installation aquarium

Installation d'un aquarium

Citation : Le réflexe commun pour débuter en aquariophilie est de prendre un petit aquarium, notamment pour ne pas avoir trop de frais. Mais les aquariums les plus simples à gérer sont ceux avec un volume ent...

Catégorie de l'article: Débuter

Le réflexe commun pour débuter en aquariophilie est de prendre un petit aquarium, notamment pour ne pas avoir trop de frais. Mais les aquariums les plus simples à gérer sont ceux avec un volume entre 100 et 200 litres . En effet, plus l'aquarium est grand, plus son environnement est stable et les petites erreurs du débutant diluées dans le volume d'eau. Les aquariums de moins de 200L sont globalement faciles à installer et ne demandent pas beaucoup plus d'organisations qu'un 60L. Cela évite également de se retrouver avec un choix de poisson limité et d'être frustré pour sa première découverte de la vie aquatique.

Cet article a pour objectif de donner les premières indications pour l'installation de cet aquarium. Pour un tour d'horizon plus complet, n'hésitez pas à consulter notre brochure.

Illustration position de l'aquarium dans une pièce

Emplacement de l'aquarium

Il doit se trouver à l'écart de la lumière du jour (risque de proliférations d'algues), dans un endroit d'accès facile (pensez qu'il faudra faire régulièrement des changements d'eau).

L'aquarium doit reposer sur un support solide (une fois rempli, un aquarium pèse 50% de plus que son volume: un bac de 100 litres pèsera donc environ 150 Kg), de la même longueur que l'aquarium, ou plus long. Il faut également qu'il soit plan, vérifier avec un niveau à bulle. Si l'aquarium ne possède pas de structure qui soutient la vitre du fond, il faut prévoir une couche souple (polystyrène,...) pour absorber les irrégularités entre la vitre et le support.

Prévoir au moins une prise de courant à proximité (il vous faudra certainement un filtre, une pompe, un chauffage et un éclairage).

Aquarium de Fasciatum Le Jardin d'Emeraude

Attention, dès que l'aquarium sera rempli, on ne pourra plus le déplacer, alors choisissez bien votre emplacement (faites plusieurs essais dans la pièce).

Nettoyer le bac à l'eau tiède, sans détergent, avec une éponge propre. Remplir entièrement le bac pour le rincer et vérifier qu'il n'y a aucune fuite. Le vider.

Vous pouvez également fixer un poster sur l'extérieur de la vitre du fond pour cacher le mur. Privilégiez plutôt les couleurs unies et naturelles, vous pouvez aussi créer votre propre décor en polystyrène enduit de résine époxy.

Le matériel d'aération, de filtration, de chauffage sont placés dans le bac (dans les angles ou dans le filtre à décantation si celui-ci existe). Le chauffage ne doit pas être en contact avec du plastique. Suivre les notices d'utilisation des constructeurs (aucun matériel ne doit être relié au secteur avant le remplissage du bac !!!).

Les roches sont placées dans l'aquarium avant le sable, afin d'être mieux calées. On pourra les utiliser pour cacher certains éléments techniques. Il faut les nettoyer soigneusement avec une brosse sous l'eau.

Éviter les empilements instables, avec risques d'éboulements. Beaucoup de poissons aiment se retirer dans les amoncellements rocheux pour s'y réfugier, s'y reproduire, ou fixer leur territoire.

Pour des poissons qui demandent une eau douce, Il est déconseillé d'utiliser des roches calcaires, qui sous l'action du gaz carbonique pourraient se dissoudre très lentement dans l'eau et augmenter la dureté totale : GH. Toutefois, dans des bacs d'eau dure comme les aquariums régionaux des grands lacs africains (Malawi, Tanganyika) leur utilisation est conseillé pour recréer un "fragment du lac" et stabiliser la dureté et le potentiel Hydrogène : pH.

racines de tourbière

Attention aux roches qui présentent des arêtes vives qui risqueraient de blesser les poissons (les rabattre à l'aide d'une lime). Essayez votre décor au sec et au sol devant le bac pour éviter les éventuels chocs sur les vitres, qui peuvent créer des rayures ou de futurs points faibles.

On peut aussi utiliser les racines de tourbière (chêne...) pour apporter une touche encore plus naturelle à la décoration. Ne pas choisir du bois de résineux car il libère des substances nocives.

Différents substrat pour enrichir le sol

Si vous désirez intégrer des plantes exigeantes, il faut penser à mettre en place un sol nutritif.

Il est conseillé d'utiliser du sable aquariophile du commerce et d'éviter les sables/graviers trop grossiers (une grénulométrie autour de 2-3 mm maximum), en prévoyant une épaisseur moyenne de 5 cm. Il existe plusieurs qualités et couleurs de sables, le noir offrant une impression de profondeur au décor, des couleurs clairs seront plus naturelles.

Schema pour remplir le bac

Remplir le bac

Pour remplir votre aquarium, renversez une assiette creuse sur le sol, et déposer un bol sur l'assiette et versez l'eau dedans. Ceci brisera la force du jet d'eau qui modifierait le décor et mélangerait le sol nutritif et le sable. Utilisez un seau ou des bouteilles pour remplir votre bac. L'eau risque d'être trouble pendant quelques heures. Pour simplifier la plantation, vous pouvez commencer par remplir 1/3 du volume, planter vos plantes et terminer le remplissage ensuite.

Branchez le chauffage et la filtration uniquement lorsqu'ils sont totalement immergés.

L'idéal est d'effectuer toutes les opérations précédentes en une journée, pour pratiquer les premières vérifications le lendemain. L'eau doit être alors claire et à bonne température. On ne touche pas au niveau de l'eau car il faudra placer les plantes dans l'aquarium.

Il faudra ensuite attendre vingt-cinq jours au moins avant d'introduire les poissons, pour que le cycle de l'azote se mette en place.

Durant cette période, vous pouvez suivre régulièrement l'évolution des nitrites à l'aide de tests en gouttes pour vérifier que tout se met en place.

Vous apprendrez alors la première vraie leçon de l'aquariophilie : la patience... Vous pourrez profiter de ce temps pour préparer votre liste de poissons, de vous familiariser avec la pousse des plantes, les paramètres de l'eau, etc.

Introduction des poissons :

N'oubliez pas que la réussite de l'aquarium est l'équilibre. Il faut ainsi éviter d'ajouter tous les pensionnaires en même temps, procédez par étape, en laissant passer au moins une semaine après chaque nouvelle introduction d'un banc, groupe, ou couple de poissons. Après avoir acheté les pensionnaires, éteindre les lampes de l'aquarium pour diminuer le stress de l'introduction. Le meilleur moyen d'acclimater vos poissons à l'eau de votre aquarium est de faire une acclimatation au goutte à goutte. Laissez la lumière éteinte et éviter de nourrir le jour de l'introduction : cela évitera que les pensionnaires déjà présent ne stresse nouveaux, et leur permettra de se faire à leur nouveau milieu de vie.

Vincent vous propose un calendrier d'entretien pour votre aquarium :

Chaque jour :
- Nourrir ses poissons.
- Vérifier la température de l'eau.

Chaque semaine :
- Couper les feuilles mortes.

changer 10 % de l'eau de votre aquarium.

Tester l'eau.

広告


Article réalisé par le , modifié le 01 Février 2018. Google+ Nicolas

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA
Retour haut de page