour son jardin de mousses.


Pour visiter le temple, qui a mis en place des restrictions pour la visite afin de protéger l'intégrité des lieux, il y a quelques formalités à remplir.
Tout d'abord, il faut faire parvenir minimum 7 jours avant la visite une carte postale adressée aux moines du temple avec une enveloppe affranchie pour la réponse. Dans cette carte postale, il faut indiquer les raisons de sa visite, 3 dates souhaitées pour la visite par ordre de préférence, le nom et le nombre de visiteurs. Il est conseillé de faire parvenir sa demande, 3 semaines avant la visite prévue.
A l'issue de l'examen de votre demande, les moines vous autorisent à visiter le temple et vous avertissent du jour et de l'heure de la visite.
Il n'y a qu'une visite par jour, aussi il est fortement conseillé d'être très ponctuel.



J'arrive au temple, après un agréable trajet en bus depuis la gare centrale de Kyoto. Malgré la pluie et le froid ce jour là, le paysage est de toute beauté.
DSC_1406.JPG DSC_1333.JPG DSC_1407.JPG DSC_1331.JPG DSC_1330.JPG A mon arrivée, un moine m'invite à me déchausser, pour entrer dans le temple.
DSC_1323.JPG Je m'assied ensuite en seiza (position assise à genou, traditionnelle au japon) avec les autres visiteurs et les moines devant des petites tables basses équipées d'un bâton d'encre, d'un encrier, d'eau et d'un pinceau calligraphique.
On me remet un sutra, qu'il me faut copier. Durant notre calligraphie, nous entonnons le sutra avec les moines... ou pour ma part, j'annone le sutra plus exactement...
ça se mérite une visite au Saihô-ji !

Une fois cette tâche acquittée, je me relève... ... péniblement (après un seiza de 3/4 d'heures ! ouille*)
et j'ai enfin le droit de voir le jardin...

On dit que toute peine mérite salaire, la visite des jardins du Saihô-ji est un trésor ! (^-^)
Un lieu magique en dehors du temps...
Miyazaki Hayao s'était-il rendu au Saihô-ji lorsqu'est sorti de son imagination fertile Laputa, Nausicâa et Mononoke Hime ?
Cette forêt et ce jardin littéralement "phagocyté" par la mousse est irréel et magique...
Malgré la pluie, je prends plaisir à y flâner... et à y rêver...
DSC_1376.JPG DSC_1375.JPG DSC_1399.JPG DSC_1401.JPG DSC_1403.JPG DSC_1358.JPG DSC_1335.JPG DSC_1336.JPG DSC_1337.JPG DSC_1356.JPG DSC_1355.JPG DSC_1345.JPG DSC_1373.JPG DSC_1381.JPG DSC_1385.JPG
Au retour, je fais une halte à Arashiyama.
J'emprunte le fameux pont Togetsukyō, dépeint par Hokusai dans ses estampes et j'admire les bateaux en bois traditionnels qui voguent sur le fleuve.
Magnifique !
DSC_1421.JPG DSC_1414.JPG DSC_1419.JPG Cependant, Frigorifiée et trempée, je dois déclarer forfait et rentrer sur Osaka...
Même fourbue, je ne regrette rien...

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 2
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

La galerie

  • Saihô-Ji, Pavillon principal
  • Saihô-Ji, Entrée du Jardin des mousses
  • Saihô-Ji, pavillon principal (point de vue)
  • Saihô-Ji, pavillon principal (point de vue)
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Saihô-ji, Pavillon secondaire dans le Jardin des mousses
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Jardin des mousses, Kokedera
  • Saihô-ji, Pavillon principal
  • Saihô-Ji, Stèle sacrée à l'entrée du sanctuaire

Commentaires

1. Le 13 juin, 2012, 11:09 par erikstras

Quelle merveille ce jardin des mousses O_o
Une source d´inspiration évidente pour les aquascapers qui auraient la chance d´y aller faire une visite ! C´est magnifique , merci ! ^^

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0
2. Le 13 juin, 2012, 17:00 par Fasciatum

Juste sublime, les asiatiques nous font juste rêver et comme dit erikstras, une source d'inspiration évidente, merci pour ce jolie partage.

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0
3. Le 15 juin, 2012, 07:04 par NathNath

Effectivement superbe.

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0
4. Le 15 juin, 2012, 23:36 par Pecky

Heureuse que cela vous plaise ! :)

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0