Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Reproduction du Betta sp mahachai

Mes observations personnelles sur la reproduction du Betta sp mahachai.

Parades, reproduction et élevage en images, et présentation de mon protocole.

Le Betta sp mahachai est un constructeur de nids de bulles, ce qui veut dire que le mâle construit un nid de bulles grâce à l'aide de son labyrinthe, un organe particulier servant à l'extraction de l'air atmosphérique et situé derrière la paroi branchiale.

Lorsque son nid est prêt, il parade et poursuit la femelle. Si celle-ci se montre réceptive, elle présente des barres verticales et une coloration prononcée, son ventre est rebondie, et on voit nettement sa papille génitale. Il la poursuit alors, et l'incite à venir sous le nid de bulles.


Pour la ponte, la femelle incline la tête vers l'avant, afin que le mâle l'enlace et puisse féconder les œufs, lors de leur libération par la femelle.

Dans le cas des Betta sp mahachai, la femelle se place souvent (d'autant mieux que les partenaires seront plus expérimentés) la caudale très proche du nid de bulles, afin d'y faire tenir directement les œufs. Si toutefois des œufs tombent lors du frai, le mâle et la femelle les attrapent avant qu'ils tombent au sol et les replacent dans le nid.

Une fois la ponte terminée, le mâle éloigne la femelle du nid, bien que celle-ci ne soit pas friande des œufs en général.

Les Betta sp mahachai peuvent être laissés en colonie, ni les mâles ni les femelles ne mangent les œufs (à moins de mourir de faim).

Le mâle éloigne les intrus de son nid de bulles avec une agressivité mesurée tant que dure l'incubation et jusqu'à ce que les petits aient atteint la nage libre.

A l'éclosion, les petits frétillent à la verticale et sont susceptibles de se noyer et ont encore besoin de l'assistance du mâle. lorsqu'un petit tombe du nid, celui-ci en père attentionné les replace dans le nid.

Chez le mahachai, la génitrice est parfois tolérée par le mâle et l'aide pour rattraper les alevins et les replacer dans le nid de bulles. (cas suffisamment rare chez les constructeurs de nids de bulles pour être intéressant à noter)

Après environ 2-3 jours, le sac vitellin se résorbe et les petits adoptent une nage horizontale.

La plupart des mâles continuent de regrouper les jeunes durant deux jours encore.

Les adultes se montrent inoffensifs avec les alevins.

Les plus grands dangers pour les jeunes à proprement dit, à cette période, sont la noyade et la faim.

Si vous souhaitez avoir plus de jeunes, c'est à ce moment ci qu'il faudra les prélever.

La collecte présente des avantages et des inconvénients, tout comme la méthode naturelle. Je vais vous détailler ici le pour et le contre de chaque méthode.

LA METHODE NATURELLE

La méthode naturelle consiste à laisser les jeunes dans le bac des parents et de l'éventuel groupe d'adultes Betta sp mahachai. Cela ne peut fonctionner que dans le cadre d'une maintenance spécifique ou presque. Pour ce faire, il faut un bac densément planté (et même carrément tendance "sous bois" à privilégier), avec des plantes comme de la cérato, de la pistia et autres plantes touffues qui offriront gîte et couvert aux alevins durant les premières semaines.

Il faut aussi privilégier une zone d'eau très calme, pour éviter les noyades.

Il vaudra mieux éviter les changements d'eau durant les deux premières semaines et même après pour éviter d'aspirer des alevins, ou procéder de façon très circonspecte et prudente.

Les avantages : Pas d'entretien tuant, vous laissez faire la nature et évitez l'installation machine à gaz.

Pas de souci de nourrissage durant les premiers jours avec une micro faune riche déjà présente. Pas de besoin particulier pour une nourriture spécifique. En nourrissant les adultes, les petits trouvent à becqueter avec les reliefs et les restes des repas des adultes. Pas de pollution excessive, le bac est filtré et a tout le nécessaire.

