Eclairage et algues

Toutes vos questions concernant la mise en route et comment débuter un aquarium et autres problèmes rencontrés avant l'ajout des poissons ! Consultez aussi notre FAQ Aquario.
Répondre
Danio1
Oeuf
Oeuf
Messages : 24
Enregistré le : 17 oct. 2018, 17:43
Contact :

Eclairage et algues

Message par Danio1 » 19 oct. 2018, 09:18

L’éclairage de l’éclairage.


Déjà, en préambule, on peut souligner que si vous voulez faire le tour de ce sujet, la lumière, vous êtes courageux, c’est gigantesque et hyper compliqué, en plus incomplet comme toutes les sciences.

Je voudrais modestement revenir sur le sujet des algues et d’un éclairage qui les minimise. Qu’est ce qui nous intéresse nous aquariophiles ? la puissance, le spectre de couleurs, la durée d’éclairage.


La puissance.

Pendant longtemps on a eu les watts, c’était simple, 1 m de long 2 tubes néons de 30 watts, puis on a eu les T5 ( 45 watts pour la même longueur ), puis les LED ( 23 watts... ).
Maintenant il faut penser lumens, 2900 pour un tube de 895 mm, ce n’est pas tout, ça c’est la puissance émise, il y a la puissance reçue, les lux, si la profondeur du bac est d’1 m ça fait moins de lux, mais comme les constructeurs de bacs sont malins on oublie les lux.

Vous noterez déjà qu’à une époque, on ne conseillait que d’éclairer l’hiver 4 à 5 heures avec une lampe à incandescence de 1000 lumens… le reste lumière du jour et ça poussait quand même.


La durée d’éclairage.

Commencer à 6h, ensuite aller vers 10 à 12 h progressivement vous connaissez le refrain. En fait moi je n’en sais rien de général et définitif, ça dépend surtout des tubes néons, de leur caractéristiques, si ceux ci ont tendance à faire pousser les algues, nitrates ou autre mis à part, ça peut venir de la puissance, les possesseurs des T5 ou des LED en savent quelque chose, est ce un progrès je n’en sais rien, si un bac tourne très bien dès le départ, oui on peut avoir des T5 pendant 12 h, sinon c’est moins sûr, peut être que là il y a eu inflation pour beaucoup de gens.


Le spectre de couleurs.

Si on admet que le bac est sain au départ, la durée d’éclairage de 10 h adaptée, la puissance de 2900 lumens correcte, il y a quelques petites choses à souligner sur le fameux spectre.
Tout le monde le sait, surtout pas de lumière du jour, ça fait des algues, seulement si vous voulez acheter un néon, la pub dit souvent « copie parfaitement la lumière du jour.. », étonnant ! comme dirait Desproges.
La science nous a apporté heureusement les kelvins et l’IRC, ce dernier c’est du perçu par l’homme, pas utile pour parler des algues, on a donc du 9000 k, du 6500 k ( étiqueté lumière du jour ), et du 4500 k ( dit horticole ).

J’ai vérifié les spectres de plusieurs marques, il ne faut malheureusement pas trop prendre les choses à la lettre.

Faites des recherches, les plantes ont besoin de violet-bleu et de rouge, les algues préfèrent le bleu-vert…
Donc il vaut mieux regarder vous même le spectre, le graphique est en nm ( nanomètres ), si on vous annonce un tube horticole avec des pointes de bleu à 60 % de nm on se moque de vous, et ça arrive, il y a des 9000 k qui ressemble beaucoup à des 6500 k, quant aux LED je les trouve en général très bleu et un peu trop vert, à 2900 lumens…


D’abord de bons tubes d’après le spectre, ensuite régler la durée d’éclairage.

Avatar du membre
Mr_Sam
Nageur libre
Nageur libre
Messages : 108
Enregistré le : 11 oct. 2017, 00:31
Contact :

Re: Eclairage et algues

Message par Mr_Sam » 19 oct. 2018, 10:15

A noter tout de même que le lumen est défini en fonction de la longueur d'onde à laquelle l’œil humain est le plus sensible. On peut donc avoir un flux lumineux élevé (en termes de lumens) mais qui n'aide en rien à la pousse des plantes si du point de vue PAR/PUR les valeurs ne sont pas assez élevées.

Avatar du membre
cham11
Administrateur
Administrateur
Messages : 4756
Enregistré le : 21 févr. 2012, 11:45
Contact :

Re: Eclairage et algues

Message par cham11 » 19 oct. 2018, 16:15

Et puis en Led, pour la même longueur on trouve des rendements en lumens qui vont bien du simple au quadruple...
Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme.

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité