Aquarium européen

Citation : En ce qui concerne les poissons d'aquariophilie l'Europe n'est pas gâtée (du moins en apparence). En effet tous les "best-sellers", de l'aquariophilie ne viennent pas d'Europe (mais certains peuven...

Catégorie de l'article: biotope

En ce qui concerne les poissons d'aquariophilie l'Europe n'est pas gâtée (du moins en apparence). En effet tous les "best-sellers", de l'aquariophilie ne viennent pas d'Europe (mais certains peuvent s'y acclimater) :

- le poisson rouge (Carassius auratus auratus) : Asie --- acclimaté et invasif en Europe ne les relâchez plus !
- le danio rayé (Danio rerio) : Asie --- acclimatable en Europe, ne les relâchez pas !
- le poisson-arlequin (Trigonostigma heteromorpha) : Asie
- le labéo à queue rouge (Epalzeorhynchos bicolor) : Asie
- la loche-clown (Chromobotia macracanthus) : Asie
- le cardinalis (Paracheirodon axelrodi) : Amérique du Sud
- le néon (Paracheirodon innesi) : Amérique du Sud
- le silure de verre (Kryptopterus bicirrhis) : Asie
- l'ancistrus commun (Ancistrus sp.) : Amérique du Sud --- acclimatable en Europe, ne les relâchez pas !
- le corydoras cuivré (Corydoras aeneus) : Amérique du Sud
- le guppy (Poecilia reticulata) : Amérique du Sud et centrale --- acclimaté et invasif en Europe, ne les relâchez plus !
- le black-molly (Poecilia sphenops) : Amérique du Nord, centrale et du Sud
- le platy (Xiphophorus maculatus) : Amérique du Nord et centrale
- le xipho (Xiphophorus hellerii) : Amérique du Nord et centrale --- acclimaté et invasif en Europe, ne les relâchez plus !
- le combattant du Siam (Betta splendens) : Asie
- le poisson-paradis (Macropodus opercularis) : Asie --- acclimatable en Europe, ne les relâchez pas (déjà acclimaté selon certaines sources) !
- le gourami nain (Trichogaster lalius) : Asie
- le scalaire (Pterophyllum scalare) : Amérique du Sud
- le discus (Symphysodon aequifasciatus) : Amérique du Sud

etc.

Comme vous pouvez le constater aucun de ses "best-sellers" de l'aquariophilie n'est originaire d'Europe. Et dans le commerce, rares sont les poissons originaires d'Europe. L'aquarium européen est souvent délaissé au profit de l'aquarium tropical ou de l'aquarium d'eau froide avec des poissons étrangers à l'Europe. A part mon grand-père et moi-même, je n'ai jusque là vu aucun aquarium européen chez un particulier. Je vais donc parler ici des poissons mais aussi invertébrés et plantes, susceptibles de figurer dans un aquarium de dimensions raisonnables, pour essayer de populariser l'aquarium à biotope européen. Je vous souhaite une bonne lecture !

Pourquoi l'aquarium européen est-il peu répandu chez les particuliers ?

L'aquarium européen, est peu répandu chez les particuliers, en raison des couleurs non chatoyantes de la faune piscicole européenne. En effet, les gens sont beaucoup plus attirés par un cardinalis au bleu et au rouge étincelants, que par un goujon marron avec des taches noires et qui remue la vase toute la journée (quoiqu'il faudra m'expliquer où sont les couleurs chatoyantes chez un ancistrus ou même un scalaire forme sauvage). La difficulté à se procurer des poissons européens dans le commerce, en raison de la très faible (voire inexistante) demande, rebute souvent les plus déterminés à faire prévaloir la faune piscicole européenne.