Les petits ont généralement une croissance très rapide et sont très robustes. Ce sont les meilleurs qui survivent.

Inconvénient : N'espérez pas avoir 30 jeunes avec cette méthode (ponte moyenne chez les Betta sp mahachai, bien loin des pontes exubérantes des Betta splendens domestiques), tout au plus, vous en aurez 5 ou 6 qui arriveront à l'âge adulte. Une dizaine si vous avez de la chance.

Confrontés à une rude concurrence pour la survie, les alevins ne font pas les fines bouches et mangeront souvent les petits frères et sœurs des autres portées, même si les Betta sp mahachai ne sont pas spécialement prédateurs au sein de leur propre espèce.

L ELEVAGE EN BAC D ALEVINAGE

Personnellement, je ne prélève jamais les petits avant la nage libre ou quasi nage libre.

La plupart des mâles font très bien leur travail jusque là, et ça évite de les frustrer.

Et puis, si on les prélève trop tôt, ou si on prélève la ponte, on est loin d'obtenir un aussi bon résultat que papa mahachai.

En effet, ils vont souvent éliminer tout les alevins tarés ou difformes, les oeufs moisis etc en les mangeant.

Donc si on laisse faire le père les premiers jours, il aura déjà fait le ménage dans les estropiés et on partira sur un échantillon d'alevins sains et mobiles. De plus, en retournant les oeufs et en s'en occupant, le père fait sûrement une manipulation que nous Humains ne sommes pas à même de faire, et il y a bien plus de petits bien portants.

Une fois les petits à l'horizontal sous le nid de bulles, ou dans la semaine suivant la nage libre (si je veux éviter le stade infusoire, et que je ne veux récolter que 5 à dix petiots par portée... je fais ça maintenant que j'ai déjà assuré mes arrières avec une portée prélevée tôt, et afin de panacher le matériel génétique et les générations de mes poissons pour éviter un coup dur), je les pêche au godet (les godets plastiques dans lesquels on vend certaines plantes font très bien l'affaire, ou un "simple" verre à muscat) ou je les siphonne avec un tuyau de pompe à air.

Mon bac d'alevinage est rempli avec de l'eau cyclée, en provenance du bac des parents ou d'un bac aux mêmes paramètres.

Il s'agit d'un bac nu, de 10 litres, éclairé gentiment avec des led peu puissantes pour ne pas stresser les alevins, avec un filtre exhausteur et quelques plantes flottantes comme de la cérato. J'y mets aussi des planorbes pour jouer les éboueurs (et leurs cacas sont faciles à siphonner ce qui est pratique lors des changements d'eau fréquents) et favoriser la présence de micro faunes.

Durant les dix premiers jours, les alevins mahachai sont particulièrement petits, et il faut nourrir avec rotifères ou infusoires.

J'utilise des infusoires vivantes lorsque le temps en permet la culture, sinon de l'infusyl (mais pas directement dans le bac d'alevinage attention : ça marche bien à condition d'être utilisé convenablement, sinon les dégâts d'une mauvaise utilisation peuvent avoir des conséquences fatales) et des rotifères en suspension liquide à défaut de rotifères vivantes.

Au bout de 7 jours, je commence à proposer des nauplies.

Pour la culture des nauplies, j'utilise un nauplistar car je suis souvent absente et il permet un nourrissage en continu des alevins. je continue de distribuer des rotifères liquides une à deux fois par jour durant le premier mois.

Puis je commence à proposer des vers de vase (coupés) ou des daphnies vivantes de petite taille, pour ces dernières, s'ils ne mangent pas tout, ce n'est pas grave car elles tiennent quelques semaines dans le bac dans de bonnes conditions, et au bout de qq jours, les jeunes poissons trouvent le moyen d'en venir à bout.

