Les actualités du monde aquatique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

29 mar. 2010

Les espèces marines mal protégées par la Cites

La 15ième conférence de la Cites qui se tenait à Doha au Qatar s’est achevée le 25 mars. Bilan de deux semaines de réunion qui ont déçu beaucoup d’attentes, en cette année internationale de la biodiversité.
Du thon aux requins en passant par les coraux, les décisions prises ces derniers jours par la Cites apportent peu de nouvelles protections aux espèces en danger.
Il n’est pas spontanément facile de rester positif quand intérêts économiques, démarches diplomatiques, tractations en tout genre, priment au détriment de la préservation des espèces. Il n’est un secret pour personne que les décisions de la CITES ne sont pas seulement fondées sur des arguments scientifiques.

Sources et informations : Developpementdurablelejournal, nouvelobs.com, Forum Association Aquariophilie.org. Texte & photo : nouvelobs.com & Developpementdurablelejournal.

24 janv. 2010

Tara Oceans en missions Corail


A partir de la semaine prochaine, Tara sera pendant une quinzaine de jours autour de Djibouti pour la première cession “Corail” de l’expédition. Des scientifiques spécialises vont investir le bateau avec à leur tête l’italienne Francesca Benzoni.

Dans le contexte de l'étude de l'écosystème des récifs coralliens, les projets prévus au cours de l'expédition Tara Oceans porteront sur deux thèmes de recherche en particulier :
- Biodiversité et biogéographie des organismes associés aux récifs dans l'Indo-Pacifique.
- Bioconstruction et bioérosion des récifs coralliens à une époque de changement climatique.
Au cours de cette portion du voyage, le carottage d'une sélection d'importantes colonies de coraux aura lieu sur trois sites différents, dépendant bien entendu de l'existence de colonies à une profondeur de 5 mètres. La recueil de prélèvements se fera en mer.

Sources et informations : Tara Expédiations, Forum Association Aquariophilie.org. Photo oceans.taraexpeditions.org

30 nov. 2009

Etude scientifique menée sur les coraux d'eau froide du golfe de Gascogne

La mission BobGeo qui s'est déroulée du 13 au 28 octobre 2009 à bord du navire océanographique Pourquoi pas ? avait pour but de caractériser la géologie des fonds sous-marins où vivent des coraux profonds.
Les coraux d’eaux froides se développent dans des conditions extrêmes : dans l’obscurité, à faible température (4 à 12°), et par des profondeurs comprises entre 30 à 2000 m.
L’objectif majeur de la campagne BobGeo est d’obtenir une cartographie à haute résolution de zones typiques des canyons et interfluves du Golfe de Gascogne où des coraux ont déjà été signalés.
Ces données récentes, complétées par l’étude de données vidéos et photos antérieures, ont permis d’identifier dans le golfe de Gascogne une diversité importante de faciès coralliens ainsi que des faciès d’éponges.

Sources et informations : ACTU-ENVIRONNEMENT, AFP, Ifremer, PDF : bilan campagne BobGeo, Forum Association Aquariophilie.org. Texte : Actu-Environnement, photo : Ifremer.

7 nov. 2009

L'algue symbiote est le facteur déterminant de la santé des coraux

Les coraux massifs vivent en symbiose avec des algues unicellulaires de type dinoflagellés (genre Symbiodinium). Ces algues photosynthétiques appelées zooxanthelles assurent la plupart des besoins énergétiques des coraux qui leur offrent en retour protection et nourriture.
Des biologistes ont déterminé l'influence de la nature de l'association algue-corail dans différents environnements sur la santé des coraux en mesurant leur croissance, survie et tolérance thermique. Les résultats montrent que l'identité de d'algue est le facteur déterminant de la santé des coraux.
Ces travaux, en mettant en évidence les interactions complexes entre le corail, l'algue symbiote et l'environnement récifal, contribueront à évaluer la réponse des massifs coralliens au changement climatique global.

Sources et informations : bulletins-electroniques.com, Forum Association Aquariophilie.org. PLoS ONE., texte Maïté Le Gleuher, photo Samuelguy.

21 juin 2009

Aplatissement progressif des récifs coralliens aux Caraïbes

Une nouvelle étude conduite par des chercheurs au Royaume-Uni et au Canada a montré que les récifs coralliens des Caraïbes s'étaient « aplatis » au cours des 40 dernières années.

Selon les chercheurs, deux évènements majeurs ont largement contribué au déclin du récif corallien des Caraïbes. Le premier était la maladie dans les années 1970 qui s'est propagée dans les eaux situées entre la Floride et les Caraïbes, dans lesquelles 90% des récifs d'Elkhorn et de Staghorn ont été détruits. Le second est le changement climatique, qui a conduit à une élévation importante des températures des océans et, par conséquent, à la décoloration accrue du corail. La gravité de ce phénomène s'est particulièrement révélée en 1998, lors d'un «évènement de décoloration» mondial.