Pour en avoir, il faut souvent y aller par les grands moyens : se munir de la canne à pêche qui traîne au garage depuis 6 ans et marcher jusqu'au point d'eau le plus proche, ou bien appeler la pisciculture du coin, qui va vous livrer un camion entier de vairons à un prix parfois exorbitant. La troisième alternative à la quasi-nullité d'aquariophiles qui maintiennent des poissons européens, est le fait que bien souvent les aquariophiles français (ou européens au sens large) ne connaissent que très peu la faune piscicole européenne... La plupart vont cracher 80 noms d'espèces de characidés sud-américains ou de cyprinidés asiatiques, mais auront du mal à faire sortir le mot "gardon" de leur bouche (ce n'est pas une critique, juste une constatation).

En effet, la plupart des gens connaissent la carpe, le gardon, le brochet, le sandre, la perche... Mais saviez-vous qu'il existe des petites espèces ne dépassant pas 15 cm ? Et qui peuvent très bien trouver leur place dans un bac de moins de 200 L.

Et oui, la France (car c'est de sa faune piscicole dont je vais traiter), à elle aussi, ses gobies, ses loches, ses petits cyprinidés et ses poissons "primitifs", ses fossiles vivants, comme le poisson-roseau (Erpetoichthys calabaricus) ou l'Arowana asiatique (Scleroparges formosus). Et parfois il vaut mieux des poissons européens peu colorés dans un 150 L à un poisson rouge orange pétant coincé dans son bocal de même pas 10 L acheté dans le magasin de bricolage du coin.

Je vous propose maintenant un aperçu des poissons européens de taille raisonnables pouvant convenir à un aquarium de moins de 300 L (vous ne trouverez donc pas de carpes communes ou de gardons qui de par leurs dimensions sont réservés aux bassins et grands aquariums de plus de 800 L).

Les poissons pour aquarium européen de 300 L ou moins (poissons indigènes de France) :

Les Balitoridés :

photo https://www.aquariophilie.org/partage/mini_Barbatula-barbatula.jpg
Loche franche (Barbatula barbatula, Linné, 1758)

Taille : 15 à 20 cm
Habitat naturel : cours d'eau rapides (s'adapte parfaitement à l'eau stagnante en bassin de par expérience, brassage important obligatoire en aquarium), commence à régresser
Comportement : espèce craintive, grégaire (3 individus minimum), nocturne, requiert de nombreuses cachettes (chaque individu doit posséder sa cachette pour éviter la territorialité), parfois territoriale avec ses congénères en volume trop petit, attention aux petits invertébrés de fond
Zone de vie : fond
Volume minimal : 150 L ; densité de population : 4 individus pour 150 L
T° : 1 à 22°C ; pH : 6,0 à 8,0 ; dureté : 2 à 30°d GH

Cette espèce est plus facilement trouvable dans le commerce que la plupart des autres poissons européens (Oscar-le-poisson sur Internet et la jardinerie Poullain de la Queue-lez-Yvelines par-exemple)

Les cobitidés :

photo https://www.aquariophilie.org/partage/mini_Cobitis-taenia.jpg
Loche de rivière (Cobitis taenia, Linné, 1758)

Taille : 10 à 12 cm
Habitat naturel : cours d'eau rapides (s'adapte à l'eau stagnante en bassin), commence à régresser
Comportement : voir Barbatula barbatula
Zone de vie : fond
Volume minimal : 120 L ; densité de population : 4 individus pour 120 L
T° : 4 à 20°C ; pH : 6,0 à 8,0 ; dureté : 1 à 20°d GH

photo https://www.aquariophilie.org/partage/mini_Misgurnus-fossilis.jpg
Loche d'étang (Misgurnus fossilis, Linné, 1758)

Taille : 30 cm
Habitat naturel : lacs, étangs, parfois dans les marécages et les ruisseaux lents, en constante régression
Comportement : voir Barbatula barbatula (en légèrement plus territoriale)
Zone de vie : fond
Volume minimal : 300 L ; densité de population : 4 individus pour 300 L
T° : 4 à 20°C ; pH : 6,5 à 8,0 ; dureté : 4 à 25°d GH

Il est possible, dans le commerce, de trouver des Misgurnus anguillicaudatus sous l'appellation "Misgurnus fossilis". M. anguillicaudatus est une loche asiatique qui peut mesurer 60 cm (500 L minimum) ! Par-ailleurs, M. fossilis est classée "En danger" en France, et "Quasi menacée" à l'échelle internationale, en raison des pesticides en premier lieu, et dans une moindre mesure du "ramassage" aquariophile illégal ! Cette espèce est protégée sur l'ensemble du territoire, et son acquisition doit impérativement être faite par le biais du commerce, pour une aquariophilie responsable !

Les cyprinidés :

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-europeen-_a08252148_2.jpeg
Spirlin (Alburnoides bipunctatus, Bloch, 1782)

Taille : 10 à 18 cm
Habitat naturel : cours d'eau rapides, commence à régresser
Comportement : espèce active, vive, grégaire (4 individus minimum), nageur infatigable
Zone de vie : surface et milieu
Volume minimal : 300 L ; densité de population : 4 individus pour 300 L
T° : 4 à 18°C ; pH : 6,0 à 8,0 ; dureté : 2 à 20°d GH

En achetant des ablettes (Alburnus alburnus, voir ci-dessous), dans une pisciculture il est tout à fait probable de vous retrouver avec des spirlins souvent confondus avec ces premières.

photo https://www.aquariophilie.org/partage/mini_Alburnus-alburnus.jpg
Ablette (Alburnus alburnus, Linné, 1758)

Taille : 10 à 23 cm
Habitat naturel : cours d'eau lents, avec de préférence des herbiers aquatiques, parfois dans les fossés, les cours d'eau rapides et les estuaires (eau saumâtre)
Comportement : espèce active et grégaire (4 individus minimum), attention avec les petits invertébrés aquatiques
Zone de vie : surface et milieu
Volume minimal : 300 L; densité de population : 4 individus pour 300 L
T° : 4 à 20°C ; pH : 6,0 à 8,5 ; dureté : 2 à 30°d GH

photo https://www.aquariophilie.org/partage/mini_Gobio-gobio.jpg
Goujon (Gobio gobio, Linné, 1758)

Taille : 15 à 20 cm
Habitat naturel : cours d'eau lents, étangs, lacs, marécages, parfois dans les fossés
Comportement : espèce active et grégaire, toujours en train de remuer le fond, espèce assez pollueuse, attention aux petits invertébrés
Zone de vie : milieu et fond
Volume minimal : 150 L ; densité de population : 4 individus pour 150 L
T° : 4 à 20°C ; pH : 6,5 à 8,0 ; dureté : 2 à 25°d GH

photo https://www.aquariophilie.org/partage/mini_Leucaspius-delineatus.jpg
Able de Heckel (Leucaspius delineatus, Heckel, 1843)

Taille : mâle : 9 cm ; femelle : 13 cm
Habitat naturel : cours d'eau lents, marécages, parfois dans les fossés
Comportement : très pacifique, grégaire (5 individus minimum)
Zone de vie : milieu et fond
Volume minimal : 100 L ; densité de population : 6 individus pour 100 L
T° : 4 à 20°C ; pH : 6,5 à 7,5 ; dureté : 4 à 18°d GH

photo https://www.aquariophilie.org/images/article/Un-aquarium-europeen-_a08252148_6.jpeg
Blageon (Telestes souffia, Risso, certaines sources citent 1826, d'autres 1827...)

Taille : mâle : 9 à 12 cm ; femelle : 15 à 25 cm
Habitat naturel : cours d'eau lents
Comportement : espèce grégaire, il ne faut pas oublier que l'espèce était autrefois "Leuciscus souffia", et donc une proche parente de l'ide mélanote, du chevaine et de la vandoise, ce qui en fait un petit prédateur, attention aux petits poissons et invertébrés, espèce grégaire (4 individus minimum)
Zone de vie : milieu et fond
Volume minimal : 250 L ; densité de population : 5 individus pour 250 L

Publicité


Article réalisé par le , modifié le 25 Janvier 2015.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux :

Les articles publiés engagent leurs auteurs, l'Association Aquariophilie.org n'est pas responsable de leur contenu.
Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons : © BY-NC-SA

Retour haut de page