Mikrogeophagus ramirezi : partie 1. - la reproduction

Citation : Un superbe poisson très fragile.Qui n'est pas tombé sous le charme de ce petit Cichlidé. Il a tout pour plaire, il est très coloré, élégant, gracieux... il est petit et il n'est pas très agressif n...

Catégorie de l'article: Poissons

Un superbe poisson très fragile.

Qui n'est pas tombé sous le charme de ce petit Cichlidé. Il a tout pour plaire, il est très coloré, élégant, gracieux... il est petit et il n'est pas très agressif ni très territorial. Le M. ramirezi est un des plus petit Cichlidé, et c'est aussi le plus peureux.

Malheureusement, il n'est pas très robuste. Cela viendrait parait-il de ses conditions d'élevage ? (milieu aseptisé ou traité aux antibiotiques)
La maintenance de ce charmant Cichlidés est donc très souvent déconcertante.
Je lis sur les fiches dédié a ce poisson :durée de vie de 6 mois a 2 ans. La durée de vie d'un Cichlidé nain est d'environ 3 ans, pourquoi n'en serait-il pas de même pour le ramirezi ?
Pratiquant l'aquariophilie depuis longtemps, je n'en suis pas a mon premier ramirezi et je ne parviens pas a le garder. Le duré de vie maximum que j'ai obtenu après l’acquisition d'un ramirezi est de 11 mois, mais le plus souvent c'est entre 2 mois et 6 mois. Ils sont tous terrassé par des maladies,

Interrogation sur sa fragilité.

Généralement, lorsque j'achète un Cichlidé nain, il n'est pas souvent très coloré dans les bacs des commerçants. Une fois acclimaté chez moi, jour après jour le poisson prend toutes ses couleurs et dévoile tous son charme. Il en va tout autrement pour le Mikrogeophagus ramirezi. En magasin, il est superbe. Arrivé chez moi, au fil des semaines il perd son tempérament vif et actif et ses couleurs ont plus tendance a ternir qu'a s'améliorées.
Pourtant c'est le Cichlidé nain le plus courant en magasin et certainement le plus vendu. Les éleveurs professionnelles doivent se frotter les mains. Réussir a produire un poisson très coloré, donc très prisé, qui ne tient pas 6 mois dans nos bacs... Et il plait bien ce petit poisson, à peine installé, il parade et commence a pondre. "Allez, je vais en racheter, je veux réussir..."


Les clés du succès

Si vous souhaitez, vous aussi tenter une expérience avec le ramirezi, mettez toutes les chances de votre coté.
Prenez en compte sa santé précaire. Il ne faut pas louper les premières réussites de ponte avec nage libre.
A ceux qui ont déjà réussi l'élevage de cichlidé nain, je ne vous apprendrez pas que la première clé de la réussite c'est la chance d'avoir un couple fiable, fertile et aussi consciencieux dans l'élevage de sa progéniture.

Il n'est pas très concevable, d'espérer une réussite si vous ne maîtrisez pas le nourrissage des alevins et si vous n'avez pas a votre disposition un bac suffisamment grand pour élever a terme une cinquantaine ou plus d'adultes. Il faut au moins un bac de 200l que pour eux.
Il vous faut aussi des compétences pour bien maîtrisées la gestion des paramètres de l'eau et ainsi une méthodologie fiable pour apporter des changements d'eau sans variation des valeurs pH/GH/KH.
La nourriture et la qualité de l'eau sont les facteurs essentiels d'une croissance optimale.


Préparation du bac de ponte

D'une nature plutôt peureuse, il a besoin d'être rassuré. Je conseille de préparer ce bac avec sol et plantes. Un bac de 40l au minimum, plus grand est un atout pour le démarrage des alevins. Une filtration est souhaitable (penser a mettre un filet sur la crépine) ainsi qu'un chauffage bien sur.
Pondeur sur substrat découvert une pierre plate fera l'affaire.
Un éclairage modéré si possible légèrement tamisé par des plantes (Riccia par exemple qui apportera une nourriture de départ pour les alevins)
J'ai aussi introduit dans le bac de ponte une douzaine de crevettes Neocaridina heteropoda dans l'esprit de divertir les parents dans la chasse (apparemment ils n'ont guère été intéressés) et qui ma fois sont toujours utile pour l'entretien du bac

L'eau pour cette expérience réussi avait les caractéristiques suivante:
Un pH entre 6 et 6,5 / un GH de + ou- 8/ un KH de 0 pour une température de 26°C
Eau osmosé + sel preis filtrée sur tourbe

Pour les aquariophiles avertis la reproduction n'est pas plus problématique que pour les autres Cichlidés nains. Le gros problème c'est sa santé.


Choix des géniteurs

Trouver de bon et beau ramirezi, qui non pas été malmenés lors des transports et surtout lors des acclimatations, n'est pas très facile. La souche Allemande n'est pas une garantis de qualité bien que celle-ci semble apporter les plus beaux spécimens. Malheureusement, je n'ai pas de méthodes fiables dans le choix d'achat.
Pour le cas présent je suis tombé sur l'opportunité d'un couple, mais généralement je préfère acheter 6-8 subadultes et attendre la formation de couples.

Voici papa, qui serait issu d'une souche Allemande
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04041011_0.jpeg


Nourrir les alevins

Vous avez votre méthode, elle marche bien pour les cichlidés nains, ne changez rien, les ramirezi n'ont pas besoin de traitement particulier.
Les nourritures vivantes sont certainement les mieux adaptés avec l'incontournable nauplis d'artémias.
Pour le cas présent, les alevins n'ont pas été nourris avec du vivants. J'ai utilisé une méthode que j'ai testé a plusieurs reprises avec succès et que j'ai détaillé dans un article de l'association.
https://www.aquariophilie.org/articles/Nourrir-des-alevins-une-recette-facile-396.html


Evolution des alevins en image

.
Quelques semaines après avoir installé mon couple dans le bac, et constatant jour après jour mes protégés de moins en moins timide, je trouve madame au dessus d'une ponte. J'approche un peut trop madame s’éclipse. Les deux jours suivant madame ou monsieur monte la garde et puis le 3ème jours plus de ponte.
Surprise le jour d'après (pas sur c'est peut-être 2) je vois un petit nuage d'alevins. Je saute sur l'appareil pour la photo, il n'en faut pas plus pour que les parents se sauvent.

Le 25-03: 1er jour nage libre
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04012223_0.jpeg


Le 28-03: 4ème jour nage libre
les alevins sont toujours là, et j'ai bien l'impression qu'ils mangent ma bouillie. J'en dénombre 80 a vue de nez.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04012224_0.jpeg
Papa et maman ont encore pris la poudre d'escampette.


le 31-03: 7ème jour nage libre
j'ai toujours mes alevins peut-être un peu moins nombreux...une soixantaine, et Maman ne se sauvent pas !
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04012225_0.jpeg
Apparemment ma méthode de nourrissage semble convenir. D'ailleurs les alevins l'ont bien compris et malgré les consignes des parents, ils viennent dans le nuage de ma préparation. Puis au fil des distributions maman les accompagne. Papa est un peu moins téméraire mais progresse quand même. Le soir avant l’extinction des feux on pourrait croire que l'aquarium est vide et j'ai toujours l'anxiété...ils me les ont bouffés.


Le 1-04: 8ème jour de nage libre
J'effectue un premier changement d'eau le 8ème jour de 10l. L'eau apportée a les mêmes caractéristiques que l'eau du bac.
Jour après jour les alevins adoptent l'attitude caractéristique des parents. Ils sont vifs, nagent plus près du sol et par saccades, se déplacent en ban, réagissent rapidement aux ordres des parents et chose assez surprenante pour de si jeunes alevins ils sont de nature plutôt assez peureuse.


Le 4-04:Les alevins ont 11 jours de nage libre
Pour la photo c'est pas top.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04041005_0.jpeg
J'ai fais le maximum, c'est pas terrible mais on arrive a voir quand même une évolution des alevins.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04041006_0.jpeg


Le 6-4: 13ème jour
Il sont maintenant capable depuis 2-3 jours d'explorer le sol en quette de nourriture. Leurs nombre a baissé, je dirait une cinquantaine. J'ai effectué encore un changement d'eau en partie récupéré d'un autre bac et une partie eau neuve.
Les jeunes se déplacent rapidement et accompagnent souvent les parents. Le mâle est exemplaire dans sa tache, la femelle n'est pas en reste. De temps a autre il gobe un petits pour le recracher ailleurs, mais les petits parfois ne se laissent pas prendre. Dans l'ensemble, le développement des jeunes est assez harmonieux, j'en ai bien quelques un plus fort et quelques un plus chétif.


