Les actualités du monde aquatique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - baleine

Fil des billets - Fil des commentaires

1 août 2010

Repcet : nouveau système de repérage des cétacés

Un nouveau système de repérage de cétacés en Méditerrané a été présenté le 21 juillet 2010. Baptisé Repcet, il a pour objectif d'éviter les collisions entre bateaux et cétacés dans une zone de forte affluence maritime.
Nombreux sont les cargos et les bateaux de croisières, qui ont pour itinéraire le sanctuaire Pélagos, une zone où quelques 3000 baleines et cachalots viennent chaque année se reproduire et se nourrir, principalement en été.
Les collisions sont l'une des principales causes de mortalité de ces animaux. Depuis une quarantaine d'années, les scientifiques estiment qu'environ 70 cétacés sont morts des suites d'une collision avec un bateau en Méditerranée. Mais des études ont montré que ce chiffre pourrait, en fait, être 30 fois plus élevé.
Ce nouveau dispositif, dénommé Repcet, est un outil de prévention pour éviter ces types d'accident.

Sources et informations : RFI, Forum Association Aquariophilie.org. Photo Souffleurs d'écume, texte : RFI.

25 juil. 2010

Afrique du Sud: une baleine de 40 tonnes s'abat sur un voilier

Mémorable aventure pour Paloma Werner et Ralph Mothes, les skippers de l'Intrepid : ils naviguaient au large des côtes sud-africaines lorsqu'une baleine franche australe a surgi de l'océan avant de s'abattre sur leur embarcation.
Avec une masse de quarante tonnes, le cétacé a causé pas mal de dégâts sur le voilier : mât cassé, gréement endommagé... L'animal, lui, a laissé quelques lambeaux de peau et un peu de graisse dans l'accident, avant de reprendre le large sans demander son reste.

La protection marine sud africaine a décidé de lancer une enquête après cet incident, qui pourrait avoir été causé par le harcèlement dont sont victimes les cétacés. Des témoins de la scène ont d'ailleurs rapporté avoir vu un zodiac et un autre voilier exciter la baleine juste avant qu'elle ne prenne l'Intrepid pour cible.

Selon les règles en vigueur en Afrique du Sud, on ne peut s'approcher à moins de 300 mètres des cétacés ; et l'on doit également s'en éloigner lorsqu'ils approchent. De multiples rapports font cependant état de faits de harcèlement, alors que les baleines sont en pleine période de reproduction.

Sources et informations : RTBF, Maxisciences, Forum Association Aquariophilie.org. Photo Maxisciences, texte : RTBF.

30 déc. 2009

Les baleines chantent plus grave

Pourquoi cette modification, régulière depuis les années 1960 ? Fin de la chasse, activités humaines, pollution... Mystère.
Les baleines bleues chantent. Très fort même. Un son de 190 décibels, bien plus qu'un avion au décollage. À la mesure du plus gros animal vivant sur terre (30 mètres de long, 190 tonnes). Ce chant, apanage des seuls mâles, recèle une grande part d'inconnu.

Les baleines bleues émettent des sons de plus en plus graves. La baisse de fréquence, constante depuis une cinquantaine d'années, a atteint 31 %. Elle est passée d'environ 22 hertz à 15. En revanche, les autres caractéristiques du chant (son phrasé, les unités qui le compose) sont restées les mêmes. Pour l'instant, personne ne comprend pourquoi.

Sources et informations : Ouest-france, Le Monde.fr, Forum Association Aquariophilie.org. Texte : Ouest-france. Photo : AFP/ISHARA S. KODIKARA.

7 déc. 2008

Les bruits sous marins menacent la survie des espèces de la faune aquatique

Les bruits sous marins liés aux activités des hommes menacent gravement la survie des espèces aquatiques, telles que les grands mammifères marins, (baleines, dauphins et tortues) qui utilisent les sons pour trouver leur nourriture, se reproduire ou pour communiquer, et qui sont perturbés par les sonars et autre brouillard acoustique.

Le grondement des moteurs des bateaux, les études sismiques réalisées par les compagnies pétrolières et de gaz, et les sonars militaires intrusifs provoquent " un brouillard acoustique et une cacophonie de sons " sous l’eau, effrayant les animaux marins et affectant leur comportement.

D'après un nouveau rapport intitulé " Bruit dans l’océan : baissez le son " publié par le International Fund for Animal Welfare, la distance sur laquelle les baleines bleues communiquent a été réduite de 90% en conséquence de niveaux sonores sous marins plus importants.

Sources et plus d'informations : actualites-news-environnement.com, Programme des Nations Unies pour l'environnement, Ajouter/Voir un commentaire : Forum Cercle Actualités.