Pterophyllum altum

Poisson calme et majestueux de la famille des scalaires, il s'agit cependant de 2 espèces différentes. L"Altum" qui signifie lit...

Taxonomy

Classe :
Actinopterygii (Poissons)

Ordre :
Perciformes

Genre espèce :
Pterophyllum altum

Descripteur :
Pellegrin, 1903

Famille :

Nom communs et synonymes :

  • Scientifique Pterophyllum altum
  • France Altum
  • Allemagne - Deutschland Altumskalar
  • Allemagne - Deutschland Hoher Segelflosser

Informations aquariophiles

Type d'eau :
Eau douce

Espace de vie dans l'aquarium :
Milieu

Difficulté à maintenir :
Aquariophile averti

Taille adulte :
Entre 20 et 40 cm

Eau :

Aquarium :

    Taille minimum (L x l x h en cm) : 150 x 50 x 60

    Volume minimal : 450 litres

Sociabilite :

    Nombre minimal d'individus à maintenir : 5

    Nombre minimal de femelle(s) à maintenir pour 1 mâle : 1

    Comportement : Pacifique avec tous

Région(s) :

Pays :

  • Brésil
  • Colombie
  • Venezuela

Fleuve(s), Lac(s) ou Iles :

  • Amazone

Description :



Poisson calme et majestueux de la famille des scalaires, il s'agit cependant de 2 espèces différentes. L"Altum" qui signifie littéralement "élevé", se distingue de son cousin par sa taille qui peut atteindre le double du "pterophyllum scalare".


Les seuls "vrais" altums reconnus sont ceux des cours et réseaux supérieurs du Rio Orinoco (l'Orénoque) au Vénézuela et en Colombie et également dans les cours supérieurs du Rio Negro au Brésil.


Sa couleur est brun aux reflets argentés avec des reflets rougeâtres sur les nageoires dorsale, anale et caudale. 4 bandes noires lui traversent le corps, la première au niveau de l'oeil, la 4ème au niveau du pédoncule caudal. Entre ces lignes existent 3 bandes plus claires. Certains spécimens présentent également des ponctuations brunes ou rougeâtres sur le dos, similaires à des vermicules. Comme tous les pterophyllums "sauvage", les altums présentent un museau cassé appelé "stop" et marquant très nettement le front.


 L'altum se différencie également du "scalaire" par des écailles plus petites.


 Le dimorphisme sexuel chez cette espèce est quasi-inexistant et ne s'affirme réellement qu'au moment de la ponte lors de la sortie de la papille génitale.

Nourriture :

L'Altum étant omnivore, une fois bien acclimaté, il se satisfaira de tout ce que vous lui proposerez : vivant (vers de vase, artémias, cyclops....) mais également, congelé, paillettes et granulés, qu'il ira volontiers chercher a la surface ou au fond du bac. Il ne dédaignera pas non plus de temps en temps aller picorer quelques lentilles d'eau à la surface.

Reproduction :


La reproduction de cette espèce, encore considérée comme "délicate", ne semble accessible qu'à quelques amateurs "chevronnés" ou certains professionnels. Quoi-qu'il en soit, cette reproduction nécessiterait une eau TRES douce et une conductivité quasiment nulle et serait en de nombreux points, similaire à la reproduction de P. Scalare.

Caractère :


Calme et discret voire peureux, il aime se cacher, au même titre que les discus, dans les branches ou les plantes a longues feuilles type echinodorus, parmi lesquelles il passe quasiment inaperçu.


Comme bon nombre de cichlidés, ce poisson est grégaire et nécessite d'être maintenu par groupe de 6 minimum afin de diluer l'agressivité entre sujets et ainsi permettre l'instauration d'une hiérarchie.

Commentaires :

Poisson très craintif, je maintiens actuellement 6 spécimens qu'il convient de sécuriser au maximum à savoir : leur offrir de la végétation adéquate (longues feuilles et racines), ne pas hésiter à ambrer l'eau un maximum (utilisation de fruits d'aulnes, feuilles de chênes.... acidification de l'eau par la même occasion). Ne pas hésiter également à suspendre des branchages qui tomberont dans l'eau et à tamiser l'éclairage avec des lentilles d'eau ou de la salvinia (plantes flottantes).


Et même avec tous ces ingrédients, au bout de 4 mois, dès que j'approche du bac, les altums se réfugient à l'arrière du bac ou derrière les racines et autres plantes. Il faut donc se "poster" pour pouvoir les observer correctement.


 Il arrive même parfois que je les cherche tellement ces poissons sont des "as" du camouflage (les miens font actuellement environ 14cm dorsale/anale).


Ils grandissent très vite (ils ont doublé de taille en 3 mois) mais restent prudents au moment des repas et ne "gouttent" pas aux autres habitants, même nouveaux arrivants (pas comme les scalaires qui se jettent littéralement sur tout ce qui bouge). Il faut donc poser devant le bac pour les voir s'alimenter.


Ils se déplacent lentement, mais sont capables, lors d'un stress, d'accélérer jusqu'au bout du bac avant même de pouvoir dire ouf ;)


 


 

Photographie :


Pterophyllum altum par Franck1605
Photo par : Franck1605


Géographie :

Région d'origine de Pterophyllum altum
Origine et pays Venezuela de Pterophyllum altum

Liens :


Publicité

Retour haut de page