Hier j'ai pu constaté que les alevins parfois se promènent seul en ban. Ce matin la femelle n'est pas venue se nourrir.
Le père me craint de moins en moins et les jeunes semblent moins stressé quand il vois mon appareil.
Pardonnez moi, je suis un piètre amateur en photo et mon appareil est tout ordinaire.
le 7-04:Les alevins attaquent leurs 14 jours
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-en-image_a04070953_0.jpeg


15 jour après la nage libre.
Hier en observant le mâle de coté, j'ai pressenti un problème à l’œil. exophtalmie ?
Ce matin, je confirme, son œil a encore gonflé. Pour autant il ne semble pas encore trop affecté.
J'ai entrevu la femelle. Elle aussi présente des symptôme d'exophtalmie sur les 2 yeux. Sa respiration semblait haletante et son comportement de déplacement anormal.


Le 9-04 : 16ème jours je découvre la femelle dans un triste état. C'est fou avec quel rapidité sa santé c'est altérée. Je la retire et avec regret j'abrège son existence. Papa semble se maintenir.
Comme je le mentionnais en début d'article, ce poisson est très fragile. Quel en ai la causse ? Certains parlent d'élevage sous milieu aseptisé ou sous antibiotique. Ceci pourrait expliquer ces problèmes. Dans un tel milieu, le système immunitaire ne jouerai plus son rôle ?
Le alevins passe la journée du 9 avec papa. Le 10 au matin, le mâle accoure pour se nourrir et je ne vois pas d'alevins ! j'entrevois quelques alevins au fond du bac. La relation alevins/père semble écorné. Une fois bien nourrit le mâle reprend son attitude antérieur et les alevins se regroupent autour de lui. Cet événement m'incite a retirer le mâle.


Le 10-04: 17ème jour
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-et-aleas-en-image_a04100952_0.jpeg
Difficile de déterminer combien il en reste... j'ai pas réussi a les voir tous groupés... j'estime... une bonne quarantaine.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-et-aleas-en-image_a04100957_0.jpeg


Le 13-04: 20ème jour
Voila 4 jours qu'ils sont seuls et cela ne pose guère de problème. Ils sont très actifs et se débrouillent très bien pour ce nourrir. Je leurs prépare toujours ma tambouille et je peux voir maintenant qu'ils sont en mesure de manger des plus gros morceaux.
J'en dénombre une bonne quarantaine.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Mikrogeophagus-ramirezi-reproduction-avec-ces-aleas-en-image_a04132102_0.jpeg
C'est la seule photo potable, ils bougent sans arrêt.
Les plus gros ressemblent a des poissons miniatures, on distingue bien leurs formes, leurs nageoires dorsales et caudales.
Les plus petits ont toujours l'aspect alevins, une grosse tête et un gros ventre.
Et les intermédiaire ou l'on aperçoit la transition entre l'alevin et le poisson miniature.
Papa, isolé dans un bac de 20l se maintient pas trop mal, mais son œil reste exorbité.


Le 16-04: 23ème jour
Je compte toujours une quarantaine d'alevins, peut-être plus. J'en vois encore quelques-uns qui n'ont pas atteint la forme de poisson miniature. Ils sont toujours très vifs, très actif et furètent un peu partout. Bien que j'en aperçoit ici et la des isolés ou par deux ou trois, le plus souvent il se déplacent en petit ban.
Quel sera l'incidence de la maladie des parents sur la santé des alevins ? Peut-être seront-ils plus résistant ?
Aujourd'hui, j'ai encore effectué un changement d'eau de 15%. Les crevettes sont a la fête (avec les parents je n'en voyais pas) et je vois même des jeunes crevettes d'un cm maxi.


Le 18-04: 25ème jour
La croissance des alevins suit son cours. J'en dénombre a vu de nez toujours une bonne quarantaine.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Reproduction-du-Mikrogeophagus-ramirezi_a04180946_0.jpeg
Ils ressemblent pratiquement tous a des petits ramirezi.
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Reproduction-du-Mikrogeophagus-ramirezi_a04180949_0.jpeg
Leurs tailles avoisinent maintenant le cm
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Reproduction-du-Mikrogeophagus-ramirezi_a04180956_0.jpeg
Je commence a envisager le passage en bac d'élevage pour booster leur croissance
photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Reproduction-du-Mikrogeophagus-ramirezi_a04181003_0.jpeg


Les indicateurs de croissance

Chaque jour, l'observation de la croissance des alevins doit vous étonner.
C'est la taille le facteur visuel de développement et pas la grosseur du ventre.
La vivacité et l'activité débordante des alevins vous renseignent sur leurs santé.
Toutes vos observations doivent vous apporter des informations positives.
Prochaine étape : Mikrogeophagus ramirezi : partie 2. - l'élevage.

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 18 Avril 2014.

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Retour haut de page