Comment le saumon trouve-t-il son chemin

Modérateur : cham11

Répondre
Avatar du membre
Nicolas
Vice-camembert
Vice-camembert
Messages : 5842
Enregistré le : 26 déc. 2003, 16:54
Contact :

Comment le saumon trouve-t-il son chemin

Message par Nicolas » 16 févr. 2013, 10:10

https://www.aquariophilie.org/images/sa ... _quinn.jpgUn saumon rouge peut parcourir plus de 6.000 km dans l’océan Pacifique avant de retrouver la rivière dans laquelle il a éclos pour pondre à son tour. Comment retrouve-t-il son chemin ? Sensible au champ magnétique terrestre, il est capable de mémoriser la localisation de l’embouchure de la rivière.

Le saumon rouge (Oncorhynchus nerka) possède une boussole intégrée. Comme tous les saumons du Pacifique, il éclot dans les lits de rivière des côtes nord-américaines, passe trois ans en eau douce puis migre vers l’océan. Une fois dans le Pacifique, il peut se déplacer sur plus de 6.000 km. Le saumon né à proximité de Vancouver, en Colombie-Britannique (Canada), passe une grande partie de sa vie entre l'Alaska et les îles Aléoutiennes, au sud du détroit de Béring. Pourtant, quelques années plus tard, il saura retrouver sa rivière natale pour s'y reproduire à l’endroit même où il est né.

Sa capacité à retrouver sa rivière d’origine suggère que le saumon est capable de garder en mémoire le lieu de sa naissance. Mais comment le retrouve-t-il ? Dans une nouvelle étude, parue dans la revue Current Biology, des biologistes suggèrent que les saumons retrouvent leur chemin grâce à la signature magnétique de leur rivière natale. Ils seraient capables d’imprimer l’intensité du champ magnétique de leur rivière d’origine et de la retrouver plus tard.

L’équipe de recherche américaine s’est basée sur plus de 56 ans de données pour identifier les trajets que les saumons ont parcourus depuis leur position la plus septentrionale jusqu’à leur rivière d’origine. Dans leur étude, il s’agit de saumons qui migrent de l’Alaska vers le Fraser, grand fleuve de Colombie-Britannique qui se jette dans le Pacifique à Vancouver. Ces données ont été comparées à l’intensité du magnétisme de la Terre à des endroits charnières de la route des saumons.

Source et suite de l'article : Futura-Sciences. Photo : © Dr. Tom Quinn, University of Washington
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité