Trancher la question du volume

Vous recherchez des infos sur une espèce ? un poisson d'eau douce, crevette ? De l'aide pour lutter contre une maladie ? C'est par ici !
Fiches poissons | Fiches crevettes
Répondre
Saggrath
Alevin
Alevin
Messages : 65
Enregistré le : 16 nov. 2015, 19:46
Contact :

Trancher la question du volume

Message par Saggrath »

Bonjour à tous ! Je commence à m'attacher aux betta, j'en suis à mon 2ème.

Je me suis souvent renseigné sur ce poisson et j'essaie de lui offrir des conditions ou il peut se satisfaire et montrer son comportement. ;)

La seule chose dont j'arrive jamais à être sûr, c'est pour le volume de sa maintenance.

Côté gens:
Sur certains forums je vois des gens à priori connaisseurs qui maintiennent des Betta dans 2 litres, alors qu'en général on dit que c'est un torture pour le poisson car minuscule.

La plupart des gens et des fiches préconisent 10 voire 20 litres minimum, tandis que d'autres diront que c'est le maximum car il peut se fatiguer dans un plus grand volume.

D'autres soutiennent mordicus que en dehors d'un 60 litres communautaire, aucun betta ne peut être heureux, alors qu'en face on blâme formellement le maintien en groupe à cause du stress et de l'agressivité.

Il y a aussi les fameuses "bettagère" qui consistent en une collection de betta dans des volumes inférieurs à 10 litres. Là encore, les pratiquants sont des gens qui sont bien renseignés sur le betta et ça ne semble pas leur poser de problème de les maintenir dans ce volume. J'ai pas entendu parler de poissons malheureux suite à cette pratique.


Côté poisson :
J'entends souvent parler de pourriture de nageoires, de betta dépressif etc dans des volumes de 10 à 30 litres.
J'ai eu moi-même le cas d'un poisson qui vivait dans un 15 litres en compagnie de crevettes. Il a fait 2 pourritures. Quand je l'ai soigné dans un bac de 2 litres, il s'est mis à devenir actif et à faire des gros nid de bulles ! A croire qu'il s'y plaisait mieux.

Mon nouveau betta, lui, est dans un 5 litres faute d'espace. J'ai l'impression que c'est carrément pas le même que l'autre. Il fouille partout, est actif, très curieux, il réagit à ma présence, vient me voir, je peux jouer avec lui (il suit mon doigt), il mange comme un goret, parade 5 minutes par jour, ses nageoires sont magnifiques et intactes...
J'ai pas l'impression qu'il se sente mal.



Au final, il n'y pas de nanisme, le poisson est assez petit et ne nage pas beaucoup. Il n'y a pas d'élément permettant de confirmer définitivement que le betta est moins à l'aise sous un certain volume, même si c'est évident que 2 L est trop petit ne serait-ce que pour l'espace disponible.
Alors sur quoi doit-on se baser pour ne pas se tromper? C'est quoi le mieux, 5, 10, 15, 30 litres? Quel est pour vous le VRAI volume conseillé pour un betta? Comment on peut savoir si un betta préfère un 5 litres ou un 60?

Partagez vos expériences, vos ressentis... :accord12:
J14
Nageur libre
Nageur libre
Messages : 194
Enregistré le : 12 sept. 2012, 17:30
Contact :

Re: Trancher la question du volume

Message par J14 »

Salut.

Ah... Le fameux problème des volumes... Désolé mais je ne peux m'empêcher d'apporter ma contribution... En forme de coup de gueule !!!
Je vois des gens, à priori connaisseurs, qui maintiennent des Betta dans 2 litres, alors qu'en général on dit que c'est un torture pour le poisson car minuscule (...) D'autres soutiennent mordicus que en dehors d'un 60 litres communautaire, aucun betta ne peut être heureux
Tes phrases sont très intéressantes. Car révélatrices de vrais problèmes. D'abord, certains amateurs sombrent tout simplement dans l'anthropomorphisme. Pas simple de les raisonner. Ensuite, certains amateurs subissent littéralement "le diktat" des forums et/ou des "fiches" désormais présentes sur tous les sites d'aquariophilie... Résultat, ils finissent par croire sincèrement qu'un Cardinalis ne peut pas vivre dans un bac de moins de 250 L, au prétexte que ce bon nageur aurait impérativement besoin d'un mètre de façade...