Sources et informations : CORDIS, Nouvel OBS.com, Université d'East Anglia, Forum Association Aquariophilie.org. Photo uea.ac.uk.

1 avr. 2009

Poissons et coraux déclinent dans les Caraïbes depuis 1995

La population de poissons vivant dans les récifs coralliens des Caraïbes a considérablement chuté depuis 1995, après vingt ans de stabilité, sans doute en raison du recul de la barrière de corail, selon des travaux publiés jeudi 19 mars 2009.
Après avoir examiné les données de 48 études menées de 1955 à 2007 sur 318 récifs des Caraïbes, les chercheurs ont découvert que la densité de poissons avait augmenté de 1955 à 1985 avant de commencer à décliner. La chute a vraiment été ressentie à partir de 1995 quand la densité de poissons dans la région a baissé de 2,7% par an.

Sources et informations : cyberpresse.ca, ushuaia.com, AFP, Forum Association Aquariophilie.org. Photo : AFP.

25 fév. 2009

Biorock : De l'électricité pour sauver le corail.

Corinne Bourbeillon - De l'électricité pour sauver le corail ? Baptisée Biorock, cette technique permet de revitaliser les fragiles écosystèmes des mers tropicales.
Sur la côte nord-ouest de Bali, dans l'archipel indonésien, Pemuteran est un village tranquille, blotti entre une anse de sable noir et des montagnes arides. Sur la plage, on voit des câbles s'enfoncer en direction de la mer. Il suffit de les suivre, en masque et tuba, pour découvrir, à faible profondeur, un fabuleux trésor : des centaines de corolles et branches de corail, fixées à des armatures en forme de tunnel, de fleur, de pyramide ou de cône... C'est le projet Biorock, qui consiste à stimuler la croissance du corail avec de l'électricité.

Sources et informations : Ouest France.fr, Petites Bulles d'Ailleurs, Biorock, Forum Association Aquariophilie.org. Photo: Corinne Bourbeillon.

20 fév. 2009

54 % des récifs coralliens sont menacés

19% des récifs coralliens mondiaux ont déjà disparu, selon le bilan réalisé tous les 4 ans par l'ICRI et l'Ifrecor, rendu public le 18 février. 54 % des récifs mondiaux restent menacés de disparition.
D'après ce bilan, rassemblant les opinions de 372 chercheurs et gestionnaires spécialisés dans l’étude et la gestion des récifs coralliens, la situation serait surtout préoccupante en Asie du Sud-Est et dans les Caraïbes. Parmi les principales menaces pesant sur les coraux, on trouve les pratiques de remblaiement, la pêche, la pollution générale littorale et la pression démographique croissante.

Sources et informations : MaxiSciences, Actu-Environnement ,Forum Association Aquariophilie.org. Photo: MaxiSiences.

19 nov. 2008

Une expérience inédite au Japon pour reconstituer des récifs coralliens

TOKYO (AFP) — Des scientifiques japonais essaient de reconstituer un récif en plantant des coraux fixés sur support céramique, une première qui pourrait ouvrir la voie au sauvetage d'autres barrières dans le monde.

Les scientifiques travaillent sur les coraux du lagon de Sekisei, qui s'étend entre Ishigaki et Iriomote, deux îles de l'archipel d'Okinawa, situées à l'extrême sud du Japon en Mer de Chine orientale. La population corallienne de cette barrière s'est réduite de 80% en vingt ans, à cause d'une hausse de la température de la mer et des dommages provoqués par les étoiles de mer, mangeuses de corail.
Pour reconstituer le récif, les scientifiques vont planter quelque 6.000 coraux âgés de 18 mois, fixés sur céramique. Les pieds de ces supports seront enfoncés dans les fonds marins au mois de décembre.

Sources et plus d'informations : AFP, Ajouter/Voir un commentaire : Forum Cercle Actualités.

23 oct. 2008

Les coraux de mer Rouge menacés par des escargots marins

L'augmentation de la population d'escargots de mer tropical "drupella cornus" dans le nord de la mer Rouge depuis une trentaine d'années menace les récifs de coraux locaux, rapporte une étude d'une chercheuse de l'université de Vienne publiée lundi. Les "drupella cornus" s'attaquent principalement aux coraux de type "acropora" les plus importants bâtisseurs de récifs, a démontré Mme Schöpf.
Sources et plus d'informations : Le Point.fr, RFI.fr, AFP, Ajouter/Voir un commentaire : Forum Cercle Actualités.