Je commence aussi à donner du congelé tels que œufs de homard, mélange tanganyika (équilibré et bon pour le transit) et nourriture pour invertébré en petites portions pour varier les menus, et je commence à leur donner un peu de nourriture sèche comme du novogranomix réduit en poudre, ou des novotabs réduites en poudre afin de les habituer à la nourriture inerte. 

Au fur et à mesure de leur croissance, j'augmente la part de nourriture surgelée et de nourriture sèche, et je ne broie plus la nourriture.

Au bout d'environ 2 mois et demis à 3 mois, ils peuvent être mis avec les adultes ou dans mon 300 litres asiatique.

Mes bettas atteignent vraiment la taille adulte vers 5 mois, et grandissent (s'étoffent) encore jusque 8 mois.

Les Betta sp mahachai ne sont pas ceux qui grandissent le plus vite, mais ils atteignent une taille légèrement supérieure au classique splendens et ont une longévité également un peu supérieure à celle du bettas splendens.

Pour ce qui est de l'entretien du bac, je nettoie le nauplistar tous les 3 à 5 jours.

Je change de l'eau tous les deux à trois jours en siphonnant les déchets au sol et 50 % du volume du bac, et en utilisant uniquement de l'eau cyclée en provenance directe d'un de mes bacs aux mêmes paramètres lors des changements d'eau.

Les avantages : Plus de petits à diffuser auprès d'autres passionnés et qui dit plus de petits, dit plus de diversité génétique pour maintenir sa souche.

inconvénients : Entretien contraignant proche de l'usine à gaz certains diront.

Les petits ne grandissent pas de façon aussi spectaculaire que pour la méthode naturelle aussi, dans un premier temps.

Comme la nature n'élimine pas les faibles, il faut avoir l'œil et ne pas hésiter à éliminer tout petit présentant un souci...

C'est certes un peu triste d'euthanasier un alevin dont on s'est occupé durant un mois alors qu'il ressemble à un joli petit poipoi...

Ou alors il faut que vous ayiez un bac d'ensemble où vous gardiez vos handicapés, géants et barbotteurs sans jamais les diffuser et les reproduire sous peine de détruire votre souche.

(Encore heureux, chez ces espèces sauvages, il y a souvent moins d'individus non conformes issus des reproductions que chez les espèces sélectionnées de longue date)

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 2
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Commentaires

1. Le 27 mars, 2009, 15:43 par Fwedo

J'avais pas vu qu'il y avait eu une suite à ce billet.

Superbe! Encore bravo. Les photos sont très belles, comme d'hab. Par contre ça doit te prendre un temps fou.

Chapeau.

Évaluer ce commentaire

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5
2. Le 8 avril, 2009, 16:07 par Combattant

Salut .
Je me lance dans le betta et je trouve tes explications et tes photos très bien.
En ce moment moi j'ai un mâle splendens queue de voile et une femelle je sais pas trop quoi.
Bravo pour la qualité de tes photos!

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0
3. Le 14 mai, 2010, 00:28 par xs1

slt
superbe travail sur la reproduction de cette espèce, ça va me servir de guide.
A travers ce témoignage je vais préférer la méthode naturel, rien ne sert de trop reproduire et au moins comme tu dis si bien les jeunes seront plus costaud..
merci bcp
eric

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0
4. Le 12 juin, 2010, 12:46 par Jérémy Herbiniaux

Salut!!!

Tres tres tres tres belles explications!!!
Apres mon accouplement de splendens,....
Je tente mes mahachai. J'ai un couple , et bon, tu m'as tenté sincérement!!! lol

J'espere pouvoir te contacter si j'ai d'éventuelles questions^^

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0
5. Le 29 septembre, 2010, 22:05 par nico thai

Je suis tombé amoureux de cette espèce. En as tu à vendre ou connais tu quelqu'un qui en vend? J'ai trouvé un site qui en vend mais c'est un éleveur thailandais.alors c'est un peu galère!

A+

Nico thai

Évaluer ce commentaire

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0