Je ne sais pas ce que c'est qu'un poisson torturé. Je ne sais pas non plus ce que c'est qu'un poisson heureux. Je sais, par contre ce que c'est qu'un poisson, malade, stressé, prostré, refusant de s'alimenter et ce que c'est qu'un poisson en pleine santé, au comportement normal...

Je ne dis pas que la question du volume n'est pas importante. Il ne viendrait à l'idée de personne d'accueillir un groupe de Discus dans 50 L d'eau... Mais cette question me semble bien moins cruciale que celles concernant la qualité de l'eau, la qualité de la nourriture, la provenance et la qualité des poissons. Et le problème, c'est qu'à la moindre question posée par un débutant, le volume du petit bac avec lequel il a choisi de débuter (et avec lequel nous avons tous commencé un jour) lui est immédiatement jeté à la figure... C'est navrant... Stupide... Et, pour le débutant, décourageant...

Pour en venir au Betta, la controverse (très ancienne) concernant le volume du bac vient précisément d'un mélange d'anthromorphisme et de slogans à la noix... La réalité c'est que certains font n'importe quoi avec des bacs de 40 L et d'autres un boulot exceptionnel avec des boîtes de 5 L. Et inversement bien sûr.

Il y a quelques années, comme beaucoup d'amateurs, je me suis laissé tenter par 2 ou 3 Betta mâles issus de la reproduction d'un ami. Chacun de ces mâles avait un petit bac "fait maison" d'une dizaine de litres. Il n'y avait pas de filtre. Mais un petit chauffage de 25 W dans chacun des bacs, pour maintenir l'eau à une température de 25°. Les bacs étaient "équipés" simplement d'un peu de mousse de java. L'eau douce, issue d'un mélange eau osmosée-eau de conduite était changée totalement tous les 3 ou 4 jours. L'ami qui m'avait donné ces poissons avait insisté sur la nécessité de préparer l'eau neuve à l'avance pour qu'elle ait la même température que l'eau du bac. C'est ce que j'ai toujours fait. Et je n'ai jamais eu de problème. Les poissons étaient beaux, en pleine forme, nourris de vers de vase, d'artémias et de granulés. L'ami en question gérait ses Betta mâles de la même façon mais dans des bocaux plus petits. Apparemment sans problème.

Je pense que j'aurais pu aussi maintenir très bien ces poissons dans des bacs de 30, 40, 50 ou 60 L... L'ajout d'un filtre mousse dans chaque bac aurait sans doute pu permettre d'être moins rigoureux sur les changements d'eau.

En résumé, à mon avis, 5, 10, 20, 30, 40 ou 50 L, tu peux faire avec ce que tu veux... A partir du moment où tu as conscience que dans un petit volume non-filté, il est nécessaire de faire bien attention à la qualité de l'eau, ce qui implique d'importants changements 2 ou 3 fois par semaine...

La plus belle arme de l'aquariophile n'est pas le volume de son bac... Mais son œil !

Bonne continuation à toi.

Amicalement.

J14.
Mon projet Hypancistrus zebra : ici
Avatar du membre
Henri06
Subadulte
Subadulte
Messages : 699
Enregistré le : 20 août 2012, 13:19
Contact :

Re: Trancher la question du volume

Message par Henri06 »

Bonjour Saggrath,

Je ne vois pas pourquoi, un Betta se fatiguerait dans un gros aquarium, quelle que soit la hauteur de l'aquarium, un betta n'est pas une rascasse ou une baudroie, poissons sans vessie natatoire.

Le betta comme la majorité des autres poissons, ou tout bon plongeur bouteille, est toujours en apesanteur. ;)

Après pour le volume, moi je n'en ai jamais maintenu dans moins de 20 litres.
Cordialement

Henry
Rio 180 communautaire
SuperFish 30 Litres
Manado seul : PH 6.4 GH 7 KH 3
Red Cherry
Avatar du membre
Advance
Modérateur
Modérateur
Messages : 13940
Enregistré le : 06 juin 2007, 23:01
Contact :

Re: Trancher la question du volume

Message par Advance »

Bonsoir,

Le cas du Betta splendens est assez particulier.
Comme dit, il n'y a pas forcément 1 bonne manière de les maintenir.
Non seulement cela est dû au fait que certains préfèrent un bac de 20L possédant son écosystème (sable, plantes, filtre...), d'autres un volume plus faible mais où l'équilibre est artificiel.
L'avantage de la première solution, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'intervenir tous les 2 jours, et que par conséquent, une absence n'est pas spécialement préjudiciable, mais il y a forcément d'autres organismes vivant, dont des bactéries. Dans le second cas, tout probleme peut être très rapidement détecté et traité, mais aucun retard de gestion n'est autorisé.
Après, le combattant a une personnalité forte. Ce n'est pas comme un cardinalis (puisqu'évoqué) qui a un comportement de groupe assez simple. Certains veulent être tranquilles, d'autres sont agressifs, etc... Et la manière dont ils ont grandi va influer aussi sur ce comportement.

Saggrath, pour répondre à ta question, les combattants sélectionnés pour leurs longues nageoires sont pénalisés par ces dernières. En tant que labyrinthidés, ils aiment respirer à la surface. Et plus le bac est gros, plus le courant de la pompe est important. Or, si le poisson se retrouve dans un coin mouvementé, il peut ne pas réussir à remonter et va se fatiguer à nager.
De plus, on a envie de ne pas garder un betta seul dans un grand bac. Du coup, il peut être effrayé par ses colocataires, ou va passer son temps à les dominer. Il est rare (pas inexistant) que la cohabitation se passe bien.
Ad'
Image
Sans maîtrise, la puissance n'est rien.
Saggrath
Alevin
Alevin
Messages : 65
Enregistré le : 16 nov. 2015, 19:46
Contact :

Re: Trancher la question du volume

Message par Saggrath »

Salut à tous !

Désolé pour la réponse tardive mais j'étais en plein déménagement... Merci pour vos réponses en tout cas, elles m'ont beaucoup servi :D Je répondrais plus profondément quand j'aurais un peu de temps...

En gros le seul facteur vraiment limitatif du volume c'est notre conscience... Néanmoins j'aime pas voir mon betta dans un espace comme ça et changer l'eau tous les jours, alors je m'apprête à lui donner un 20 litres que j'ai trouvé sur LBC.

Pensez-vous que mon meuble pourra le supporter?

http://www.zupimages.net/viewer.php?id=16/35/ju13.jpg

http://www.zupimages.net/viewer.php?id=16/35/slbq.jpg

http://www.zupimages.net/viewer.php?id=16/35/54hx.jpg

http://www.zupimages.net/viewer.php?id=16/35/vgsq.jpg

http://www.zupimages.net/viewer.php?id=16/35/l83c.jpg
scalaire92
Coelacanthe
Coelacanthe
Messages : 19921
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:41

Re: Trancher la question du volume

Message par scalaire92 »

Dans un trop faible volume, il n'y absolument aucun équilibre, l'eau ne reste saine, que parce qu'elle est changée tous les jours ou tous les 2 jours. Si je peux comprendre, pour des raisons pratiques, d'avoir de nombreux Betta stockés de cette manière, cela s'apparente quand même bien plus à des poulets de batteries en ce cas, élevé en hors sol.

Au contraire, la surface en contact avec l'air, et la hauteur sont très important, pour le taux de O2 dissous. Afin de conserver de bonne chance de survie, ce poisson peut venir respirer l'oxygéne dans l'air, directement, mais en ce cas, il est recommandé que cet air, reste chaud et humide, pour éviter des maladies.

Les nageoires trop longues, ne sont que des aberrations génétiques, selectionné pour ces abérations, les poissons ayant même du mal à nager, et peuvent se noyer, un comble pour un poisson, leur vessie natatoire ne pouvant assurer une flottaison correcte et leurs nageoires étant aberrantes, même la nage leur devient difficile et mauvaise, autrement dit ils ont des nageoires ne leur permettant pas de nager correctement.

Certes ils sont très beaux, mais cela reste quand même une aberration.

Je ne leur jette pas la pierre, à ceux qui pratiquent de cette manière, mais ce n'est pas naturel, et cela n'est pas tellement respectueux des poissons. J'ai juste une "tolérance" à cette pratique, pour cause de création de lignée,
- Vous devrez faire sans moi, on me cherche querelle, mais je suis le coupable. Donc ce sera sans moi maintenant
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 1 invité